Extension Factory Builder
12/11/2012 à 09:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Abdel Jelil, d'origine bretonne, a révélé l'existence d'un groupe de jihadistes français. Abdel Jelil, d'origine bretonne, a révélé l'existence d'un groupe de jihadistes français. © Capture d'écran

Exclusif. On vient seulement de l'apprendre, mais un candidat français au jihad avait été arrêté, le 7 août, à Niamey. Cédric Labo Ngoyi Bungenda, Franco-Congolais de 27 ans, tentait de passer par le Niger pour rejoindre le Mali afin d'y combattre aux côtés d’Aqmi. Une interpellation qui confirme la crainte des services de renseignement quant à l’existence d’un réseau, certes très restreint, de jihadistes français.

Ce n'est pas un mais deux aspirants jihadistes français qui ont été arrêtés alors qu'ils s'apprêtaient à rejoindre Tombouctou et les combattants d'Aqmi au Mali. Avant le Franco-Malien Ibrahim Ouattara, stoppé le 4 novembre, c’est un Franco-Congolais de 27 ans qui avait vu son périple prendre fin à Niamey, le 7 août.

Arrivé au Niger quelques semaines plus tôt, en provenance d’Asnières, en région parisienne, l’homme n’a commis qu’une bévue mineure en tentant d’acquérir un faux permis de conduire dans la capitale. Mais la police nigérienne a flairé une affaire plus importante, analysant son téléphone et son ordinateur portable, qui ont aussitôt trahi le candidat au jihad.

La peur d’une seconde affaire Merah

Interrogé par les autorités, le Franco-Congolais (RDC), animateur scolaire en France, a alors avoué qu’il cherchait à se rendre à Tombouctou afin de combattre aux côtés d’Aqmi. L’homme a par conséquent été expulsé vers la France où les services de renseignement espèrent l’interroger et exploiter les informations obtenues afin de contrer une éventuelle menace terroriste.

Les autorités françaises sont en alerte depuis qu’un Français d’origine bretonne, résidant à Tombouctou, a posté une vidéo dans laquelle il se dit lié à Aqmi. Abdel Jelil, de son vrai nom Gilles Le Guen, y prédit qu'une intervention au Mali aurait des conséquences désastreuses. Une menace directe d’Aqmi qui a réveillé les craintes dans l’Hexagone, où l’affaire Merah a laissé des traces profondes. Depuis, Le Guen a été arrêté par Aqmi, qui le soupçonne d'espionnage au service de la France...

En lire davantage sur ce sujet dans le
numéro 2705 de Jeune Afrique, en kiosques du 11 au 17 novembre.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
France - Afrique : amour vache

Article pr�c�dent :
Côte d'Ivoire : Gbagbo à tout prix

Réagir à cet article

Niger

Niger - Putsch de Seyni Kountché : et si la France n'y était pour rien ?

Niger - Putsch de Seyni Kountché : et si la France n'y était pour rien ?

On croyait tout savoir de la chute du président Diori, en 1974. Mais des archives encore confidentielles suggèrent que le putschiste Seyni Kountché a pris tout le monde de court. Y compris Paris.[...]

Les femmes africaines peinent à percer le plafond de verre

Éducation, travail, indépendance... Malgré de timides avancées, le statut des femmes n'a que peu progressé en Afrique, selon les participantes du 5e forum social d’Essaouira, au Maroc, du[...]

Terrorisme, immigration... : les pays du G5 sahélien se mobilisent

Le G5 du Sahel, créé l'an dernier, compte parmi ses membres le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. Bernard Cazeneuve, le ministre français de l'Intérieur, était[...]

Le groupe Al-Mourabitoune de Belmokhtar annonce son allégeance à l'EI

"Le mouvement Al-Mourabitoune annonce son allégeance au calife des musulmans Abou Baqr al-Baghdadi", a affirmé jeudi dans un enregistrement audio un responsable du mouvement armé terroriste.[...]

Nouvelle frontière Burkina Faso-Niger : 18 communes changeront de pays

Après des années de litige, le tracé de la frontière entre le Burkina Faso et le Niger, issu de la colonisation, va être modifié d'ici 2016. La justice internationale a tranché, et[...]

Photographie : radioscopie nigérienne

Une exposition de jeunes photographes nigériens se tient au Centre culturel franco-nigérien de Niamey du 9 au 20 juin, sous la houlette de Philippe Guionie et en hommage à Philippe Koudjina Ayi.[...]

Boko Haram : au moins 25 000 réfugiés du lac Tchad tentent de survivre au Niger

Au moins 25 000 habitants des îles nigériennes du lac Tchad, évacués par crainte de nouvelles attaques de Boko Haram, vivent dans des conditions dramatiques dans plusieurs sites du sud-est du Niger.[...]

Rien n'arrête la locomotive Bolloré

Deux ans après avoir raflé le deuxième terminal à conteneurs du port d'Abidjan, le groupe français double la concurrence et décroche le futur chemin de fer reliant Lomé[...]

Célibataires africaines et fières de l'être !

Rencontre avec des femmes qui, malgré la pression de sociétés globalement conservatrices, ont décidé que mieux valait être seule que mal accompagnée.[...]

Comment Boko Haram a infligé à l'armée nigérienne l'un de ses plus sanglants revers

Boko Haram a lancé samedi un assaut contre une position de l'armée nigérienne sur le lac Tchad. 46 soldats et 28 civils ont été tués, selon le dernier bilan officiel communiqué[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers