Extension Factory Builder
01/11/2012 à 16:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
En juillet, la Banque centrale congolaise avait déjà émis trois nouvelles coupures. En juillet, la Banque centrale congolaise avait déjà émis trois nouvelles coupures. © AFP

Depuis le jeudi 1er novembre, les Congolais de la RDC ont une nouvelle coupure de 20 000 francs congolais. Lancée par la Banque centrale congolaise,  elle devrait "faciliter les transactions et lutter contre la dollarisation de l'économie", a-t-on appris auprès de la Banque.

« La Banque centrale congolaise a lancé le 1er novembre une nouvelle coupure de 20 000 Francs congolais. Les billets sont émis à partir des banques commerciales. (...) L'idée est que les grosses coupures puissent aider les grosses transactions, donc ce sont surtout les grands commerçants qui en ont besoin », a déclaré à l'AFP Honoré Mulangu, conseiller en communication à la Banque centrale de la RDC.

Cette nouvelle émission de coupures fait suite à celle de 1 000, 5 000 et 10 000 francs congolais en juillet afin de faciliter les échanges et de dédollariser l'économie : « le billet vert circule en effet à concurrence de 89% », d'après la Banque centrale.

« Après le lancement des trois coupures, il n'y a pas eu de problème sur le marché : le taux est resté stable, la situation macroéconomique stable, les prix n'ont pas changé. Alors on a attendu après le sommet de la Francophonie, mi-octobre, pour émettre celui de 20 000 », a expliqué M. Mulangu.

La forte chute du franc congolais dans les années 90 a eu pour conséquence de dollariser l'économie congolaise. En 1994, l'inflation avait atteint 9769 %, selon la BCC. « Désormais, le billet de 100 francs congolais ne vaut que 0,1 dollar et celui de 500 francs le plus utilisé ne représente que 0,6 dollars », a souligné début juin la Banque centrale.

Accueil mitigé

« À cause de cette chute, les Congolais se déplaçaient avec des liasses de billets. Les récentes coupures devaient résorber ce problème, mais au niveau de la population à Kinshasa elles sont encore rares », a estimé Jonas Tshiombela, président de la Nouvelle société civile congolaise. « La coupure de 20 000, comme les trois autres, n'auront pas vraiment d'impact sur le quotidien des Congolais parce que ce sont des billets qui transitent dans les mains des plus nantis » a-t-il ajouté.

Sur les marchés et dans les magasins l'accueil est mitigé. Ces nouveaux billets rappellent les dernières années de Mobutu au pouvoir, qui activait la planche à billet. À tel point qu'un billet de cinq millions de Zaïres, l'ancêtre du franc congolais, avait été mis en circulation.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : des militaires se livrent au commerce de minerais, selon Global Witness

RDC : des militaires se livrent au commerce de minerais, selon Global Witness

En marge de la conférence internationale sur les minerais de conflit qui s'ouvre le 3 novembre à Kinshasa, Global Witness a accusé vendredi des militaires congolais de continuer à se livrer au commerce [...]

RDC : à Beni, Kabila promet de "vaincre" les ADF

Lors de son adresse à la population de Beni, Joseph Kabila a déclaré vendredi que la RDC allait vaincre les rebelles ougandais de l'ADF, soupçonnés d'être responsables de récents[...]

RDC : neuf nouveaux corps de civils découverts à Beni

La société civile locale a annoncé jeudi la découverte de neuf nouveaux corps de personnes assassinées dans plusieurs localités du territoire de Beni, portant le bilan de récents[...]

RDC 

Boxe : 30 octobre 1974 à Kinshasa, le jour où Muhammad Ali entra dans la légende

Ce fut, à n'en pas douter, la rencontre du siècle : il y a quarante ans, le 30 octobre 1974, l'ancien champion du monde des poids lourds, Muhammad Ali, défiait le tenant du titre, George Foreman,[...]

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

 Selon le rapport "Doing Business" 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui[...]

RDC : Joseph Kabila est arrivé à Beni, cible de récents massacres

Joseph Kabila, très attendu après les massacres du mois d'octobre, est arrivé à Beni mercredi.[...]

RDC : un soldat et un rebelle de l'ADF tués près de Beni, avant la visite du président Kabila

Deux personnes ont péri mardi soir dans des affrontements entre l'armée congolaise (FARDC) et les ADF, rébellion islamiste ougandaise. Un soldat et un rebelle ont été tués.[...]

RDC : dans la tête de Joseph Kabila

À deux ans de la présidentielle, le débat sur la réforme de la Constitution se résume à une seule question : Joseph Kabila pourra-t-il briguer un troisième mandat ? À[...]

RDC : trois immeubles de Diomi Ndongala "confisqués", son avocat dénonce "l'instrumentalisation de la justice"

Dans une affaire qui l'oppose à la Banque internationale pour l'Afrique au Congo (Biac), Diomi Ndongala a vu vendredi trois de ses immeubles de Kinshasa être saisis par la justice. Une "expropriation" qui[...]

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers