Extension Factory Builder
07/11/2012 à 13:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Scholastique Mukasonga interroge les origines de la haine qui a conduit au génocide rwandais. Scholastique Mukasonga interroge les origines de la haine qui a conduit au génocide rwandais. © DR

L’écrivaine rwandaise Scholastique Mukasonga a obtenu, mercredi 7 novembre, le prix Renaudot pour son dernier roman, "Notre-Dame du Nil". Le prix Goncourt, annoncé en même temps, va quant à lui à Jérôme Ferrari pour "Le Sermon sur la chute de Rome".

Après le prix Ahmadou-Kourouma, en avril dernier au Salon international du livre et de la presse de Genève (Suisse), l’écrivaine rwandaise Scholastique Mukasonga a reçu le prix Renaudot, mercredi 7 novembre, pour son dernier roman, Notre-Dame du Nil, dans lequel elle décrit la montée de la haine anti Tutsis qui aboutit au génocide de 1994 au Rwanda et qui décima sa famille.

À travers son œuvre, que ce soit dans Inyenzi ou les Cafards en 2006, La Femme aux pieds nus, en 2008 ou encore L’Iguifou, nouvelles rwandaises, en 2010, Scholastique Mukasonga ne cesse d’interroger les raisons des divisions ethniques qui minent le Rwanda depuis des décennies. Âgée de 56 ans, l’auteure est elle-même exilée depuis 1973 et vit aujourd’hui en Normandie.

Notre-Dame du Nil, c’est d’abord une vierge noire dont la statue a été érigée par le colon belge, aux abords d’un filet d’eau identifié comme étant la source du Nil blanc, au fin fond des montagnes rwandaises. Mais c’est aussi le lycée de jeunes filles tout proche qui sert de décor à une intrigue dont nous ne dévoilerons que l’allégorie : la mise au ban de la minorité tutsie par le « peuple majoritaire ».

Elle est le quatrième auteur africain à avoir été récemment couronné par le prix Renaudot, après l'Ivoirien Ahmadou Kourouma pour Allah n'est pas obligé (2000), le Franco-congolais Alain Mabanckou pour Mémoires de porc-épic et le Guinéen Tierno Monénembo pour Le roi de Kahel (2008).

________

Notre-Dame du Nil, de Scholastique Mukasonga, Gallimard, 240 p., 17,90 euros
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Rwanda

Rwanda : où étiez-vous le 6 avril 1994 ?

Rwanda : où étiez-vous le 6 avril 1994 ?

Rescapée du génocide, la chorégraphe rwandaise multicarte Dorothée Munyaneza mêle tous les arts à sa disposition pour retranscrire ses souvenirs et confronter le spectateur à[...]

Jean-Damascène Habarurema, marathonien philosophe, entre la France et le Rwanda

Rescapé du génocide, ce Rwandais court le marathon pour la France et travaille sur une thèse de philosophie.[...]

Rwanda : Valentine Rugwabiza, de l'OMC à l'intégration est-africaine

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Louise Mushikiwabo, héraut du Rwanda de Paul Kagamé

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Philippe Meilhac, l'as du Rwanda

De confortables honoraires, une grande exposition médiatique, le tout dans un cadre juridique familier, hérité du temps des colonies... Quelles que soient la complexité des dossiers ou la[...]

Rwanda : Augustin Ngirabatware, génocidaire sous protection

Soutenu par l'OCDE, la Francophonie et d'éminents universitaires européen, l'ancien ministre rwandais Augustin Ngirabatware a été condamné le 18 décembre à trente ans[...]

Rwanda : Kigeli V, un roi têtu

Le gouvernement rwandais a souhaité offrir au roi Kigeli V, 78 ans, en exil dans la banlieue de Washington depuis 1992, une chance de rentrer au pays.[...]

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Rwanda : fermeture différée pour le TPIR ?

Basé à Arusha, en Tanzanie, le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) ne devrait pas fermer ses portes avant août 2015.[...]

Génocide au Rwanda : quel bilan pour le TPIR, vingt ans après sa création ?

Après 20 ans de travail et 61 condamnations, le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) s'apprête à fermer ses portes. Avec un bilan en demi-teinte.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121107131402 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121107131402 from 172.16.0.100