Extension Factory Builder
05/11/2012 à 09:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le colonel Olivier Hamuli, porte-parole de l'armée congolaise, le 25 juillet 2012 à Goma. Le colonel Olivier Hamuli, porte-parole de l'armée congolaise, le 25 juillet 2012 à Goma. © AFP

Au moins un soldat congolais a été tué, samedi 3 novembre, lors d'un accrochage entre des militaires congolais et rwandais dans la zone frontalière commune aux deux pays, dans le Nord-Kivu.

Le premier bilan, qui faisait état de deux morts - un Rwandais et un Congolais - a été revu à la baisse. D'après des sources militaires congolaise et rwandaise, l'accrochage entre militaires congolais et rwandais qui a eu lieu samedi à la frontière entre la République démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda a fait au moins un mort.

Selon le porte-parole de l'armée congolaise, le colonel Olivier Hamuli, un commando congolais a été pris pour cible par des militaires rwandais alors qu'il refusait de s'arrêter, après avoir été surpris en territoire rwandais où il était allé acheter de la bière. D'après la même source, les militaires rwandais ont tiré sur le commando et ont tué l'un de ses hommes. Le porte-parole de l'armée congolaise affirme que le commando a alors répliqué et tué un soldat rwandais.

De son côté, l'armée rwandaise donne une autre version des faits. Selon son porte-parole, le général Joseph Nzabamwita, les soldats congolais ont pénétré en territoire rwandais alors qu'ils étaient en mission de reconnaissance. Il affirme qu'il y a eu un échange de tirs, qu'il y a bien eu un mort côté congolais, mais que côté rwandais, seul un blessé a été enregistré.

Accusations réciproques

L'armée rwandaise, qui dénonce dans l'incursion de samedi « un acte de provocation » de la RDC, a organisé dimanche un déplacement de journalistes et d'attachés militaires étrangers sur le lieu de l'incident, à Busura, près de Rubavu (ouest). Une journaliste de l'AFP présente a pu voir le cadavre d'un soldat congolais et un militaire congolais venu le récupérer.

La zone de l'incident est très proche de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu, en RDC, où l'armée congolaise affronte depuis le printemps la rébellion du M23.

La RDC et l'ONU reprochent au Rwanda de soutenir les mutins, des ex-rebelles qui avaient été intégrés à l'armée congolaise en 2009. Le Rwanda accuse en retour Kinshasa de soutenir les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), une rébellion hutue combattue par Kigali pour sa participation présumée au génocide du Rwanda en 1994, et qui commet des exactions contre les populations de la région depuis des années.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : Étienne Tshisekedi, ad vitam aeternam

RDC : Étienne Tshisekedi, ad vitam aeternam

De retour, le vieil opposant congolais semble le seul à pouvoir remettre de l'ordre dans son parti. La situation s'est certes dégradée en son absence... mais peut-être pas autant que son é[...]

RDC - R. Tshibanda : "La Monusco a décidé de ne pas lutter contre les FDLR pour des raisons fallacieuses"

La Mission onusienne en RDC (Monusco) a suspendu son appui à l'armée congolaise dans les opérations contre les FDLR. En réponse, Kinshasa a décidé de traquer seul ces rebelles rwandais. De[...]

RDC : les rebelles hutus rwandais fuient l'offensive de l'armée dans les Kivus

Les rebelles hutus rwandais des FDLR fuyaient samedi matin l'offensive de l'armée congolaise dans les provinces des Nord et Sud-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, mais des affrontements[...]

RDC : opérations contre les rebelles hutus rwandais au Nord-Kivu

L'armée congolaise a lancé une offensive contre des rebelles hutus rwandais dans la province du Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris vendredi d'un [...]

Léopards de RDC : Ibenge va convoquer Batshuayi et Mulumba

Actuellement en France, Florent Ibenge, le sélectionneur des Léopards, va convoquer Michy Batshuayi pour les matches amicaux face à l’Irak fin mars. L’attaquant de l’Olympique de Marseille,[...]

RDC : Benoît Chatel condamné à 20 ans de prison pour le meurtre d'opposants à Kabila père

Principal accusé meurtre, il y a 14 ans en France, de deux supposés opposants à Laurent-Désiré Kabila, l'homme d'affaires belge Benoît Chatel a été condamné à[...]

RDC : l'ancien milicien congolais Ngudjolo Chui acquitté par la CPI

Débuté en 2009, le procès de l’ex-chef de milice congolais, Mathieu Ngudjolo Chui, s’est soldé vendredi par la confirmation en appel de son acquittement par la Cour pénale[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

RDC : Kinshasa fustige les critiques du ministre belge De Croo envers le régime de Kabila

Le gouvernement congolais s'est dit "choqué" et  "fatigué des donneurs de leçons" après avoir essuyé les critiques frontales d'Alexander De Croo, le ministre belge de la[...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121105083448 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121105083448 from 172.16.0.100