Extension Factory Builder
31/10/2012 à 19:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Venus (d) et Serena (g) Williams, le 31 octobre 2012 à Lagos. Venus (d) et Serena (g) Williams, le 31 octobre 2012 à Lagos. © Pius Utomi Ekpe/AFP

Les soeurs Serena et Venus Williams ont entamé, mardi 30 octobre, une mini-tournée au Nigeria et en Afrique du Sud dans le cadre d'une campagne de défense des droits des femmes.

Les stars américaines du tennis mondial, Serena et Vénus William, ont entamé, mercredi 31 octobre à Lagos, au Nigeria, leur mini-tournée africaine dans le cadre d’une campagne pour la promotion des droits des femmes. Elles ont notamment fait valoir leur triomphe dans un sport « dominé par les Blancs » comme une « rupture avec la tradition ».

« Le fait qu'une Noire puisse arriver et dominer montre que le milieu dont vous êtes issu et l'endroit d'où vous venez n'a pas d'importance », a affirmé Serena William, 31 ans, elle-même issue d'un quartier défavorisé de Los Angeles. « Nous aimerions vraiment voir plus d'athlètes africains se révéler », a-t-elle ajouté.

Après le Nigeria, les sœurs Wiliams se rendront en Afrique du sud pour poursuivre leur mission en tant qu’ambassadrices de l’initiative « Breaking the molde » (Rompre avec la tradition). Celle-ci entend utiliser l’aura des deux championnes – qui cumulent 22 titres individuels en tournois du Grand Chelem -, pour encourager des filles et des jeunes femmes africaines à surmonter le sexisme.

Première fois

Serena, la cadette, est une habituée du continent, tandis que Vénus le découvrait pour la première fois, à 32 ans. « J'ai toujours voulu venir », a déclaré cette dernière. Quand vous vieillissez un peu, vous commencer à vous rendre compte que vous voulez aider d'autres gens et que c'est plus important que les autres rêves que vous pouviez avoir ».

Arrivée la veille, elles ont été brièvement reçues, mercredi, par Babatunde Fashola, gouverneur de l’État de Lagos. Elles ont ensuite participé à des entraînements de tennis dans un club privé. Leur bref séjour devait se poursuivre par la visite d’une école pour assister à un cours sur la puberté donné à des jeunes filles, et s’achever vendredi par un match d’exhibition au cours duquel elles s’affronteront. Avant de s'envoler pour quelques jours en Afrique du Sud.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Nigeria

Jumia lève 120 millions d'euros

Jumia lève 120 millions d'euros

 En perte, le jeune site de commerce en ligne panafricain se renfloue auprès de ses actionnaires, dont MTN et Millicom, pour poursuivre sa croissance intensive.[...]

Nigeria : la Banque centrale dévalue le naira

La Banque centrale du Nigeria a modifié la parité du naira avec le dollar américain. Cette dévaluation intervient alors que le pays subit de plein fouet l'impact de la baisse des cours du[...]

Nigeria : un double attentat fait plus de 45 morts dans un marché de Maiduguri

Selon des témoins, un double attentat à la bombe a frappé, mardi, un marché populaire de Maiduguri, capitale de l'État de Borno, dans le nord-est du Nigeria. Le premier bilan fait état de[...]

Nigeria : Damasak, à la frontière du Niger, entre les mains de Boko Haram

Des sources concordantes ont indiqué mardi que le groupe armé Boko Haram s'est emparé la veille de Damasak, une ville du nord-est du Nigeria, provoquant la fuite de centaines d'habitants.[...]

Nigeria : l'armée fuit "lâchement" Boko Haram, selon le Sultan de Sokoto

Dans un communiqué publié lundi par l'organisation des musulmans du Nigeria (JNI), Muhammad Sa'ad Abubakar, le Sultan de Sokoto, a accusé l'armée d'abandonner armes et munitions à chaque approche[...]

Photographie : l'Afrique sans fard

Affranchi des stéréotypes, le continent se raconte au festival de Lagos. Un rendez-vous international où se croisent les regards d'artistes nigérians et étrangers.[...]

Nigeria : 48 vendeurs de poissons massacrés par Boko Haram au bord du lac Tchad

Les islamistes armés de Boko Haram ont tué 48 vendeurs de poissons dans le nord-est du Nigeria, au bord du lac Tchad.[...]

Nigeria : le premier parti d'opposition accuse le pouvoir d'avoir fait saccager ses bureaux à Lagos

Le principal parti d'opposition du Nigeria a accusé dimanche le pouvoir d'avoir fait saccager ses bureaux à Lagos par des agents de sécurité, à quelques mois d'une présidentielle à[...]

Nigeria : Boko Haram tue 48 vendeurs de poissons

Les islamistes nigérians du groupe armé Boko Haram ont tué 48 vendeurs de poissons dans le nord-est du pays, au bord du lac Tchad, a annoncé dimanche le responsable de leur association.[...]

Élections au Nigeria : ICG tire la sonnette d'alarme au sujet des violences politiques

À l'approche des élections générales de février 2015, l'ambiance est délétère au Nigeria. Publié vendredi, un rapport de International Crisis Group s'inquiète[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers