Extension Factory Builder
01/11/2012 à 16:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
En juillet, la Banque centrale congolaise avait déjà émis trois nouvelles coupures. En juillet, la Banque centrale congolaise avait déjà émis trois nouvelles coupures. © AFP

Depuis le jeudi 1er novembre, les Congolais de la RDC ont une nouvelle coupure de 20 000 francs congolais. Lancée par la Banque centrale congolaise,  elle devrait "faciliter les transactions et lutter contre la dollarisation de l'économie", a-t-on appris auprès de la Banque.

« La Banque centrale congolaise a lancé le 1er novembre une nouvelle coupure de 20 000 Francs congolais. Les billets sont émis à partir des banques commerciales. (...) L'idée est que les grosses coupures puissent aider les grosses transactions, donc ce sont surtout les grands commerçants qui en ont besoin », a déclaré à l'AFP Honoré Mulangu, conseiller en communication à la Banque centrale de la RDC.

Cette nouvelle émission de coupures fait suite à celle de 1 000, 5 000 et 10 000 francs congolais en juillet afin de faciliter les échanges et de dédollariser l'économie : « le billet vert circule en effet à concurrence de 89% », d'après la Banque centrale.

« Après le lancement des trois coupures, il n'y a pas eu de problème sur le marché : le taux est resté stable, la situation macroéconomique stable, les prix n'ont pas changé. Alors on a attendu après le sommet de la Francophonie, mi-octobre, pour émettre celui de 20 000 », a expliqué M. Mulangu.

La forte chute du franc congolais dans les années 90 a eu pour conséquence de dollariser l'économie congolaise. En 1994, l'inflation avait atteint 9769 %, selon la BCC. « Désormais, le billet de 100 francs congolais ne vaut que 0,1 dollar et celui de 500 francs le plus utilisé ne représente que 0,6 dollars », a souligné début juin la Banque centrale.

Accueil mitigé

« À cause de cette chute, les Congolais se déplaçaient avec des liasses de billets. Les récentes coupures devaient résorber ce problème, mais au niveau de la population à Kinshasa elles sont encore rares », a estimé Jonas Tshiombela, président de la Nouvelle société civile congolaise. « La coupure de 20 000, comme les trois autres, n'auront pas vraiment d'impact sur le quotidien des Congolais parce que ce sont des billets qui transitent dans les mains des plus nantis » a-t-il ajouté.

Sur les marchés et dans les magasins l'accueil est mitigé. Ces nouveaux billets rappellent les dernières années de Mobutu au pouvoir, qui activait la planche à billet. À tel point qu'un billet de cinq millions de Zaïres, l'ancêtre du franc congolais, avait été mis en circulation.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

CAN 2015 : Ibenge et Le Roy se renvoient la balle avant le quart de finale RDC - Congo

CAN 2015 : Ibenge et Le Roy se renvoient la balle avant le quart de finale RDC - Congo

"Le favori, c'est l'autre ! ". Florent Ibenge et Claude Le Roy évoquent pour "Jeune Afrique" le derby qui opposera, samedi 31 janvier à Bata, la RDC et le Congo lors d'un quart de finale de CAN a[...]

Interactif : où doit-on payer le plus cher en Afrique pour être candidat à la présidentielle ?

Dans la réforme électorale engagée en RDC, la caution exigée pour prendre part à la présidentielle a été revue à la hausse. Une démarche très[...]

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union[...]

Internet, mobiles, SMS : quand nos États misent sur la censure

En réponse aux dernières manifestations en RDC, le gouvernement congolais a censuré Internet et SMS. Un classique : avant lui, de nombreux gouvernements du continent avait utilisé le même[...]

L'armée congolaise lance la traque des FDLR dans l'est de la RDC

L'état-major de l'armée congolaise a annoncé jeudi le début des opérations militaires contre les combattants des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR). Une traque qui[...]

RDC : et maintenant, le recensement ?

Compter les habitants du pays avant de les appeler aux urnes ? Le projet, titanesque, menaçait le respect du calendrier électoral. Les autorités ont fait machine arrière, mais un recensement demeure[...]

RDC : Katumbi le frondeur

Rien ne va plus entre le président et le gouverneur du Katanga. Après avoir mis en garde Joseph Kabila contre la tentation d'un troisième mandat, Moïse Katumbi se prépare à des[...]

CAN 2015 : "Les gens ont fêté la qualification à Kinshasa mais l'ambiance est encore tendue"

La qualification de la RDC en quarts de finale de la CAN 2015 a apporté un peu de joie aux Congolais après les heurts violents des derniers jours à Kinshasa. Témoignages. [...]

RDC : l'opposition exige la publication d'un calendrier global des prochaines élections

La loi électorale n'est pas encore promulguée, et n'est donc pas encore en vigueur, mais l'opposition a d'ores et déjà exigé mardi la publication d'un calendrier global des scrutins à[...]

RDC - Manifestants tués à Kinshasa : le général Kanyama, responsable ou irréprochable ?

À Kinshasa, des heurts meurtriers avaient éclaté entre policiers et manifestants lors de récentes protestations contre le projet de loi électorale. Le général Célestin[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121101161336 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121101161336 from 172.16.0.100