Extension Factory Builder
26/10/2012 à 18:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Sékouba Konaté lors d'une visite à Jeune Afrique, le 7 avril 2010, à Paris, France. Sékouba Konaté lors d'une visite à Jeune Afrique, le 7 avril 2010, à Paris, France. © Vincent Fournier/JA

Exclusif. C'est en tant que haut représentant de l’Union africaine que le général guinéen Sekouba Konaté dirigera à Bamako, du 29 octobre au 8 novembre, une délégation de responsables militaires pour finaliser avec l'armée malienne un plan de reconquête du Nord-Mali.

Une délégation de l’Union africaine doit se rendre au Mali, du 29 octobre au 8 novembre, pour une série de réunions avec les responsables militaires maliens et des pays de la sous-région. Cette délégation sera emmenée par le général Sekouba Konaté, haut représentant de l’Union africaine pour l’opérationnalisation de la Force africaine en attente (FAA) et son assistant spécial, l’ambassadeur Sylla Naby Laye.

À leurs côtés, les responsables militaires de l’UA : le général Jaotody Jean de Matah (chef de l’Unité de planification et des opérations), les colonels Mor Mbow (logistique), Christophe Touko (opérations de police), Fortuné Niakelele (opérations), Émile Diouf (logistique) ainsi que le lieutenant-colonel Seth Fianyah (formation) et le commandant Josef Adu Gyamfi (aviation). Pendant 10 jours, ces hauts gradés vont travailler avec leurs homologues maliens à la mise en place d’un plan de reconquête du nord Mali.

Accélération des préparatifs

Le 5 novembre, une grande réunion de planification rassemblera la délégation de l’UA et les ministres de la défense de la Cedeao, d’Algérie et de la Mauritanie, ainsi que leurs chefs d’état-major. Dans sa résolution 2071 adoptée le 12 octobre, le Conseil de sécurité des Nations unies a demandé aux pays de la Cedeao et de l’UA d’apporter une assistance militaire au Mali. Un rapport d’avancement des opérations en cours devrait être présenté par le secrétaire général des nations Unies, Ban Ki Moon, au Conseil de sécurité d’ici à la fin novembre.

La communauté internationale souhaite accélérer les préparatifs de l’intervention de reconquête du Nord-Mali qui ne pourra, selon les spécialistes, pas avoir lieu avant le début de l’année prochaine.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Terrorisme : quand Hollande joue les cow-boys au Mali

Terrorisme : quand Hollande joue les cow-boys au Mali

Au Mali, le président français n'hésite plus à ordonner des assassinats ciblés contre les chefs jihadistes. Une "neutralisation" sans autre forme de procès.[...]

"O Ka" : Souleymane Cissé le justicier

À partir de l'expulsion de ses soeurs de sa maison natale, le réalisateur malien revient sur l'histoire de sa famille. Un film engagé, tourné vers l'avenir.[...]

Mali : un Casque bleu bangladais tué dans une attaque à Bamako

Selon des sources sécuritaires maliennes, un Casque bleu de la Minusma été tué et un autre grièvement blessé par des tirs d'assaillants non identifiés dans la nuit de lundi à[...]

Tomi, IBK, Bongo : des écoutes embarrassantes

Des chefs d’Etat étrangers, qui plus est des amis de la France, écoutés dans le cadre d’investigations judiciaires ? Voilà qui, d’un point de vue diplomatique, et même si[...]

Crise malienne : pourquoi Ménaka cristallise les tensions

Alors que la rébellion du Nord-Mali réclame toujours des amendements à l'accord d'Alger pour le signer, la situation sécuritaire se détériore depuis la reprise de la ville de[...]

Mali : l'armée accusée d'avoir exécuté neuf personnes à Tin Hama

Des combats entre les rebelles de la CMA et l'armée malienne ont eu lieu jeudi matin à Tin Hama, près d'Ansongo, dans le nord-est du Mali. Dans un communiqué, les rebelles accusent les soldats maliens[...]

Les femmes africaines peinent à percer le plafond de verre

Éducation, travail, indépendance... Malgré de timides avancées, le statut des femmes n'a que peu progressé en Afrique, selon les participantes du 5e forum social d’Essaouira, au Maroc, du[...]

Deux importants chefs jihadistes tués dans le nord du Mali par l'armée française

Le ministère français de la Défense a affirmé mercredi dans un communiqué avoir neutralisé deux importantes figures du jihadisme dans le nord du Mali : Abdelkrim al-Targui et Ibrahim Ag[...]

Mali : le chef jihadiste Abdelkrim al-Targui tué par l'armée française

Abdelkrim al-Targui, l'un des principaux chefs d'Aqmi, a été tué dans la nuit de dimanche à lundi par l'armée française dans le nord-est du Mali. Plusieurs autres jihadistes ont[...]

Mali : un blessé dans une attaque contre la Minusma à Bamako

Un gardien d'une résidence de la Minusma à Bamako a été blessé par balle, mercredi, par un homme armé qui a réussi à prendre la fuite, abandonnant sur place deux grenades[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers