Extension Factory Builder
19/11/2012 à 12:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Au sixième jour des frappes israéliennes, le bilan du conflit faisait état de 95 morts. Au sixième jour des frappes israéliennes, le bilan du conflit faisait état de 95 morts. © AFP

Le Maroc a annoncé, dimanche 18 novembre, qu'il allait installer à Gaza un hôpital de campagne. Objectif : "contribuer à alléger les souffrances d'une population victime depuis plusieurs jours d'actes d'agression militaire, dénoncés vivement par le Royaume".

Mohammed VI a donné ses instructions pour l'installation d'un hôpital de campagne marocain à Gaza, a annoncé dimanche le porte-parole du Palais royal, Abdelhak Lamrini. Nommé le 29 octobre dernier, ce dernier a précisé que le souverain marocain avait « ordonné la mise en place immédiate » de cette structure hospitalière. Et d'ajouter qu'elle « sera composée d'éléments des unités médicales spécialisées des Forces armées royales ainsi que de médecins et cadres paramédicaux civils marocains. (...)

Par cette initiative humanitaire », prise « en coordination avec les autorités palestiniennes », le Maroc entend ainsi « contribuer à alléger les souffrances d'une population victime depuis plusieurs jours d'actes d'agression militaire, dénoncés vivement par le Royaume », a ajouté le porte-parole. Par ailleurs, le conseil ministériel de la Ligue arabe s'est réuni samedi au Caire. Le ministre marocain des Affaires étrangères, Saadedine El Othmani, y a notamment exprimé le « soutien du royaume aux frères de Gaza ». Le Maroc, a également demandé la saisine du Conseil  de sécurité des Nations-Unies, dont il est actuellement le seul pays arabe membre.

Compétence marocaine

L'armée marocaine a développé depuis de nombreuses années une compétence en matière de logistique, de secours et d'assistance médicale et chirurgicale. Une expérience qui se déploie sur le terrain, notamment en Afrique et au Moyen-Orient.

Récemment, un hôpital de campagne a été mis en place près de Ben Gardane, à la frontière entre la Tunisie et la Libye, pendant la révolte qui a mené à la chute de Mouammar Kaddafi, en 2011. Un autre hôpital militaire a également été installé, en mars 2012, à Brazzaville, après l'explosion d'un dépôt de munitions de l'armée. Encore en service, l'hôpital militaire marocain du camp de Zaâtari, en Jordanie, porte aussi secours et assistance aux réfugiés syriens. En déplacement au Moyen-Orient, en octobre, Mohammed VI avait visité cet l'hôpital de campagne.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Maroc : 20 ans de prison pour un pédophile britannique

Maroc : 20 ans de prison pour un pédophile britannique

Robert Bill, un ancien enseignant gallois de 59 ans, a été condamné mardi à 20 ans de prison pour "enlèvement" et "tentatives de viol" sur mineures.[...]

Maroc : Jesa, dessine-moi un projet

Fruit de l'union entre OCP et l'américain Jacobs, la coentreprise met ses connaissances techniques au service de l'exploitation du phosphate.[...]

Maroc : les islamistes signent une "Charte de la majorité" avec leurs alliés

Le Parti justice et développement (PJD, islamiste), à la tête du gouvernement marocain, a signé une charte avec ses alliés afin "d’accélérer les réformes" et[...]

Maroc : Mohamed Fizazi, le salafiste de Sa Majesté

"Je n'ai pas retourné ma veste, je la porte désormais à l'endroit", explique Mohamed Fizazi. Condamné à trente ans de prison après les attentats de Casablanca en 2003, cette[...]

Maroc : le débat sur la légalisation du cannabis est relancé

En organisant un week-end de rencontre et de débats dans le Rif, le parti Authenticité et modernité (PAM) a récemment relancé le débat sur la légalisation partielle du cannabis[...]

Rachid Benbrahim Andaloussi : "Faire classer Casablanca au patrimoine mondial par l'Unesco"

Lancées à Casablanca en 2009, les journées du patrimoine sont devenues au fil du temps l’un des grands rendez-vous culturels du printemps : 26 000 participants pour la dernière édition[...]

Amine Tazi-Riffi, rattrapé par l'Afrique

Né en Suisse, Amine Tazi-Riffi n'a renoué avec ses origines marocaines qu'après la trentaine. Et a découvert, au passage, un marché prometteur. Depuis, l'ingénieur pilote[...]

Maghreb : Ô Rap ! Ô désespoir !

De Rabat à Tripoli, ils traduisent, avec des paroles parfois très crues, la colère et les frustrations de la jeunesse face à l'oppression et à l'injustice, mais aussi sa[...]

Sommet UE - Afrique : l'important, c'est d'y participer !

Accords de partenariat économique, compétence de la CPI, droits des homosexuels... Africains et Européens ne sont pas d'accord sur tout, loin s'en faut. Mais ils se sont parlés avec franchise.[...]

Afrobaromètre : hommes-femmes, le choc des égaux en Afrique

Scolarisation, divorce, héritage... Les discriminations entre les sexes ont tendance à régresser. Sinon dans les faits, du moins dans les mentalités, selon une enquête[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers