Extension Factory Builder
26/10/2012 à 17:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Laurent Gbagbo, le 5 décembre 2011, à La Haye, devant la Cour pénale internationale. Laurent Gbagbo, le 5 décembre 2011, à La Haye, devant la Cour pénale internationale. © AFP

La demande de remise en liberté provisoire déposée le 1er mai par la défense de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, a été de nouveau rejetée par la Cour pénale internationale (CPI), vendredi 26 octobre, lors d’une audience publique à la Haye.

Pour la Cour pénale internationale (CPI), Laurent Gbagbo est en assez bonne santé pour assister à son procès. La demande de remise en liberté provisoire déposée le 1er mai par la défense de l’ancien président ivoirien, âgé de 67 ans, a été de nouveau rejetée par la cour, vendredi 26 octobre, lors d’une audience publique à la Haye.

« Il est approprié de confirmer la décision contestée car elle n’a été affectée d’aucune erreur », a déclaré la juge Sanji Mmasenono Monageng. Celle-ci a notamment indiqué que la CPI avait reçu des preuves montrant que des avoirs de Laurent Gbagbo ou de sa femme n’avaient pas été gelés, contestant un des arguments - l'indigence - avancés par la défense.

Confirmation des charges

La défense assurait également que la remise en liberté provisoire de Laurent Ggagbo lui permettrait de « récupérer physiquement et moralement, ce qui lui permettra d'être en forme pour participer à la procédure judiciaire ». La même requête avait déjà été réfutée en juillet par les juges, mais Laurent Gbagbo avait interjeté appel.

Initialement prévue le 18 juin puis reprogrammée au 13 août, l’audience de confirmation des charges pesant contre l’ancien président ivoirien, préalable à la tenue d’un éventuel procès, a été reportée sine die dans l’attente d’une évaluation médicale.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : le 'miracle' économique à l'épreuve

Côte d'Ivoire : le "miracle" économique à l'épreuve

Croissance impressionnante, construction à tout va, climat des affaires assaini... La Côte d'Ivoire fait des progrès considérables depuis la crise de 2010. Mais tout le monde n'en profite pas.[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Côte d'Ivoire : souvenirs du dernier maire d'Abidjan

À 81 ans, Ernest N'Koumo Mobio est toujours épris de sa ville, dont un tableau orne le hall de sa résidence des Deux-Plateaux, à Cocody. Il confie à Jeune Afrique quelques souvenirs de[...]

Côte d'Ivoire : voisins, voisines abidjanais

Ils gagnent leur vie, mais simplement. Ils se croisent chaque jour dans les quartiers modestes ou huppés de Cocody. Rencontre avec Mariette, Éric, Isaac et Franck. Leur quotidien, leurs rêves, leurs[...]

Exclusif : Pourquoi le tribunal d'Abidjan a lourdement condamné Ecobank

Jeune Afrique révèle le contenu de la décision du Tribunal de commerce d'Abidjan ayant mené à la condamnation du groupe Ecobank, du sud-africain PIC et de Daniel Matjila à payer 7,5[...]

Mathias Aka N'Gouan, maire de Cocody : "Notre modèle, c'est Beverly Hills..."

Mathias Aka N'Gouan, membre du PDCI, a été élu à la tête de la municipalité de Cocody, à Abidjan, lors des élections locales d'avril 2013. Interview.[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire manque ses débuts face à la Guinée

Lors de son entrée dans la CAN 2015, la Côte d'Ivoire d'Hervé Renard n'a pas brillé et a été tenue en échec par la Guinée (1-1), mardi à Malabo. Les Élephants[...]

Côte d'Ivoire : à Treichville, "on nous a transféré les problèmes, pas les solutions"

Située près du centre d'affaires mais enclavée entre la lagune Ébrié et Marcory, Treichville souffre d'un manque de place et de revenus pour construire de nouveaux logements.[...]

SOMMAIRE Abidjan, le retour

  RETROUVER TOUS LES ARTICLES DE NOTRE DOSSIER Abidjan et les autres Sous pression Robert Beugré Mambé "Tout le monde revient pour faire des affaires" Des jeux et des travaux [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121026171952 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121026171952 from 172.16.0.100