Extension Factory Builder
14/11/2012 à 09:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Couvertures d'hebdomadaires français et belges ayant pour thème l'islam. Couvertures d'hebdomadaires français et belges ayant pour thème l'islam. © DR/Twitter

Le phénomène n'est pas nouveau mais il prend de l'ampleur, notamment en France. Les attaques contre l'islam et l'immigration - souvent amalgamés dans un même discours - sont devenues le fonds de commerce de nombre d’hebdomadaires. Et le Maroc ne semble pas épargné. Marketing indigne ou simple fait de société ? Votre avis nous intéresse.

Depuis l’élection présidentielle française, les hebdomadaires de l’Hexagone ont opté pour le « bashing » alterné. Cible numéro un : François Hollande, Jean-Marc Ayrault et consorts. Cible numéro deux : l’islam, l’immigration et ceux qui leur sont assimilés. Le rituel est devenu quasiment immuable.

Car les hebdomadaires français n’ont pas peur de se répéter. « Cet islam sans gêne » va ainsi succèder à « La peur de l’islam », au « spectre islamiste » ou encore à « L’Occident face à l’islam » - un remake du « Choc des civilisations » de Samuel Hutington, version parisienne avec les raccourcis en prime. Et que dire de l'inénarrable Valeurs Actuelles, hebdomadaire de la droite la plus décomplexée, auteur des Unes « Les convertis d’Allah » ou « L’islamisme va-t-il gagner ? »

   

Clichés en rafale

Une question se pose néanmoins : ces couvertures ne sont-elles, au final, que de sulfureux outils marketing d'une presse en crise ? Il y a, parfois, de quoi en douter. Ainsi, le n°3202 de L’Express, en kiosques le 14 novembre, propose une enquête sur « le vrai coût de l’immigration », censée combattre les « idées reçues » et publier les « chiffres qui dérangent ». Pour illustration, en couverture : une femme intégralement voilée pénètre dans une caisse d’allocations familiales. Traduction : les immigrés, forcément musulmans, sont des assistés.

Pourquoi afficher cette idée reçue en couverture, même si c'est pour la combattre dans les pages intérieures ? Sans doute parce que l’image est vendeuse. D’après un sondage publié par le quotidien Le Figaro, le 25 octobre, 60% des Français estiment que l’influence et la visibilité de l’islam sont « trop importantes » dans leur pays. Et 43 % d'entre eux le considèrent même comme une « menace » pour l’identité nationale. Ce qui fait peur fait vendre...

Mais la presse française n'est pas un cas isolé. Le 2 novembre, Maroc Hebdo titrait en Une « Le péril noir », en référence aux migrants venus d’Afrique subsaharienne. Une façon de surfer sur un « sentiment raciste qu’on voit monter dans une partie de la population marocaine », selon Mounir Bensalah, ingénieur à Casablanca et blogueur militant des droits de l’Homme. Comme si la fin, et la vente, justifiait les moyens.

 

> DÉBAT : Selon vous, la presse contribue-t-elle au renforcement des tendances xénophobes ? Entretient-elle les clichés sur l'islam ou l'immigration ? Ou, au contraire, la presse est-elle simplement le reflet de vrais phénomènes de société ? Votre avis nous intéresse. Vous pouvez vous exprimer dans les commentaires sous cet article.

Par Mathieu Olivier (@MathieuOlivier)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Francophonie : la succession de Diouf en question à la veille du sommet de Dakar

Francophonie : la succession de Diouf en question à la veille du sommet de Dakar

La Francophonie a bien du mal a trouver un successeur à son secrétaire général, Abdou Diouf. Celui-ci sera-t-il contraint d'effectuer un nouveau mandat ?[...]

Football : et si Ronaldinho poursuivait sa carrière en Angola ?

Certes en fin de carrière, le Brésilien Ronaldinho, dont le contrat avec son club mexicain arrive à son terme, a été approché par le club de Kabuscorp.[...]

Francis Wolff dans l'intimité du jazz

Un album rassemblant les images du producteur-photographe Francis Wolff montre les jazzmen du label Blue Note sous un jour inédit.[...]

Ferguson : des dizaines de milliers de manifestants dans 170 villes américaines

Dans la nuit de mardi à mercredi, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans 170 villes des États-Unis contre la décision d'un grand jury de ne pas engager de poursuites contre le policier[...]

États-Unis : la vidéo de la mort de Tamir Rice, jeune Noir de 12 ans abattu par la police à Cleveland

Alors que la colère ne faiblit pas après le non lieu prononcé dans le dossier Michael Brown à Ferguson, une nouvelle affaire vient entacher la réputation de la police américaine.[...]

Ebola : un vaccin en cours de test donne des résultats encourageants

Un essai clinique du premier vaccin expérimental contre le virus Ebola a eu lieu aux États-Unis. Testé sur des adultes au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), il a fourni des premiers[...]

L'Australie en guerre contre l'immigration clandestine

L'Australie ne veut plus accueillir aucun migrant clandestin. Les malheureux interceptés dans l'océan Pacifique seront donc à l'avenir immédiatement transférés au... Cambodge ![...]

France : Nicolas Sarkozy dérape sur les origines de Rachida Dati

Alors qu'il s'apprête à être réélu à la présidence de l'UMP ce week-end, Nicolas Sarkozy n'a semble-t-il rien perdu de sa capacité à créer la polémique. [...]

RDC : le discours de Denis Mukwege, prix Sakharov 2014, devant le Parlement européen

On le connaît comme le "juste qui répare les femmes". Mercredi, le docteur Denis Mukwege a reçu le prix Sakharov du Parlement européen, qu'il a dédié au "peuple[...]

Indice "Happy Planet" : souriez, vous êtes classés !

À l’"indice de développement humain" du Programme des Nations unies (Pnud), la New Economics Foundation oppose l’"indice de la planète heureuse". L’Afrique est-elle[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces