Extension Factory Builder
13/11/2012 à 09:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Laurent Fabius devant le CGN à Tripoli le 12 novembre. Laurent Fabius devant le CGN à Tripoli le 12 novembre. © AFP

Dans un discours tenu le lundi 12 novembre devant le Congrès général national libyen (CGN), le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a affirmé que la France était prête à aider la Libye pour relever le défi de la sécurité.

En déplacement en Libye, Laurent Fabius est le premier responsable politique à s’être exprimé devant le CGN, élu le 7 juillet. « Nous serons (...) à vos côtés pour relever le défi de la sécurité », a-t-il déclaré lors de son discours, le 12 novembre.

« Je souhaite que notre coopération en matière de sécurité et de défense soit renforcée, pour vous aider à bâtir l’armée et la police dont la Libye a besoin. Si vous en exprimez le souhait, la France demandera à l'Union européenne qu'une aide vous soit apportée dans ce domaine primordial », a-t-il précisé.

En un an, depuis la chute de l'ex-guide Mouammar Kadhafi en octobre 2011, les autorités de transition parviennent difficilement à maintenir un niveau de sécurité homogène sur l’ensemble du territoire. Elles sont à la fois confrontées à des dizaines de milices armées incontrôlables qui font la loi dans le pays, et au déclenchement de conflits armées entre tribus ou régions rivales.

Surveillance des frontières

Dans son discours, le ministre français a également proposé l’aide de la France pour la surveillance des frontières, la Libye étant un pays de destination et de transit pour des centaines de milliers de migrants essentiellement africains.

« Le contrôle des frontières est d'autant plus pressant qu'au Sahel, la situation est instable et peut avoir des conséquences sur votre territoire et dans l'ensemble de la région. La France vous y aidera si vous le souhaitez », a-t-il dit devant les 200 membres du CGN.

« Le développement économique et la reconstruction impliquent que vous puissiez efficacement contrôler vos frontières terrestres et maritimes. Sinon, la Libye risquerait d'être un espace livré au désordre et au terrorisme. Les Libyens n'en veulent pas, nous non plus », a lancé le ministre, avant de conclure : « Vous le savez comme moi, il n'y a pas de démocratie sans sécurité. Il n'y a pas de sécurité sans rétablissement de l'autorité de l'État. Vous êtes les représentants du peuple, et à ce titre, vous incarnez et devez incarner l'autorité légitime. Vous aurez tout notre soutien pour que cette autorité soit effective ».

Accompagné d'Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, M. Fabius s'est également entretenu avec le président du CGN, Mohamed al-Megaryef, et le nouveau Premier ministre, Ali Zidan. Le gouvernement de ce dernier devrait prêter serment mercredi 14 novembre.

Laurent Fabius s’est ensuite envolé pour rejoindre le Caire où il participe, le 13 novembre, à une réunion ministérielle de la Ligue arabe et de l'Union européenne (UE).

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

La Tunisie à la veille d'élections cruciales

La Tunisie à la veille d'élections cruciales

La Tunisie était engagée samedi dans les derniers préparatifs pour ses premières législatives depuis la révolution de 2011, un scrutin crucial pour lequel un vaste dispositif de séc[...]

Égypte : état d'urgence dans le Sinaï après l'attentat qui a tué 30 soldats

L’Égypte a décrété vendredi un état d'urgence de trois mois sur une partie de la péninsule du Sinaï, quelques heures après qu'un kamikaze a tué 30 soldats en[...]

Ebola - Football : que faire de la CAN 2015 ? Les professionnels répondent

Alors que le sort de la CAN 2015 se jouera début novembre, "Jeune Afrique" a demandé aux internautes s’ils souhaitaient que la compétition se dispute au Maroc aux dates prévues,[...]

France : les ressortissants tunisiens de France votent pour les législatives

Les ressortissants tunisiens de France se sont présentés aux urnes vendredi afin d’élire dix députés de l’Assemblée du peuple à l’occasion des élections[...]

Égypte : dans le Sinaï, un attentat fait de nombreuses victimes parmi les militaires

Un attentat à la voiture piégée a tué au moins 25 soldats égyptiens et blessé une vingtaine de personnes vendredi. Il visait un barrage de l'armée dans le nord de la[...]

Israël : l'armée arrête un enfant palestinien handicapé mental de onze ans

Cela risque de ne pas arranger l'image de l'armée israélienne. Mise en ligne le 20 octobre par une organisation de défense des droits de l'homme, une vidéo montre ses soldats arrêter, ligoter et[...]

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui[...]

L'impossible "État palestinien"

C'est le Moyen-Orient qui sollicite, une fois de plus, notre attention cette semaine. Non pas parce qu'il est le théâtre de conflits armés d'un nouveau genre ou d'atroces guerres civiles. Ni à[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Tunisie : la campagne pour les législatives touche à sa fin

Dernier jour de campagne des législatives en Tunisie. En attendant la confirmation, ou pas, de la bipolarisation du paysage politique tunisien par les urnes, retour sur le terrain avec deux figures de Nidaa Tounes et[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers