Extension Factory Builder
09/11/2012 à 09:57
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Karim Wade en février 2012. Karim Wade en février 2012. © AFp

Karim Wade, fils et ancien ministre de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, est convoqué le 15 novembre par les gendarmes. Selon les déclarations d’un haut responsable de la justice, à Dakar, le 8 novembre, une enquête est en cours sur un possible enrichissement illicite.

« Karim Wade est convoqué le jeudi 15 novembre devant la section de recherches de la gendarmerie », a déclaré à la presse Alioune Ndao, procureur spécial de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei). Cette convocation de Karim Wade par la gendarmerie n’est pas une première pour le fils de l’ex-président du Sénégal, Abdoulaye Wade. Il avait déjà été convoqué à deux reprises en juillet.

Six autres anciens responsables sénégalais sont également dans le colimateur de la justice sénégalaise. Parmi eux, les dossiers de quatre ministres de l'ex-président Wade, Oumar Sarr, Abdoulaye Baldé, Madické Niang et Samuel Sarr, ont également « été transmis à la gendarmerie » pour enquête, a ajouté M. Ndao. En outre, Tahibou Ndiaye, ex-directeur du cadastre, rattaché au ministère de l'Économie et des finances, et Doudou Diagne, ex-directeur de l'Urbanisme, sont également concernés.

Liste non exhaustive

Selon le procureur spécial de la Crei, « cette liste est loin d'être exhaustive. Dans les prochains jours, d'autres personnes pourraient s'y ajouter. Nous avons reçu des informations (selon lesquelles) il y a eu des actes de prévarication de deniers publics. Nous sommes en train d'enquêter ».

« Les enquêtes ont commencé depuis plus d'un mois. Nous sommes à la recherche de milliards détournés et sortis du pays et que nous voulons faire revenir », a dit le procureur spécial. Selon des informations de la presse sénégalaise, non confirmées officiellement, l’enquête concernerait des sommes importantes placées à l'étranger par des responsables du pouvoir d'Abdoulaye Wade.

"Super ministre"

Ces investigations, qui concernent par ailleurs d’autres personnalités de l’ancien régime, font suite à la demande faite par Dakar, en juin, à la Banque mondiale (BM) pour l'aider à recouvrer les « biens publics spoliés de l'État et placés à l'étranger ». Sous le mandat de son père, Karim Wade était à la tête du ministère de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l'Énergie. Doté de gros budgets, il avait été surnommé « super ministre » ou « ministre du ciel et de la terre ».

Ancien conseiller de son père, Karim Wade a également occupé plusieurs fonctions dont celle de responsable de l'Agence nationale de l'Organisation de la conférence islamique (Anoci), chargée de grands travaux avant le sommet de l'OCI, organisé en mars 2008 à Dakar.

La Crei a été créée en 1981 par l'ancien président Abdou Diouf. En sommeil depuis des années, elle a été réactivée après l'élection en mars de Macky Sall, qui a remporté le scrutin face à Abdoulaye Wade, au pouvoir depuis douze ans.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sénégal

Que faut-il retenir de la visite de Mohammed VI au Sénégal ?

Que faut-il retenir de la visite de Mohammed VI au Sénégal ?

Le souverain marocain, Mohammed VI, quittera le Sénégal vendredi, après avoir signé de nombreux accords économiques.[...]

Le procès Habré, un tournant dans la justice africaine et la lutte contre l'impunité

Avocate au barreau du Tchad, présidente de l’Association tchadienne pour la promotion et la défense des droits de l’Homme (ATPDH) et récipiendaire du Right Livelihood Award en 2011, Jacqueline[...]

Sénégal-Maroc : Macky Sall et Mohammed VI signent 13 accords de coopération

À l'occasion de la visite du roi du Maroc au Sénégal, les gouvernements sénégalais et marocain ont signé jeudi, à Dakar, treize accords dans divers domaines, dont les douanes,[...]

Les femmes africaines peinent à percer le plafond de verre

Éducation, travail, indépendance... Malgré de timides avancées, le statut des femmes n'a que peu progressé en Afrique, selon les participantes du 5e forum social d’Essaouira, au Maroc, du[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Le Sénégalais Macky Sall élu nouveau président en exercice de la Cedeao

Macky Sall, le chef de l'État sénégalais, a été élu mardi nouveau président en exercice de la Cedeao pour un an, à l'issue du 47e sommet de l'organisation ouest-africaine[...]

Le roi du Maroc entame ce mercredi au Sénégal une nouvelle tournée africaine

Mohammed VI se rend ce mercredi au Sénégal. Son périple l'emmènera ensuite en Côte d'Ivoire, au Gabon et en Guinée-Bissau. Il s'agit de la troisième tournée africaine du roi[...]

Le procès d'Hissène Habré s'ouvrira le 20 juillet à Dakar

L'ex-président tchadien a été arrêté le 30 juin 2013 à Dakar, puis inculpé le 2 juillet 2013 par le tribunal spécial. [...]

Cairn Energy prévoit un milliard de barils de pétrole au Sénégal

Cairn Energy a dévoilé son programme d'exploration au Sénégal pour les trois années à venir. Selon ses estimations, les réserves de pétrole contenues dans ses blocs au large[...]

Sénégal : Khalifa, l'autre Sall qui entretient le mystère

"Dieu seul le sait..." C'est la réponse que le maire de Dakar, Khalifa Sall, a l'habitude d'adresser à ceux qui l'interpellent sur ses intentions concernant la prochaine présidentielle.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers