Extension Factory Builder
31/10/2012 à 19:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Venus (d) et Serena (g) Williams, le 31 octobre 2012 à Lagos. Venus (d) et Serena (g) Williams, le 31 octobre 2012 à Lagos. © Pius Utomi Ekpe/AFP

Les soeurs Serena et Venus Williams ont entamé, mardi 30 octobre, une mini-tournée au Nigeria et en Afrique du Sud dans le cadre d'une campagne de défense des droits des femmes.

Les stars américaines du tennis mondial, Serena et Vénus William, ont entamé, mercredi 31 octobre à Lagos, au Nigeria, leur mini-tournée africaine dans le cadre d’une campagne pour la promotion des droits des femmes. Elles ont notamment fait valoir leur triomphe dans un sport « dominé par les Blancs » comme une « rupture avec la tradition ».

« Le fait qu'une Noire puisse arriver et dominer montre que le milieu dont vous êtes issu et l'endroit d'où vous venez n'a pas d'importance », a affirmé Serena William, 31 ans, elle-même issue d'un quartier défavorisé de Los Angeles. « Nous aimerions vraiment voir plus d'athlètes africains se révéler », a-t-elle ajouté.

Après le Nigeria, les sœurs Wiliams se rendront en Afrique du sud pour poursuivre leur mission en tant qu’ambassadrices de l’initiative « Breaking the molde » (Rompre avec la tradition). Celle-ci entend utiliser l’aura des deux championnes – qui cumulent 22 titres individuels en tournois du Grand Chelem -, pour encourager des filles et des jeunes femmes africaines à surmonter le sexisme.

Première fois

Serena, la cadette, est une habituée du continent, tandis que Vénus le découvrait pour la première fois, à 32 ans. « J'ai toujours voulu venir », a déclaré cette dernière. Quand vous vieillissez un peu, vous commencer à vous rendre compte que vous voulez aider d'autres gens et que c'est plus important que les autres rêves que vous pouviez avoir ».

Arrivée la veille, elles ont été brièvement reçues, mercredi, par Babatunde Fashola, gouverneur de l’État de Lagos. Elles ont ensuite participé à des entraînements de tennis dans un club privé. Leur bref séjour devait se poursuivre par la visite d’une école pour assister à un cours sur la puberté donné à des jeunes filles, et s’achever vendredi par un match d’exhibition au cours duquel elles s’affronteront. Avant de s'envoler pour quelques jours en Afrique du Sud.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : l'armée dit avoir tué des dizaines d'islamistes de Boko Haram

Nigeria : l'armée dit avoir tué des dizaines d'islamistes de Boko Haram

  L'armée nigériane a affirmé samedi avoir tué des dizaines d'islamistes du groupe armé Boko Haram et libéré 20 otages lors d'une opération dans un fief des insurg&[...]

Nigeria : affaibli, Boko Haram multiplie les attentats

Très affaibli depuis quelques mois par les opérations menées par l'armée nigériane et ses alliés, le groupe islamiste Boko Haram multiplie les attaques suicides. Dernier en date : mardi,[...]

Labour : Chuka Umunna, l'"Obama anglais", devra attendre

Après être parti sur les chapeaux de roue à la conquête du Labour, l'"Obama anglais" s'est retiré de la course. Dommage.[...]

Mondial 2022 au Qatar : trois hauts dirigeants du football africain nommément accusés de corruption

Au mois de juin 2014, le "Sunday Times" publiait une enquête dénonçant l'existence d'un système de pots-de-vin ayant conduit à l’attribution de la Coupe du monde de football au[...]

Nigeria : l'armée assure que Boko Haram recule dans la forêt de Sambisa

L’armée nigériane a annoncé dimanche avoir remporté de nouvelles victoires contre Boko Haram. Dix camps du groupe terroriste auraient été pris dans la dans la forêt de Sambisa[...]

Nigeria : sept morts dans un attentat-suicide dans le Nord-Est

Une jeune fille s'est fait exploser samedi dans une gare routière de Damaturu, dans le nord-est du Nigeria, faisant au moins sept morts et 31 blessés, selon des témoins et une source médicale.[...]

Nigeria : la ville stratégique de Marte reprise par Boko Haram

Le groupe islamiste armé Boko Haram a repris la ville stratégique de Marte, dans le nord-est du Nigeria, a déclaré un responsable de la région dans la nuit de vendredi à samedi.[...]

Nigeria : deux attaques de Boko Haram font au moins 55 morts

Au moins 55 civils ont été tués dans des assauts menés par Boko Haram dans deux villages du nord-est du pays.[...]

Nigeria : neuf morts dans des affrontements entre Boko Haram et l'armée à Maiduguri

Une attaque du groupe islamiste Boko Haram a été repoussée mercredi soir par l’armée nigériane à Maiduguri dans le nord-est du pays. Le bilan provisoire est de neuf morts parmi les[...]

Un kamikaze ouvre le feu devant un lycée du nord-est du Nigeria faisant 12 blessés

Douze étudiants ont été blessés grièvement vendredi par un kamikaze qui a ouvert le feu avant de se faire sauter à l'explosif devant un lycée de la ville de Potiskum, dans le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers