Extension Factory Builder
29/10/2012 à 13:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Wim Botha, une oeuvre troublante. Wim Botha, une oeuvre troublante. © Courtesy Setevenson Gallery

L'oeuvre de l'artiste sud-africain Wim Botha, 38 ans, est exposée jusqu'au 2 novembre à la galerie Stevenson de Johannesburg.

Que l'on ne s'y méprenne pas. Les grandes ailes blanches en polystyrene de l'installation Solipsis n'évoquent pas la douce quiétude des colombes. Pas d'angélisme chez l'artiste sud-africain Wim Botha. Bien au contraire. Ses œuvres constituent un univers fait de violence et de chaos. La vie et la mort sont dans une lutte incessante, les animaux toujours engagés dans un combat. Crocs dehors, babines retroussées, les félins dessinés au fusain ou esquissés à l'aquarelle sont sur la défensive ou prêts à attaquer.

Dans une installation que la galerie Stevenson présente jusqu'au 2 novembre à Johannesburg (Afrique du Sud) aux côtés de Solipsis ainsi que des croquis et tableaux de Wim Botha, un chat tue un oiseau, des lions s'affrontent. Reprenant le procédé de sa précédente œuvre Room Within a Room, l'artiste installé au Cap reconstitue dans l'une des pièces de la galerie un intérieur de maison grâce à une frise en bois noir qui serpente le long des murs. Sur les parois imaginaires, des bustes composés de planches de pin superposées, présentés soit sur un piédestal soit au bout d'une potence : têtes de mort traversées par un pieu, visages troués par l'impact d'une balle, corps empalé... Troublant.

________

Par Séverine Kodjo-Grandvaux, envoyée spéciale à Johannesburg (@SevKG)

« A Thousand Things », de Wim Botha, jusqu'au 2 novembre à la galerie Stevenson de Johannesburg, entrée libre.

© Courtesy Setevenson Gallery

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique du sud

Afrique du Sud : les députés partent en campagne contre la xénophobie

Afrique du Sud : les députés partent en campagne contre la xénophobie

Les députés sud-africains ont décidé de ne pas siéger la semaine prochaine pour faire campagne contre la xénophobie dans leurs circonscriptions après les violences ayant fait au m[...]

Tour de France : MTN-Qhubeka s'échauffe pour la Grande Boucle

Ils y sont arrivés. MTN-Qhubeka est la première équipe cycliste africaine à avoir été invitée au Tour de France (du 4 au 26 juillet 2015). Pourtant, le pari n’était[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

Afrique du Sud : l'armée déployée à Johannesburg pour prévenir de nouvelles violences xénophobes

Le gouvernement sud-africain a annoncé mardi le déploiement imminent de l’armée pour maintenir l’ordre dans le township d'Alexandra à Johannesburg et assister la police dans la lutte contre[...]

Afrique du Sud : quand le roi de la nation zouloue dérape...

En sommant les étrangers de "quitter le pays", Goodwill Zwelithini, le roi de la nation zouloue, a mis le feu aux poudres. Depuis, il a démenti ses propos. Trop tard...[...]

Xénophobie en Afrique du Sud : au secours, l'apartheid revient !

Les violences survenues à Durban ne sont pas un fait isolé. Cela fait des années que les migrants africains sont pris pour cible. Et que, sur fond de difficultés économiques, le poison de[...]

Afrique du Sud : le gouvernement promet de punir les auteurs des violences xénophobes

Le gouvernement sud-africain a promis dimanche de punir les auteurs des violences xénophobes qui ont fait au moins sept morts depuis début avril, alors que le Malawi et le Zimbabwe s'apprêtaient à[...]

Afrique du Sud : le président Zuma invite les immigrés à rester

Après une nouvelle nuit de pillages à Johannesburg, le président Jacob Zuma a annulé un voyage en Indonésie et s'est rendu samedi auprès de victimes de violences xénophobes, afin[...]

Afrique du Sud : Zuma annule un voyage après de nouvelles violences xénophobes

Le président sud-africain Jacob Zuma a annulé samedi un voyage à l'étranger après une nouvelle nuit de violences xénophobes perpétrées par des casseurs et pilleurs, qui[...]

Afrique du Sud : six morts et plus de 5 000 déplacés après des violences xénophobes

Depuis trois semaines, des violences xénophobes secouent l’Afrique du Sud. Une situation qui a déjà fait six morts et plus de 5 000 déplacés.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121026172227 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121026172227 from 172.16.0.100