Extension Factory Builder
01/11/2012 à 12:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une manifestation de l'opposition, le 28 septembre à Conakry. Une manifestation de l'opposition, le 28 septembre à Conakry. © AFP

Le mercredi 31 octobre, l'opposition guinéenne a annoncé qu'elle allait déposer un recours en annulation du décret présidentiel nommant les nouveaux membres de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) en vue de législatives. Un scrutin repoussé depuis des mois en Guinée.

Le Collectif des partis pour la finalisation de la transition et l'Alliance pour la démocratie et le développement (ADP), qui regroupe l'ensemble des principaux partis d'opposition en Guinée, dénonce, dans une déclaration faite à la presse, la « modification de leur liste de 10 membres déposée auprès du ministre » de l'Administration territoriale, interlocuteur des partis politiques et des acteurs électoraux en Guinée, en vue de la constitution de la Ceni pour les prochaines élections législatives.

Selon l'opposition guinéenne, cette modification s'est traduite par « la réduction du quota qui leur revient de droit dans le cadre de la recomposition paritaire de la Ceni » et « ils ont décidé d'introduire un recours en annulation auprès de la Cour suprême » pour que leur liste «  soit intégralement introduite dans le décret de nomination des commissaires de la Ceni ».

« Nous avons déjà saisi un collège d'avocats qui va introduire le recours » au plus tard jeudi matin, a précisé à l'AFP le porte-parole de l'opposition, Aboubacar Sylla. Le 29 octobre, le président guinéen Alpha Condé a signé un décret, conformément à la Constitution, désignant les 25 membres de la Ceni : dix du pouvoir et dix de l'opposition, trois de la société civile et deux de l'Administration.

"Manoeuvres"

Le texte a été contesté dès le lendemain par l'opposition qui s'est étonnée de voir parmi ses représentants un membre du parti de Jean-Marie Doré, ancien Premier ministre de transition, considéré comme un proche du pouvoir. Les opposants ont dénoncé des « manoeuvres » visant à mettre l'opposition « en infériorité numérique » au sein de la commission électorale. En attendant la publication de la réponse définitive à leur requête en annulation, ils réclament une suspension de l'installation de la nouvelle Ceni.

Le ministère de l'Administration territoriale a rappelé, le 30 octobre, que la nouvelle Ceni avait pour objectifs de désigner son président et proposer au chef de l'État un calendrier lui permettant de fixer la date des élections législatives. Un scrutin repoussé à de multiples reprises, qui devait être organisé dans le courant du premier semestre 2011. En attendant, c'est actuellement un Conseil national de transition (CNT, non élu) qui fait office de Parlement.

La dernier scrutin législatif en Guinée a eu lieu en juin 2002, sous la présidence du général Lansana Conté, décédé en décembre 2008 après 24 ans au pouvoir.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée

Ebola : François Hollande se rendra en Guinée la semaine prochaine

Ebola : François Hollande se rendra en Guinée la semaine prochaine

Le président français, François Hollande, a annoncé vendredi qu'il se rendrait en Guinée "la semaine prochaine", afin d'évoquer l'épidémie de virus Ebola qui s&eacu[...]

Lutte conte Ebola : qui donne, combien et à qui ?

Depuis le mois de mars, le virus Ebola a déjà fait officiellement plus de 5 400 morts en Afrique de l'Ouest. Qui, à travers le monde, se mobilise financièrement pour stopper l'épidémie ?[...]

Ebola : vers la mise en place d'un cordon sanitaire pour contenir le virus ?

Après la confirmation des cas d'Ebola au Mali, pays voisin d'États touchés par l'épidémie, l'Union européenne et la Croix-Rouge internationale tentent de mettre en place un cordon[...]

Ebola : six souches, pas moins

Il existe actuellement six espèces différentes de virus Ebola, à la sévérité variable.[...]

CAN 2015 et Ebola : psychose et stigmatisation dans les stades

Les footballeurs originaires des pays touchés par l'épidémie sont durement stigmatisés lors des rencontres qualificatives pour la Coupe d'Afrique des nations. Témoignages.[...]

Ebola : la moitié des morts non comptabilisés ?

Jeudi, un expert de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que des milliers de victimes d'Ebola, enterrées sans être déclarées, n'étaient pas prises en compte[...]

Ebola : un arsenal thérapeutique balbutiant

S'il n'existe aucun traitement ni vaccin homologué contre le virus, la recherche scientifique progresse.[...]

Ebola : où sont passés les milliardaires africains ?

Seuls des milliardaires occidentaux tels Bill Gates ou Mark Zuckerberg se sont faits mécènes de la lutte contre Ebola. Leurs homologues africains, Aliko Dangote ou Nassef Sawiris,  pour ne citer qu'eux, sont aux[...]

Guinée : chroniques d'une lutte acharnée contre Ebola

Entre la capitale guinéenne sous tension et une ville frontière ivoirienne figée, visite d'une région qui vit dans l'angoisse.[...]

Ebola : le codécouvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Le codécouvreur du virus Ebola, Peter Piot, a fait part jeudi de son inquiétude quant aux risques de propagation du virus en Chine, qui a une très importante communauté en Afrique de l'Ouest.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers