Extension Factory Builder
05/11/2012 à 09:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le colonel Olivier Hamuli, porte-parole de l'armée congolaise, le 25 juillet 2012 à Goma. Le colonel Olivier Hamuli, porte-parole de l'armée congolaise, le 25 juillet 2012 à Goma. © AFP

Au moins un soldat congolais a été tué, samedi 3 novembre, lors d'un accrochage entre des militaires congolais et rwandais dans la zone frontalière commune aux deux pays, dans le Nord-Kivu.

Le premier bilan, qui faisait état de deux morts - un Rwandais et un Congolais - a été revu à la baisse. D'après des sources militaires congolaise et rwandaise, l'accrochage entre militaires congolais et rwandais qui a eu lieu samedi à la frontière entre la République démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda a fait au moins un mort.

Selon le porte-parole de l'armée congolaise, le colonel Olivier Hamuli, un commando congolais a été pris pour cible par des militaires rwandais alors qu'il refusait de s'arrêter, après avoir été surpris en territoire rwandais où il était allé acheter de la bière. D'après la même source, les militaires rwandais ont tiré sur le commando et ont tué l'un de ses hommes. Le porte-parole de l'armée congolaise affirme que le commando a alors répliqué et tué un soldat rwandais.

De son côté, l'armée rwandaise donne une autre version des faits. Selon son porte-parole, le général Joseph Nzabamwita, les soldats congolais ont pénétré en territoire rwandais alors qu'ils étaient en mission de reconnaissance. Il affirme qu'il y a eu un échange de tirs, qu'il y a bien eu un mort côté congolais, mais que côté rwandais, seul un blessé a été enregistré.

Accusations réciproques

L'armée rwandaise, qui dénonce dans l'incursion de samedi « un acte de provocation » de la RDC, a organisé dimanche un déplacement de journalistes et d'attachés militaires étrangers sur le lieu de l'incident, à Busura, près de Rubavu (ouest). Une journaliste de l'AFP présente a pu voir le cadavre d'un soldat congolais et un militaire congolais venu le récupérer.

La zone de l'incident est très proche de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu, en RDC, où l'armée congolaise affronte depuis le printemps la rébellion du M23.

La RDC et l'ONU reprochent au Rwanda de soutenir les mutins, des ex-rebelles qui avaient été intégrés à l'armée congolaise en 2009. Le Rwanda accuse en retour Kinshasa de soutenir les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), une rébellion hutue combattue par Kigali pour sa participation présumée au génocide du Rwanda en 1994, et qui commet des exactions contre les populations de la région depuis des années.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Carte interactive : où et quand se tiennent les élections de 2015 en Afrique

Carte interactive : où et quand se tiennent les élections de 2015 en Afrique

Du Nigeria au Burundi en passant par la Côte d'Ivoire et la Centrafrique, les élections présidentielles, législatives et locales sont nombreuses en 2015 sur le continent africain. "Jeune Afrique&quo[...]

RDC : qui est responsable de la mort de Mamadou Ndala ?

Près de neuf mois jour pour jour après les faits, le procès des accusés du meurtre du colonel congolais Mamadou Ndala s'est ouvert mercredi devant la cour opérationnelle militaire du[...]

Séance académique

Un après-midi de septembre, quelque part à Kinshasa, une école supérieure de commerce est en effervescence. La raison en est simple : des étudiants doivent défendre leur travail[...]

RDC : manifestation contre la modification de la Constitution

Plus de deux mille personnes ont manifesté, samedi matin, à Kinshasa, contre l'intention prêtée au président Joseph Kabila de modifier la Constitution pour se maintenir au pouvoir.[...]

RDC : Joseph Kabila "réaffirme la tenue des élections conformément au calendrier arrêté"

Les élections en RDC se tiendront conformément au calendrier prévu. C'est ce qu'a affirmé Joseph Kabila jeudi aux Nations unies.[...]

RDC - Kimwaki (TP Mazembe) : "Ne pas laisser Sétif respirer"

Même s’il conserve toutes ses chances de disputer la finale de la Ligue des champions, le TP Mazembe, battu (1-2) par les Algériens de Sétif le 20 septembre, n’est pas forcément en[...]

RDC : l'AS Vita Club monte en puissance face au TP Mazembe

L’AS Vita Club, vainqueur de Sfax (2-1) le 21 septembre en demi-finale aller de la Ligue des champions, ne dispose pas des mêmes moyens que le TP Mazembe, son grand rival de Lubumbashi. Alors qu’une finale[...]

Évolution d'Ebola en RDC : Kinshasa et l'OMS ne parlent pas le même langage

Alors que les autorités congolaises affirment que l'épidémie est "en bonne voie d'être maîtrisée", l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé mardi qu'il[...]

RDC : Ebola a fait 40 morts, l'épidémie en voie d'être "maîtrisée"

L’épidémie d’Ebola a fait 40 morts dans une zone reculée du nord-ouest de la République démocratique du Congo où la maladie est en voie d’être[...]

RDC : remue-ménage à la tête de l'armée

Pas moins de 29 ordonnances ont été signées entre mardi et jeudi par le chef de l'État congolais, Joseph Kabila. Objectif : accélère la réforme de l'armée.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers