Extension Factory Builder
08/11/2012 à 18:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un centre commercial s'est effondré à Accra, le 7 novembre 2012. Un centre commercial s'est effondré à Accra, le 7 novembre 2012. © AFP

L'effondrement d'un centre commercial de six étages à Accra, qui a fait au moins neuf morts, mercredi 7 novembre, pourrait être dû à des problèmes structurels. L'immeuble n'avait d'ailleurs pas de permis de construire.

« Ils n'avaient pas de permis, ce qui veut dire que l'AMA (autorité municipale d'Accra) n'aurait pas fait valider la construction par un inspecteur », a déclaré, jeudi 8 novembre, Magnus Quarshie, vice-président du GIE (Ghana Institution of Engineering), chargé de l'enquête sur la castastrophe. « De l'inspection que nous avons faite, nous pouvons constater des problèmes structurels. Le mélange de ciment ne correspond pas aux spécificités requises ».

Selon un bilan communiqué jeudi 8 octobre, l'effondrement, qui est survenu avant l'ouverture du centre au public, a fait neuf victimes. Seuls 67 survivants ont pu être sortis des décombres pour le moment. De source policière, une cinquantaine d'employés travaillaient dans l'établissement. On ignore cependant combien se trouvaient à l'intérieur au moment de la catastrophe et les secours continuent leurs recherches. Une équipe de 18 sauveteurs israéliens était attendue en renfort dans la capitale ghanéenne, jeudi au plus tard.

"Tragédie pour le Ghana"

Le président ghanéen John Dramani Mahama, qui s'est rendu sur les lieux, mercredi 7 novembre, a annoncé suspendre sa campagne, à quelques semaines du scrutin présidentiel du 7 décembre. Il  a qualifié l'accident de « tragédie pour le Ghana », et a par ailleurs souhaité qu'une enquête permette de faire toute la lumière sur le drame.

Le groupe Melkom, propriété d'un magnat indien, Bhagwan Khubchandani, auquel appartient le centre commercial, a d’ores et déjà indiqué qu’il ne faisait que louer le bâtiment.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Ghana

[Diaporama] : Dix chefs ou rois traditionnels puissants du Sud du Sahara

[Diaporama] : Dix chefs ou rois traditionnels puissants du Sud du Sahara

Sur le continent, il ne reste qu'une seule monarchie absolue contrôlant un État internationalement reconnu. Mais les chefferies et les royautés traditionnelles n'ont pas disparu pour autant, surtout en Afrique [...]

Cartier women's initiative awards 2014 : quatre Africaines parmi les finalistes

 Elles se nomment Winnifred Selby, Amy de Castro, Achenyo Idachaba et Mariam Hazem. Originaires du Ghana, de l'Afrique du Sud, du Nigéria et de l'Égypte, se sont les finalistes africaines du prix Cartier Women's[...]

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Nouvelles technologies, marketing, offre et demande, concurrence... À bien des égards, en Afrique aussi, les relations tarifées ressemblent de plus en plus à un business comme un autre.[...]

Ebola : les 10 pays africains les plus exposés à l'arrivée d'un malade sur leur sol

Des chercheurs américains ont tenté de recenser les pays les plus exposés à l’arrivée d’un malade atteint d’Ebola sur leur sol. Sans céder à la panique, certains[...]

L'eldorado européen de la prostitution africaine

Des filières de prostitution structurées se sont mises en place entre l'Afrique et l'Europe. Lorsqu'elles ne tombent pas aux mains des mafieux, ces femmes développent un business florissant.[...]

Frontière maritime : Abidjan demande à son tour un arbitrage international

La côte d'Ivoire a décidé , "à son tour", de porter plainte devant un tribunal international, après "la décision unilatérale" du Ghana, de saisir cette même[...]

Afrique de l'Ouest : ce que vos dirigeants ont dit sur Ebola

Les dirigeants africains ont-ils pris suffisamment tôt la mesure du danger que représentait le virus Ebola ? Pour tenter de répondre à cette question, nous avons répertorié les[...]

Le Ghana demande à un tribunal international de trancher son différend maritime avec la Côte d'Ivoire

 Après l'échec du dixième round de négociations entre les deux pays, le Ghana a demandé au Tribunal international du droit de la mer de trancher le conflit qui l'oppose à la[...]

Ebola : le virus s'arrête-il vraiment aux frontières ?

Pour éviter la pénétration du virus Ebola sur leur territoire, les pays encore épargnés renforcent la surveillance au niveau de leurs frontières. Est-ce suffisant pour empêcher la[...]

Crise : comment le Ghana en est-il arrivé là ?

Grisé par son nouveau statut de producteur de pétrole, le pays a laissé filer les déficits. Gare au recadrage ![...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers