Extension Factory Builder
15/11/2012 à 13:26
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Lors du match aller, au Caire, le 4 novembre 2006. Lors du match aller, au Caire, le 4 novembre 2006. © DR

Après son match nul en Égypte le 4 novembre (1-1), l’Espérance de Tunis semble la mieux placée pour remporter la Ligue des champions face aux Cairotes de Al-Ahly. Mais ces derniers ont déjà retourné une situation identique, pas plus tard qu'en 2006 face à une autre équipe tunisienne, Sfax. J.A. prend la température à quelques heures d'un grand moment de football.

Nabil Maaloul n’a pas oublié la « jurisprudence » Al-Ahly. Le 11 novembre 2006, dans les tribunes, celui qui allait devenir l’entraîneur de l’Espérance de Tunis imaginait bien Sfax remporter sa première Ligue des Champions de football après le match nul obtenu quinze jours plus tôt au Caire, face au meilleur club égyptien.

« Au retour, Sfax n’avait besoin que d’un 0-0. Pendant quatre-vingt douze minutes, on y a cru. Et Al-Ahly a marqué… », se souvient Maaloul. Le ciel de Radès, ou se jouera la finale samedi, est donc déjà tombé une fois sur la tête des Sfaxiens. Et le buteur, à l’époque, s’appelait Mohamed Aboutreika, la star d’Al-Ahly que les Espérantistes croiseront ce samedi 17 novembre.

"Marquer et gagner"

« Tous les matches de foot ne se ressemblent pas, mais il faudra se souvenir de cet épisode », glisse Maaloul. La solution pour gagner ? Ne pas rester attentiste en défendant trop, « ce serait dangereux, prévient le capitaine, Khalil Chammam. Il faudra pénétrer sur la pelouse en se disant que cette finale se joue sur un match, qu’il faut marquer et gagner. »

D’autant que les Sang et Or seront privés samedi de Afful et Dramani (suspendus) et de Youssef Msakni, opéré de l’appendicite le 1er novembre dernier. Mais ils ont peut-être plus de « rythme » que les Égyptiens.

« Les joueurs d’Al-Ahly sont privés de championnat depuis plusieurs mois, et ils n’ont que des matches de Ligue des Champions amicaux à disputer, et éventuellement ceux de l’équipe nationale pour les internationaux. Ce n’est pas beaucoup, et je pense que nous avons un peu plus de rythme qu’eux. Cela pourrait être un avantage en fin de rencontre », avance le capitaine tunisien.

Excès

Dernier avantage : samedi, l’Espérance pourra accueillir 30 000 personnes à Radès, et seuls 1 000 supporteurs d’Al-Ahly ont été autorisés. « L’appui de notre public sera primordial », reprend Chammam, guère étonné par la passion, et même l’excès, qui entourent cette finale retour. « Tout le monde ne parle que de ça ici. J’espère juste que tout se passera bien. Moi, j’approuve les mesures de sécurité qui ont été prises [l’accès au stade, très contrôlé, sera réservé aux supporteurs de plus de 20 ans, et les forces de l’ordre seront massivement déployées », NDLR]… »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : Habib Essid a formé son gouvernement

Tunisie : Habib Essid a formé son gouvernement

Après de longues et complexes tractations avec les partis, Habib Essid, le nouveau chef de l’exécutif tunisien, a bouclé vendredi la composition de son gouvernement qu’il présentera &agrav[...]

Former le gouvernement tunisien, le casse-tête de Habib Essid

Nouveau chef de l'exécutif tunisien, Habib Essid continue de chercher la formule idéale pour son futur gouvernement, dont la composition doit être annoncée, selon des sources au sein de son [...]

CAN 2015 : la Tunisie assomme les Chipolopolos

Les Zambiens, longtemps dominateurs, ont ouvert le score par Emmanuel Mayuka à l'heure de jeu. Mais les Chipolopolos ont ensuite payé leurs occasions manquées. Résultat, c'est la Tunisie qui a[...]

Tunisie : Selma Elloumi recadrée par BCE

Selma Elloumi, députée de Nabeul, souhaitait abandonner son mandat parlementaire pour devenir conseillère du président tunisien Béji Caïd Essebsi. Qui n'a pas apprécié.[...]

Tunisie : Mohsen Marzouk, l'éminence grise de BCE

Nommé début janvier conseiller spécial du président tunisien avec rang de ministre, en charge des affaires politiques, Mohsen Marzouk fait désormais partie du cercle de confiance de Béji[...]

CAN 2015 : La Tunisie déçoit face au Cap-Vert

Dans le deuxième match du groupe B, la Tunisie a été surprise par les Cap-Verdiens qui ont égalisé sur un penalty litigieux (1-1). Les Aigles de Carthage devront hausser leur niveau de jeu pour[...]

CAN 2015 : ça s'annonce corsé...

Le Nigeria, tenant du titre, ne sera pas là, et une bonne demi-douzaine de sélections peuvent prétendre à sa succession. Avec, dans le costume du favori, l'Algérie. Suspense assuré[...]

Tunisie : pour Z, caricaturiste, "la liberté l'emporte sur la sécurité"

Pour le caricaturiste tunisien Z, contraint à l'anonymat, "Charlie Hebdo" a eu raison de ne "pas s'incliner, de montrer que l'impertinence survivra", comme ils l'ont fait en dessinant de nouveau le[...]

Un vent de francophonie sur la CAN 2015

Cinq entraîneurs, onez pays francophones, une majorité de joueurs de Ligue 1, la CAN 2015 qui se tient en Guinée-Equatoriale du 17 janvier au 8 février ressemblerait presque à une coupe de la[...]

Foot : le top 10 des joueurs à suivre pendant la CAN 2015

Déjà connus ou en quête de reconnaissance, certains joueurs vont profiter de la CAN 2015 pour tenter de frapper les esprits. Jeune Afrique en a sélectionnés dix, toutes nationalités[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121115130836 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121115130836 from 172.16.0.100