Extension Factory Builder
03/11/2012 à 11:59
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Record d'audience pour l’interview de Béji Caïd Essebsi sur Hannibal TV. Record d'audience pour l’interview de Béji Caïd Essebsi sur Hannibal TV. © Capture d'écran YouTube

En exclusivité sur Jeune Afrique, découvrez les résultats des mesures moyennes d’audience des chaînes de télévisions tunisiennes réalisées par le bureau d’études Sigma Conseil sur les dix premiers mois de 2012.

Plus de proximité, plus de politique : la configuration du paysage audiovisuel tunisien en 2012 rejoint une tendance générale observée dans le monde arabe et sur le continent, où les enquêtes font apparaître un intérêt accru pour les émissions locales, au détriment des diffusions régionales et internationales. « En quinze ans d'existence, c’est la première fois que Sigma Conseil mesure cinq chaînes locales au Top 5 des audiences », souligne le patron de l’agence, Hassen Zargouni.

Top 5 des taux d’audience quotidienne des chaînes tunisiennes, moyenne 2012 :

1. Al Watanya 1 : 23,3%

2. Hannibal TV : 23,3%

3. Ettounsiya : 22,7%

4. Nessma : 8,5%

5. Al Watanya 2 : 3,4%.

L’an dernier, les résultats donnés par la même agence pour l’année 2011 plaçaient en première position Al Watanya 1 (38,1%) loin devant Hannibal TV (18,5%), Al Jazira (qatarie 10,7%), MBC4 (saoudienne, 8%) et Nessma (7,8%). L’objectif maintenant tourné vers le Moyen-Orient de la chaîne qatarie et les préoccupations, voire les angoisses de la société tunisienne sur son devenir immédiat se sont conjugués pour expulser Al Jazira et MBC du classement.

Ettounsiya, qui accaparait plus de la moitié de l’audience (53%) pendant la deuxième semaine de Ramadan cet été, occupe sur le long terme la troisième place : la période du jeûne privilégiait les divertissements (Altemseh, Caméra cachée, série Maktoub 3, émissions vedettes du ramadan sur Ettounsiya), mais l’intérêt pour l’actualité politique immédiate se confirme.

Top 5 des taux d’audience des émissions télévisées tunisiennes en 2012 :

1. Hannibal TV - Entretien avec Beji Caïd Essebsi : 18,7%

2. Al Watanya 1 - Journal télévisé de 20h : 17,3%

3. Ettounsiya - Klem Enness : 17,1%

4. Hannibal TV - Al Moussameh Karim : 17%

5. Ettounsiya - Aandi Manqollek : 16,9%.

Le JT de Al Watanya en recul

Al Hannibal TV, l’ancien challenger privé de la chaîne publique TV7, dédiée à la grandeur de Ben Ali avant d’être rebaptisée Al Watanya 1 à la révolution, a rattrapé sa rivale dont le JT de 20 heures est en recul… « Parce qu’il commence à ressembler à ce qu’on voyait avant le 14 janvier 2011 ? » s’interroge le président de Sigma Conseil.

Dans le contexte incertain de la transition postrévolutionnaire, la politique et l’actualité locales focalisent l’attention, et l’opposition fait un carton avec la première place des audiences des émissions remportée par l’interview, sur Hannibal TV en octobre, du chef de Nida Tounes, Beji Caïd  Essebsi.

Top 10 année 2011, par Sigma Conseil, selon l'étude « Bilan 2011 et perspectives 2012 médias et publicités en Tunisie » :

(Cliquez pour agrandir)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

Présidentielle historique en Tunisie, un mort dans une attaque

Présidentielle historique en Tunisie, un mort dans une attaque

Les Tunisiens votaient dimanche pour élire leur président après une transition chaotique de quatre ans dans ce pays où les tensions restent vives, un homme armé ayant été tu&eacut[...]

Présidentielle tunisienne : soulagement général à la fin de la campagne

Le 21 décembre, les Tunisiens décideront qui de Moncef Marzouki ou Béji Caïd Essebsi sera le premier président postrévolution légitimé par les urnes. Jusqu’au bout, les[...]

Tunisie : fin de la campagne pour le second tour de l'élection présidentielle

Les Tunisiens de l'étranger, notamment en France, ont commencé à voter dès vendredi, dernier jour de la campagne pour le second tour de la présidentielle, qui opposera dimanche Moncef Marzouki[...]

Tunisie : le "cas" Marzouki divise Ennahdha

À quelques jours de la présidentielle, au sein du parti islmaiste tunisien Ennahdha, on se demande comment gérer le "cas" Moncef Marzouki avec un minimum de dommages collatéraux ?[...]

Tunisie : des jihadistes revendiquent les assassinats de Chokri Belaïd et de Mohamed Brahmi

Abou Mouqatel (de son vrai nom Abou Bakr al-Hakim), un jihadiste tunisien recherché par les autorités, a revendiqué mercredi l'assassinat de Chokri Belaïd et de Mohamed Brahmi, tués en 2013.[...]

Documentaire : trois garçons, une fille et la révolution

Mêlant fiction et réalité, la réalisatrice Raja Amari raconte les prémices et le déroulement de la révolution tunisienne à travers quelques documents d'archives,[...]

Marzouki : "Mohamed Bouazizi est devenu un symbole qui a franchi les frontières tunisiennes"

Le président tunisien Moncef Marzouki a tenu un meeting de campagne pour sa réélection à Sidi Bouzid, mercredi, jour anniversaire de l'immolation de Mohamed Bouazizi, un des symboles de la[...]

Tunisie - Aziz Krichen : "Marzouki est l'esclave de sa propre passion dévorante du pouvoir"

À quelques jours du second tour du scrutin présidentiel prévu le 21 décembre, Aziz Krichen, ancien ministre-conseiller en affaires politiques de Moncef Marzouki, analyse les récents changements[...]

Tunisie : Hamadi Jebali, à droite toute !

Déçu des orientations prises par Ennahdha, le dirigeant islamiste tunisien claque la porte du parti. Et prépare la suite... en essayant de doubler Marzouki sur sa droite.[...]

Tunisie : Nidaa Tounes dit avoir trouvé une majorité sans les islamistes

Le parti anti-islamiste Nidaa Tounès est en mesure de former une coalition majoritaire au Parlement pour gouverner sans avoir à nouer une alliance contre-nature avec les islamistes d'Ennahdha, a affirmé[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers