Extension Factory Builder
19/11/2012 à 09:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un islamiste du Mujao, le 16 juillet 2012, à Gao, au Mali. Un islamiste du Mujao, le 16 juillet 2012, à Gao, au Mali. © AFP

Les islamistes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) ont remporté des combats, vendredi 16 novembre, face aux rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (MLNA) qui ont tenté de les déloger de leur bastion de Gao (nord-est du Mali). Une victoire célébrée dimanche dans les rues de la ville au son du kalachnikov.

C'est au son du canon de leur fusils, dimanche soir, à Gao, que les islamistes du Mujao ont fêté leur victoire deux jours après des combats contre le MNLA. « Ils tirent en l'air et disent "Allah Akbar, Allah Akbar (Dieu est grand en arabe), nous avons gagné" », a rapporté un habitant de Gao, ville contrôlée depuis juin par le Mujao qui en a précédemment chassé les rebelles touaregs du MNLA.

Des éléments du Mujao formant un convoi de six véhicules ont fait leur entrée à Gao par la partie nord de la ville et tiré des coups de feu en l'air « comme s'ils venaient du front », a indiqué un témoin. « C'est pour fêter notre victoire sur le MNLA », a déclaré Abou Dardar, un responsable du Mujao, joint au téléphone depuis Bamako, confirmant les informations rapportées par des habitants, mais sans donner de bilan des affrontements.

Le MNLA dément

Vendredi, de violents combats ont opposé, dans la région de Gao, les islamistes du Mujao aux rebelles touaregs du MNLA. D'après des sources sécuritaires régionales, les membres du MNLA ont subi « une lourde défaite », perdant « au moins une dizaine » de combattants et du matériel. Selon deux sources sécuritaires au Mali et au Burkina Faso voisin, le colonel Mechkanine, adjoint des forces armées du MNLA a été blessé dans ces combats.

Un calme précaire régnait dans la région de Gao depuis la fin des combats. En prévision d'une possible reprise des hostilités, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a envoyé samedi, depuis Tombouctou (300 km plus à l'ouest), des renforts aux hommes du Mujao.

Dans un communiqué publié dimanche, le MNLA « dément avoir eu des morts mais déplore uniquement neuf blessés ». Il affirme que les islamistes « ont pris la fuite avec leurs blessés » et fait état de « 55 morts et plus d'une centaine de blessés » dans les rangs de ces derniers. L'objectif du Mouvement « reste de reprendre l'Azawad (nom donné par les Touaregs à tout le nord du Mali) des mains d'Aqmi et de ses alliés », avait indiqué Moussa Salem, un combattant du MNLA.

Déjà battus en juin

Le 27 juin, à l'issue de précédents combats qui avaient fait au moins 35 morts, le Mujao, appuyé par Aqmi, avait évincé le MNLA de Gao où la rébellion touarègue, qui se voulait laïque et favorable à l'autodétermination du nord du Mali, avait établi son quartier général. Le MNLA, allié aux islamistes lorsqu'il avait lancé l'offensive dans le nord du Mali contre l'armée régulière en janvier, ne contrôle plus aucune ville importante de la région.

Celle-ci est totalement occupée par les jihadistes d'Aqmi et du Mujao - des étrangers en majorité - et les islamistes d'Ansar Eddine (Défenseurs de l'islam), mouvement principalement composé de Touaregs maliens. Ansar Eddine et le MLNA mènent des négociations depuis deux semaines au Burkina Faso.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

Mali : procès en vue pour Sanogo

Attendu depuis des mois, le procès d'Amadou Haya Sanogo et de plusieurs autres membres de l'ex-junte malienne pourrait se tenir prochainement. "Peut-être en juin", estime une source judiciaire[...]

L'Afrique a-t-elle l'alimentation la plus saine du monde ?

Selon une étude de l'université de Cambridge, qui casse les clichés sur l'Afrique, le continent africain abriterait neuf des dix pays qui mangent le plus sainement au monde. Parmi eux, certains[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Mali : l'avenir de l'Afrique au coeur du Forum de Bamako

Le 15e Forum de Bamako s’est déroulé du 19 au 21 février avec comme questionnement central l'avenir du continent à moyen terme.[...]

César 2015 : le film franco-mauritanien "Timbuktu" triomphe avec sept prix

Le film franco-mauritanien "Timbuktu" d'Abderrahmane Sissako, chronique de la vie quotidienne dans le nord du Mali sous la coupe des jihadistes, a triomphé vendredi à la 40e cérémonie des[...]

Mali : accord entre Bamako et les groupes armés pour une "cessation immédiate" des hostilités

Réunis à Alger pour un nouveau round des négociations de paix, le gouvernement malien et six groupes armés du nord du Mali ont signé jeudi, sous les auspices de l'Algérie et de l'ONU, un[...]

Mali : l'ombre d'Iyad Ag Ghali plane sur les négociations d'Alger

Soupçonné de manoeuvrer en coulisses en faisant régner la terreur parmi les Touaregs, le leader d'Ansar Eddine, Iyad Ag Ghali, demeure introuvable. Une ombre au tableau des négociations[...]

Nord du Mali : le Gatia, une milice loyaliste qui veut monter... jusqu'à Alger

En quelques mois, le Groupe autodéfense touareg imghad et alliés (Gatia) est devenu incontournable dans le nord du Mali. Au point que certains veulent l'inviter à la table des pourparlers d'Alger.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121119091531 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121119091531 from 172.16.0.100