Extension Factory Builder
16/11/2012 à 17:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le planning familial pourrait avoir de nombreux bienfaits en Afrique. Le planning familial pourrait avoir de nombreux bienfaits en Afrique. © DR

Selon le rapport 2012 de l’ONU sur l’état de la population mondiale, les investissements dans la planification familiale représentent un énorme avantage économique pour l’Afrique. Un constat qui n’est pas inédit. Pourtant, les États semblent peu pressés de s’y mettre.

Le rapport 2012 de l’ONU sur l’état de la population mondiale ne révèle rien de fracassant. Le discours est même bien connu en Afrique, où le plaidoyer pour la planification familiale dure depuis des décennies. Et pourtant, les efforts consentis par les États sont encore insuffisants, déplore l’ONU.

L’équation est simple. Des enfants moins nombreux et en meilleure condition, tout comme leur mère, c’est également moins de personnes à soigner par la suite. Exemple : selon l’ONU, si les mères nigérianes se limitaient dans les vingt prochaines années à quatre enfants, au lieu de cinq, l’État y gagnerait au moins 30 milliards de dollars.

D’autant qu’une jeune maman plus disponible, potentiellement plus éduquée, se fait plus facilement une place sur le marché du travail. En meilleure santé, elle y reste même plus longtemps. Résultat : moins de dépenses pour les enfants et davantage de revenus pour le foyer. Toujours selon les Nations Unies, un accroissement d’une seule année de l’espérance de vie permettrait au PIB par habitant d’augmenter de 4%. En d’autres termes, en Afrique subsaharienne, le PIB moyen par habitant passerait de 1000 à 1040 dollars.  

Où sont les États ?

L’ONG américaine Population Reference Bureau avance même un chiffre édifiant : un dollar alloué au planning familial permettrait à l’État d’en gagner trois. Pour l’Afrique de l’Ouest, l’organisation estime que 84 millions de dollars investis permettrait d’en économiser 246 millions, notamment dans le secteur de la santé.

Cependant, malgré ces évidences, la planification familiale n’est pas un investissement à la mode. En Afrique subsaharienne, où les réticences culturelles demeurent fortes, les États n’en ont pas fait une priorité, lui préférant des secteurs jugés plus urgents, notamment le traitement des maladies infectieuses. Résultat, en RDC, quinze personnes sur 100 utilisaient la contraception en 1997. Dix ans plus tard, ils n’étaient plus que 7%.

Les efforts restent insuffisants face à une explosion de la population et des besoins : dans les pays en développement, plus de 8 milliards de dollars seraient aujourd’hui nécessaires pour les satisfaire. Quatre milliards sont encore manquants.

Par Mathieu Olivier (@MathieuOlivier)



 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Gaza : ce que le Sud-Africain Desmond Tutu a dit à Israël

Gaza : ce que le Sud-Africain Desmond Tutu a dit à Israël

L'archevêque sud-africain Desmond Tutu, prix Nobel de la Paix en 1984, appuie sa plume là où ça fait mal. Pourfendeur de la guerre à Gaza, il a signé une tribune dans le quotidien isra&eacu[...]

Ebola : le Tchad ferme sa frontière avec le Nigeria

Le gouvernement tchadien a annoncé jeudi la fermeture de sa frontière avec le Nigeria pour "pour nécessité impérieuse de santé publique". Cette décision concerne la[...]

Centrafrique : des centaines de personnes manifestent contre la présence française à Bangui

Des centaines de personnes ont participé jeudi à une manifestation pacifique à Bangui contre la présence militaire française en Centrafrique.[...]

Ebola : l'Afrique du Sud ferme ses frontières avec la Guinée, le Sierra Leone et le Liberia

Les pays africains prennent progressivement des mesures contre l'épidémie d'Ebola en cours en Afrique de l'Ouest. Jeudi, l'Afrique du Sud a ainsi déclaré qu'elle fermait ses frontières avec la[...]

Boko Haram : deux personnes exécutées à Buni Yadi pour avoir fumé

Boko Haram fait régner sa loi à Buni Yadi, dans le nord-est du Nigeria. Des témoins ont rapporté jeudi que le groupe islamiste a exécuté deux personnes qui fumaient des cigarettes dans la[...]

Centrafrique : cinq morts dans des heurts entre des soldats français et des hommes armés

Des sources hospitalières ont indiqué jeudi que cinq personnes avaient été tuées et une trentaine d'autres blessées dans les heurts du 19 août à Bangui, entre des soldats[...]

RDC - Congo : Mbata ya bakolo, un retour fortement conseillé

Les ressortissants de RDC sont priés de se mettre en règle ou de quitter le pays. Une opération qui accentue les tensions entre les deux voisins.[...]

Ebola : émeute dans un quartier de Monrovia placé en quarantaine, la police tire à balles réelles

La population de West Point, un quartier de la capitale du Liberia, Monrovia, a réagi avec des jets de pierre et des cris à sa mise en quarantaine, mercredi, alors qu'un couvre-feu général a[...]

Carte interactive : plus de 1 600 accidents aériens en Afrique depuis 1935

Le crash du vol AH5017 d'Air Algérie, le 24 juillet 2014 au Mali, a ravivé le débat sur la sécurité aérienne en Afrique. L'occasion pour "Jeune Afrique" de faire le point sur les[...]

Classement : quels présidents africains ont les meilleurs sites internet ?

Rendre son site attrayant fait-il partie de la stratégie de communication des présidences africaines ? Pas vraiment, au regard de l'ensemble des plateformes officielles que nous avons passées au crible. Qui[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers