Extension Factory Builder
08/11/2012 à 18:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un centre commercial s'est effondré à Accra, le 7 novembre 2012. Un centre commercial s'est effondré à Accra, le 7 novembre 2012. © AFP

L'effondrement d'un centre commercial de six étages à Accra, qui a fait au moins neuf morts, mercredi 7 novembre, pourrait être dû à des problèmes structurels. L'immeuble n'avait d'ailleurs pas de permis de construire.

« Ils n'avaient pas de permis, ce qui veut dire que l'AMA (autorité municipale d'Accra) n'aurait pas fait valider la construction par un inspecteur », a déclaré, jeudi 8 novembre, Magnus Quarshie, vice-président du GIE (Ghana Institution of Engineering), chargé de l'enquête sur la castastrophe. « De l'inspection que nous avons faite, nous pouvons constater des problèmes structurels. Le mélange de ciment ne correspond pas aux spécificités requises ».

Selon un bilan communiqué jeudi 8 octobre, l'effondrement, qui est survenu avant l'ouverture du centre au public, a fait neuf victimes. Seuls 67 survivants ont pu être sortis des décombres pour le moment. De source policière, une cinquantaine d'employés travaillaient dans l'établissement. On ignore cependant combien se trouvaient à l'intérieur au moment de la catastrophe et les secours continuent leurs recherches. Une équipe de 18 sauveteurs israéliens était attendue en renfort dans la capitale ghanéenne, jeudi au plus tard.

"Tragédie pour le Ghana"

Le président ghanéen John Dramani Mahama, qui s'est rendu sur les lieux, mercredi 7 novembre, a annoncé suspendre sa campagne, à quelques semaines du scrutin présidentiel du 7 décembre. Il  a qualifié l'accident de « tragédie pour le Ghana », et a par ailleurs souhaité qu'une enquête permette de faire toute la lumière sur le drame.

Le groupe Melkom, propriété d'un magnat indien, Bhagwan Khubchandani, auquel appartient le centre commercial, a d’ores et déjà indiqué qu’il ne faisait que louer le bâtiment.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Ghana

Ghana : El Anatsui, raccommoder le monde

Ghana : El Anatsui, raccommoder le monde

Un Lion d'or à Venise pour l'ensemble de sa carrière, une grande rétrospective organisée à New York, une oeuvre monumentale présentée en France, le sculpteur ghanéen [...]

Litige frontalier : pas d'accord entre le Ghana et la Côte d'Ivoire

Les présidents ivoirien et ghanéen, Alassane Ouatarra et John Dramani Mahama, se sont entretenus le lundi 11 mai à Genève au sujet du contentieux frontalier maritime qui oppose leurs deux pays. Dans un[...]

Litige frontalier : Alassane Ouattara et John Dramani Mahama se rencontrent en Suisse

Les présidents ivoirien et ghanéen doivent se rencontrer ce lundi 11 mai à Genève, en Suisse, pour s'entretenir du conflit qui oppose leurs deux pays au sujet du tracé de leur frontière[...]

Abidjan remporte le premier round dans son différend maritime avec le Ghana

En attendant de se prononcer définitivement, la chambre spéciale qui arbitre le désaccord entre la Côte d'Ivoire et le Ghana sur leur frontière maritime a rendu des mesures conservatoires, le 25[...]

Santé : le savon de virginité, plebiscité mais dangereux

Il ne coûte pas cher et promet de resserrer les muqueuses grâce à ses vertus astringentes. Mais les médecins contestent l'efficacité du "savon de virginité" et[...]

Le plasticien ghanéen El Anatsui remporte un Lion d'or à la Biennale de Venise

Avant chaque Biennale d’art à Venise, le jury attribue un Lion d’or à un artiste pour l’ensemble de sa carrière. Cette année, c'est vers El Anatsui, né au Ghana en 1944 et[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

Le russe Lukoil envisage de sortir du pétrole ivoirien

Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", le géant pétrolier russe Lukoil envisage de réduire la voilure dans le pétrole ivoirien et ghanéen en raison du faible potentiel[...]

Frontières maritimes : la Côte d'Ivoire et le Ghana croisent le fer à Hambourg

 La Côte d'Ivoire et le Ghana ont présenté leurs arguments devant le Tribunal du droit de la mer au sujet de la suspension des activités d'exploration pétrolière dans la zone maritime[...]

Afrique de l'Ouest : Mohamed Ibn Chambas a du pain sur la planche

Portrait de Mohamed Ibn Chambas, représentant spécial de Ban Ki-moon pour l'Afrique de l'Ouest.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers