Extension Factory Builder
06/11/2012 à 15:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un billet de 200 rands à l'effigie de Nelson Mandela. Un billet de 200 rands à l'effigie de Nelson Mandela. © AFP

La Banque centrale d'Afrique du Sud a mis en circulation, mardi 6 novembre, ses nouveaux billets à l'effigie de Nelson Mandela, premier président noir du pays et icône de la lutte contre l'apartheid.

Madiba orne désormais les billets sud-africains. Depuis mardi, les nouvelles coupures à l'effigie de Nelson Mandela sont en effet entrés circulation en Afrique du sud.

« La Banque centrale est fière de pouvoir honorer de cette façon l'icône de la lutte (contre l'apartheid) en Afrique du Sud et le premier président démocratiquement élu », a déclaré la présidente de la Banque centrale Gill Marcus, qui a été symboliquement la première personne à utiliser un nouveau billet mardi matin, chez un primeur de Pretoria.

« Madiba est réellement un Sud-Africain extraordinaire, qui touche chacun d'entre nous d'une façon ou d'une autre », a ajouté Mme Marcus, qui était accompagnée par la presse.

Dorénavant, les cinq coupures sud-africaines de 10, 20, 50, 100 et 200 rands porteront l'image de Nelson Mandela sur une face. L'autre face conservera les actuelles images des « big five », les cinq animaux les plus prisés des amateurs de safari, à savoir éléphants, rhinocéros, buffles, lions et léopards.

Emprisonné pendant 27 ans

L'ex-président, aujourd'hui âgé de 94 ans, n'apparaît plus en public depuis plusieurs mois et vit retiré dans son village natal de Qunu, dans la région du Cap oriental.

Emprisonné pendant 27 ans par le régime raciste de l'apartheid, libéré en 1990, Madiba a négocié avec le régime blanc la transition démocratique, et a reçu pour cela le prix Nobel de la paix en 1993, conjointement avec le président blanc de l'époque, Frederik de Klerk. Il a ensuite été élu président de l'Afrique du Sud en 1994, et est resté au pouvoir jusqu'en 1999.

(Avec AFP)


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique du sud

Afrique du Sud : une mosquée ouverte aux homosexuels ouvre ses portes au Cap

Afrique du Sud : une mosquée ouverte aux homosexuels ouvre ses portes au Cap

Une mosquée ouverte aux homosexuels, traitant les femmes et les chrétiens sur un pied d'égalité, a ouvert ses portes vendredi au Cap, sans aucun incident majeur, malgré des menaces de manifesta[...]

Afrique du Sud : Jacob Zuma rattrapé par ses démons

Rien ne va plus pour le chef de l'État sud-africain. Alors que les scandales se multiplient, la justice exhume l'affaire dite de l'Arms Deal, qui poursuit Jacob Zuma depuis plus de dix ans. Tiendra-t-il jusqu'à[...]

À quoi sert Mme Zuma ?

Si Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), était japonaise, elle se confondrait en kokaishiteimass (excuses publiques) et courbettes contrites, avant de [...]

Afrique du Sud : une ministre espère que Pistorius sera rejugé

La ministre sud-africaine de l'Éducation et présidente de la Ligue des femmes du parti au pouvoir, Angie Motshegka, a déclaré ce week-end qu'elle espérait qu'Oscar Pistorius serait[...]

Afrique du Sud : Oscar Pistorius reconnu coupable d'homicide involontaire

Oscar Pistorius a été reconnu vendredi coupable d'homicide involontaire pour la mort de sa petite amie, Reeva Steenkamp, en 2013.[...]

Afrique du Sud : la juge va prononcer la fin du verdict du procès Pistorius

Oscar Pistorius saura vendredi s'il est reconnu coupable d'homicide involontaire pour la mort de sa petite amie, Reeva Steenkamp, en 2013. La juge sud-africaine Masipa a écarté, jeudi, la préméditation[...]

Procès Pistorius : la juge écarte la thèse du meurtre avec préméditation

La dernière étape du procès du champion sud-africain Oscar Pistorius, accusé du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, en février 2013, a débuté jeudi avec la lecture du[...]

Afrique du Sud : des quotas de joueurs noirs pour sauver un rugby en péril ?

En Afrique du Sud, la fédération de rugby a choisi de mettre en place une politique de quotas afin de favoriser l'intégration des joueurs et entraîneurs noirs dans les effectifs. Une question de[...]

Livres : un long chemin vers la liberté

Dans un roman saisissant, André Brink se penche sur son histoire familiale. Et narre l'horreur de l'esclavage tel qu'il se pratiquait au XIXe siècle en Afrique du Sud. Un système qu'ont combattu[...]

Afrique du Sud : le dalaï-lama, persona non grata ?

Le dalaï-lama est-il toujours persona non grata en Afrique du Sud ? Pour la troisième fois en seulement cinq ans, le leader tibétain se serait vu refuser un visa d'entrée alors qu'il devait participer[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex