Extension Factory Builder
26/10/2012 à 17:57
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Idris Elba est pressenti pour reprendre le rôle de James Bond. Idris Elba est pressenti pour reprendre le rôle de James Bond. © Reuters

Et si le futur James Bond était noir ? À peine le nouvel opus "Skyfall" sorti sur les écrans, les rumeurs sur la possibilité de voir Idris Elba incarner 007 vont bon train.

L’avant-première du dernier James Bond, Skyfall, a eu lieu mardi 30 octobre en grande pompe au Royal Albert Hall de Londres. Sur le tapis rouge, le réalisateur Sam Mendes, la célèbre Judy Dench, alias « M », et bien sûr, dans le rôle de l’espion au service de Sa Majesté, le charismatique Daniel Craig.

Après Quantum of Solace et Casino Royale, l’acteur britannique en est à sa troisième mission. Comme d’autres avant lui, tels Sean Connery ou Pierce Brosnan, la question de sa succession est déjà sur toutes les lèvres. Qui pourrait-être le prochain James Bond ? Et si celui-ci était noir ?

À en croire certaines rumeurs, cette hypothèse ne serait pas si saugrenue. Dans le costume de l’agent secret le plus célèbre du monde : Idris Elba, acteur britannique de père sierra-léonais et de mère ghanéenne. Rendu célèbre pour sa performance dans la série The Wire, il est en tout cas fortement pressenti depuis ses récentes déclarations dans l’émission Morning edition de la National public radio (NPR). Interrogé sur la possibilité de reprendre le rôle, Idris Elba s’est montré à la fois évasif et enthousiaste.

Comme le rapporte lemonde.fr, qui retranscrit une partie de l’interview, l’acteur a esquivé la question d’une habile pirouette. « Si Sony vous appelle, prendriez-vous un taxi pour vous rendre à l'entretien ? », lui demande la journaliste. Réponse de l’intéressé : « Non seulement je prendrai un taxi, mais je sauterai du taxi sur un vélo, puis je m'accrocherai à l'aile d'un avion, avant d'atterrir dans les bureaux des studios à travers les conduits d'air conditionné. »  Il n’en fallait pas plus pour que les observateurs décèlent en lui un futur James Bond en puissance.

Rencontre avec la productrice

À en croire Naomie Harris, la « James Bond girl » de Skyfall, les rumeurs sur un Idris Elba en smoking buvant du Martini frappé ne sont pas totalement infondées. « Il m’a dit qu’il avait rencontré Barbara Broccoli, productrice de James Bond, et il semble qu’il y ait une possibilité pour que, dans le futur, James Bond soit noir. Et là, je voterai pour Idris parce que je viens de travailler avec lui et c’est un gars génial » a-t-elle déclaré au Huffington Post le 23 octobre.

Ajoutez à cela les propos tenus par Idris Elba, en 2009, à propos de son intérêt pour ce rôle – « Je peux courir, flirter avec les femmes et boire. En plus, je suis Anglais. Qui ne voudrait pas jouer Bond ? » – et vous aurez tous les ingrédients expliquant l’actuel emballement médiatique.

En attendant une éventuelle nomination au poste de 007, l’acteur britannique est catégorique sur un point. « Je ne veux pas être résumé à un James Bond noir. Sean Connery n'était pas le James Bond écossais, Daniel Craig n'était pas le James Bond aux yeux bleus, je ne veux donc pas être le James Bond noir si j'endosse ce rôle. » Les chroniqueurs sont prévenus.

___

Benjamin Roger (@benja_roger)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

AUTRES

Mali : le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

Mali : le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé mardi la mort du Français Gilberto Rodrigues Leal, enlevé en novembre 2012 dans l'ouest du Mali. [...]

La justice sud-africaine enquête sur des cadeaux présumés de l'ANC aux électeurs

La médiatrice de la République sud-africaine a ouvert mardi des investigations préliminaires après différentes plaintes dénonçant des cadeaux de l'ANC, le parti au pouvoir, pour s[...]

Zimbabwe : Mugabe assure avoir réduit son salaire mensuel à 4 000 dollars

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a réduit son salaire mensuel à 4 000 dollars (environ 2 800 euros) en raison de la crise économique qui touche son pays.[...]

Libye - Ali Zeidan : "Je n'ai pas dit mon dernier mot"

Démis de ses fonctions à l'instigation des islamistes, l'ex-Premier ministre aujourd'hui en exil, Ali Zeidan, entend revenir à Tripoli malgré les risques encourus.[...]

Algérie : une vidéo de violences policières en Kabylie suscite colère et indignation

La vidéo d’une manifestation sauvagement réprimée par des policiers en Kabylie, dimanche dernier, provoque un tollé et oblige la police nationale à ouvrir une enquête. À l'or[...]

Algérie : la traque de jihadistes se poursuit en Kabylie après une attaque contre les militaires

L'armée algérienne continuait mardi de ratisser les montagnes de Kabylie (est d'Alger) après l'attentat qui a coûté la vie à onze soldats samedi soir.[...]

Inde : qui brisera la vague safran ?

Personne, sans doute. Face à un parti du Congrès à bout de souffle, les nationalistes hindous du BJP, qui ont choisi cette couleur pour emblème, ont toutes les chances de remporter les lé[...]

Ould Mansour : "Une candidature unique de l'opposition peut redonner espoir aux Mauritaniens"

Jemil Ould Mansour, le président du Rassemblement national pour la réforme et le développement (RNRD, islamiste), plus connu sous le nom de Tawassoul, explique la position de l'opposition mauritanienne &agra[...]

Nigeria : au moins 77 lycéennes toujours détenues par leurs ravisseurs

Une semaine après l'enlèvement d'une centaine de lycéennes par Boko Haram, l'armée et des milices pro-gouvernementales poursuivent la traque des islamistes. Si certaines des jeunes victimes ont pu s'enf[...]

Le propos raciste qui fait du bien

Peut-on utiliser les clichés pour mieux les dynamiter ? Des étudiants français répètent les saillies caractéristiques du racisme ordinaire pour en souligner l’absurdité[...]

Soudan du Sud : les rebelles commettent des massacres à caractère ethnique, selon l'ONU

Les rebelles sud-soudanais, partisans de l'ancien vice-président Riek Machar ont été accusés lundi par les Nations unies d'avoir massacré de "centaines de civils" sur des bases ethniq[...]

Justice : après Simbikangwa, qui ?

Patrick Baudouin est président d'honneur de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH).[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces