Extension Factory Builder
01/11/2012 à 11:59
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les membres des forces de sécurité seraient les principaux responsables des actes de torture au Co Les membres des forces de sécurité seraient les principaux responsables des actes de torture au Co © AFP

Au Congo, la torture est une réalité quotidienne, selon un rapport de l'Observatoire congolais des droits de l'homme (OCDH), publié mercredi 31 octobre à Brazzaville.

C’est le genre de rapport qui ne fait pas du tout plaisir aux dirigeants d’un pays. D’autant que celui qu’a publié, mercredi 31 octobre, l'Observatoire congolais des droits de l'homme (OCDH) ne laisse guère de place au doute.

Bénéficiant de l’appui financier de l’Union européenne, l’étude a été menée par l’ONG entre 2010 et 2012 dans six des douze départements du Congo. Ses conclusions sont accablantes. « Le recours systématique à la torture, devenue monnaie courante chez les agents de force publique,(...) est le moyen le plus utilisé pour l'obtention des aveux », a déclaré mercredi Roch Euloge Nzobo, directeur exécutif de l'OCDH, lors de la présentation du rapport à la presse.

Celui-ci relève « l'inadéquation entre les obligations nationales et internationales consenties par le pays et la pratique en matière de lutte contre la torture », un fléau qui « reste une triste réalité au Congo », ajoute le document. « Bien que le Congo ait signé la convention internationale contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains et dégradants, ce pays n'a pas entièrement adapté sa législation à la dite convention », précise Roch Euloge Nzobo.

Meurtres

« Plusieurs cas sont suivis de meurtre », indique le rapport, tandis que de nombreux autres « ne sont pas dénoncés pour diverses raisons telles que la peur des représailles et la méconnaissance de mécanismes de protection ». Selon l'ONG « la majorité des actes de torture sont commis dans les lieux de détention officiels, notamment dans les maisons d'arrêt, les commissariats de police et les brigades de gendarmerie ».

Pour tenter d’améliorer la situation au Congo, l’OCDH recommande aux autorités « d’instituer un comité de surveillance ponctuelle des lieux de privation de liberté composé des membres de la société civile et des pouvoirs publics ». Le gouvernement n'a pour l'instant pas fait savoir quelle suite il entendait donner à cette requête.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Congo (Brazzaville)

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte in[...]

Éric Jennings : "L'Afrique a financé la résistance française"

Sans l'engagement d'une partie du continent, de Gaulle aurait-il pu vaincre l'Allemagne nazie ? Pas sûr. C'est ce que démontre l'historien dans un ouvrage fort documenté, fruit d'une large enquête[...]

Françafrique : Sassou, Déby, Issoufou... Ils plébiscitent Le Drian !

Le maintien de Jean-Yves Le Drian à son poste de ministre français de la Défense était particulièrement souhaité par les présidents Denis Sassou Nguesso (Congo), Idriss[...]

RDC, Gabon, Maroc, Togo : short-list des sélectionneurs potentiels

De nombreuses sélections africaines, dont celles de RDC, du Gabon, du Maroc et du Togo, cherchent un nouveau coach. Tour d’horizon des candidats les plus sérieux.[...]

Papas présidents !

C'est reparti. La plupart de nos dirigeants, bien ou mal élus, malgré de longues années de pouvoir, se sont illustrés par leur impéritie. Ils n'ont pas réussi à nous faire[...]

Détournements, disparitions, crashs... Les dix faits marquants de l'aviation africaine

Le mystère du vol MH370 de la Malaysia Airlines, disparu depuis plus de dix jours, passionne, autant qu'il inquiète. Ce n'est pourtant pas la première que l'aviation se retrouve sous les projecteurs, y compris[...]

Afrique centrale : la Cemac malade de la Centrafrique

Alors qu'elle fête son vingtième anniversaire, la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac), relocalisée de Bangui à Libreville, au Gabon, subit de plein[...]

Congo-Brazzaville : pour Le Roy, le calendrier de la CAF "manque totalement de cohérence"

Alors que le Congo-Brazaville va affronter la Libye mercredi en match amical à Tunis, Claude Le Roy, le sélectionneur des Diables rouges, s’étonne que la Confédération africaine de[...]

L'Afrique Centrale à l'heure des partenariats gagnant-gagnant

Le professeur Gaston Mandata N'Guérékata est ancien minsitre de la Recherche scientifique et Technique et porte-parole du président André Kolingba, doyen associé de la "Morgan State[...]

Vidéo : dans "Nkembo", Fredy Massamba met en scène une battle de sapeurs congolais

Dans le clip "Nkembo" de son nouvel album "Makasi", l'artiste musicien congolais Fredy Massamba rend hommage à la sape sur un ring de boxe. Avec des battles des sapeurs qui exhibent les marques de leurs[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces