Extension Factory Builder
12/11/2012 à 17:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jean-Pierre Bemba, le 19 octobre 2010 à La Hague. Jean-Pierre Bemba, le 19 octobre 2010 à La Hague. © Peter Dejong/AFP

Jean-Pierre Bemba, 49 ans, a beau attendre son jugement à la CPI, il n’en reste pas moins politiquement actif. Dans une lettre datée du lundi 12 novembre, il appelle les autorités congolaises à prendre leurs responsabilités en mettant "fin à la guerre à l’Est" de la RDC.

Il ne pouvait rester plus longtemps muet au risque de disparaître encore un peu plus des écrans radar des Congolais. Incarcéré à La Haye depuis mai 2008 dans l’attente de son jugement pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, Jean-Pierre Bemba s’est exprimé sur la situation sécuritaire de la RDC dans une lettre lue lundi, à Kinshasa, par Thomas Luhaka, secrétaire général du Mouvement de libération du Congo (MLC, 23 députés).

L’ancien vice-président et chef rebelle congolais, qui dirige le deuxième parti de l’opposition congolaise, « demande au pouvoir en place de prendre ses responsabilités, de mettre fin à la guerre à l'est du Congo et à l'insécurité qui y règne, protéger les populations civiles, restaurer l'autorité de l'État, éviter la partition du pays ».

Selon l'ONU, les combats au Nord-Kivu entre l'armée et les rebelles du M23 ont fait quelque 390 000 déplacés, tandis que plus de 60 000 Congolais ont fui au Rwanda et en Ouganda. « Le plus urgent et le plus important est de sauver le Congo. (...) Je lance cet appel solennel à la réconciliation, à l'unité et à la cohésion nationales, à toutes les Congolaises et à tous les Congolais où qu'ils se trouvent, afin de sauver la patrie en danger », poursuit Bemba dans sa missive.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : Tshisekedi, Kamerhe et Fayulu appellent au rassemblement le 4 août contre la révision constitutionnelle

RDC : Tshisekedi, Kamerhe et Fayulu appellent au rassemblement le 4 août contre la révision constitutionnelle

Dans une lettre commune publiée mardi, l'UDPS d'Étienne Tshisekedi, l'UNC de Vital Kamerhe et l'Ecide de Martin Fayulu appellent les Congolais à se réunir le 4 août sur une grande place de Kinshas[...]

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour "manquements graves"

 Ahmed Kalej Nkand a été démis de son poste d’administrateur directeur général de la Gécamines, en RD Congo, en raison "de manquements graves dans l’exercice de ses[...]

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende, ministre de la Communication de RDC et porte-parole du gouvernement, est à Kisangani depuis matin. Objectif : calmer les inquiétudes de la population du chef-lieu de la Province orientale qui [...]

RDC : les miliciens Enyele ont-ils attaqué le camp militaire Tshatshi ?

Quelques jours après l'attaque contre le camp militaire Tshatshi, le 22 juillet à Kinshasa, l'identité des assaillants et leurs motivations commencent à se préciser. Selon plusieurs sources[...]

Oreilles meurtries

Je vous ai parlé, il n'y a pas longtemps, de cet immeuble de vingt-deux niveaux situé sur le boulevard du 30-Juin, la plus grande artère du centre-ville de Kinshasa. Je vous ai dit que j'étais[...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

RDC : retour au calme à Kinshasa après l'attaque du camp militaire Tshatshi

Les autorités congolaises ont affirmé mardi avoir déjoué l'attaque d'un groupe d'inconnus armés contre le camp militaire Tshatshi, à Kinshasa. Le calme était de retour en fin[...]

RDC : le camp militaire Tshatshi attaqué, Kinshasa appelle au calme

Des tirs ont été entendus mardi après-midi au camp militaire Colonel Tshatshi dans la ville de Kinshasa. Selon nos informations, il s'agirait d'une attaque à la machette d'un groupe de personnes qui[...]

RDC : Tshisekedi toujours "pas actif"

L'opposant historique Étienne Tshisekedi, leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), était toujours hospitalisé mi-juillet. Les détails sur son état de[...]

RDC : Cour constitutionnelle, mode d'emploi

Le président Kabila a nommé, le 7 juillet dernier, les neuf membres de la Cour constitutionnelle de RDC. Juge pénal du président de la République et du Premier ministre, cette juridiction est[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers