Extension Factory Builder
02/11/2012 à 17:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Gérard Longuet s'est lancé en politique en 1965 aux côtés de l'extrême droite. Gérard Longuet s'est lancé en politique en 1965 aux côtés de l'extrême droite. © AFP

Les réactions algériennes au bras d’honneur de l’ancien ministre français de la Défense et des anciens combattants (UMP), Gerard Longuet, sont d’une virulence extrême. D'autant que l'Algérie célèbre cette année le cinquantenaire de son indépendance et qu'elle attend une visite de François Hollande dans un mois.

Avec son bras d’honneur, Gérard Longuet pourrait-il annihiler les efforts fournis par François Hollande pour aplanir les relations entre la France et l’Algérie ? À entendre la teneur des réactions au geste de l’ancien ministre français de la Défense et des anciens combattants (UMP) pendant le générique de fin de l'émission "La Preuve par 3", mardi, vendredi 2 novembre, le président français a de quoi être inquiet.

« La France a intérêt à accepter de faire acte de repentance avant qu'il ne soit trop tard », sinon elle ne pourra pas « avoir de relations apaisées avec l'Algérie », a ainsi prévenu le président de la Fondation du 8 Mai 1945 (date du massacre d'Algériens à Sétif), Abdelhamid Salakdji. Pour le Front de libération nationale (FLN, parti présidentiel), la réaction de Gérard Longuet « illustre parfaitement les actions de ce courant [français, NDLR] durant la colonisation, qui avait dans sa grande majorité soutenu les thèses développées par l'OAS », l'Organisation de l'armée secrète, mouvement armé d'extrême droite pour l'Algérie française.

« On a toujours dit que cette droite française était bête et méchante. Elle est colonialiste dans l'âme », déclare le porte-parole du FLN, Aïssa Kassa, à El-Watan Week-End (francophone). Lakhdar Benkhellaf, porte-parole du Front pour la justice et la démocratie (FJD, micro-parti islamiste radical), estime que « ces réactions sont honteuses et sont une véritable insulte jetée à la face du peuple algérien. (...) Les Français doivent savoir que nous ne nous contenterons pas de la reconnaissance partielle des massacres d'Octobre 1961 faite par le président Hollande », menace-t-il.

"Mépris" français

« J'ai toujours affirmé que la France coloniale était ce qu'il y avait de plus hideux », affirme quant à elle Zohra Drif, combattante de la Libération et vice-présidente du Sénat, qui dénonce le « mépris » français. Même indignation dans les éditoriaux de la presse algérienne arabophone, où les critiques vont bon train. « Les responsables politiques voyous de la droite française ont répondu de manière humiliante » à une demande de repentance, s'est insurgé en Une le quotidien populaire Echorouk, évoquant un « geste abominable, inhumain » et un acte « irresponsable ».

El-Khabar insiste de son côté sur le contexte délicat dans lequel intervient le geste de Gerard Longuet. De fait, l’ancien ministre a brandi son bras d'honneur, jeudi 1er novembre, à la date du 58e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération, alors que l'Algérie célèbre cette année le cinquantenaire de son indépendance. Et attend une visite de François Hollande dans un mois. Ambiance...

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Un touriste français enlevé dimanche dans l'est de l'Algérie

Un touriste français enlevé dimanche dans l'est de l'Algérie

Plusieurs sources sécuritaires et judiciaires citées par l'AFP ont confirmé lundi l'enlèvement d'un ressortissant français, dimanche, dans l'est de l'Algérie.[...]

Air Algérie : "pas de piste privilégiée" pour expliquer le crash

L'enquête sur la chute de l'avion d'Air Algérie, le 24 juillet au Mali, n'a pas permis pour l'instant de parvenir à "une piste privilégiée" expliquant l'accident, a[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat organisé le 23 septembre à New York par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

RFI : Yasmine Chouaki, ondes métisses

Issue de l'immigration, journaliste à Radio France internationale, elle reçoit chaque semaine dans En sol majeur des personnalités riches d'une double culture.[...]

Algérie : Rachid Nekkaz contre le FLN

L'homme d'affaires algérien Rachid Nekkaz passe pour un original, voire un provocateur. Son dernier "coup" ? Jouer les justiciers en portant plainte contre le patron du FLN.[...]

France - Afrique : acheteeez... armes !

Qui sont les meilleurs clients de l'industrie militaire française ? Sur le continent, le Maroc, engagé dans une course avec l'Algérie, se montre particulièrement dépensier.[...]

Algérie - France : toujours les moines de Tibhirine

Autorisé à se rendre en Algérie les 12 et 13 octobre pour enquêter sur l'assassinat des moines de Tibhirine en 1994, le juge français Marc Trévidic ne pourra cependant pas travailler comme[...]

Algérie - Maroc : le grand gâchis

Pour les cinq pays du Maghreb, le manque à gagner lié à l'absence d'intégration régionale est estimé à 7,5 milliards d'euros par an.[...]

Ryad Boulanouar, banquier alternatif

D'origine algérienne, Ryad Boulanouar, ingénieur de 40 ans, a créé le Compte-Nickel, pour les exclus du système bancaire.[...]

CAN 2015 : le Cameroun écrase la Côte d'Ivoire, l'Algérie s'impose sur le fil

Large victoire pour le Cameroun mercredi, à Yaoundé, contre la Côte d’Ivoire (4-1) lors des éliminatoires de la CAN 2015. De son côté, l'Algérie s'est imposé 1 à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex