Extension Factory Builder
26/10/2012 à 11:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Docteur Denis Mukwege revenait tout juste d’un voyage à Bruxelles. Le Docteur Denis Mukwege revenait tout juste d’un voyage à Bruxelles. © AFP

Le docteur Denis Mukwege, directeur de l’hôpital de Panzi à Bukavu, a été agressé par des hommes armés à son domicile de la capitale de la province du Sud-Kivu, jeudi 25 octobre dans la soirée.

Ses prises de position contre la guerre dans l‘est de la RDC et ses critiques répétées à l'encontre des groupes armés qui y font régner la terreur ont-elles failli coûter la vie au docteur Denis Mukwege, directeur de l’hôpital de Panzi ? Celui-ci a été agressé par des hommes armés à son domicile de Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu, jeudi 25 octobre dans la soirée, selon plusieurs ONG opérant dans le secteur.

L’information a été confirmée à Jeune Afrique par le ministre congolais de la Communication et des médias, Lambert Mende, qui dit regretter l’agression « d’une personnalité très respectée au Kivu et dans le pays, qui n’a jamais cessé de dénoncer les violences sexuelles ». Et de pointer du doigt les groupes armés actifs dans la région, en dénonçant les auteurs de « ce terrorisme urbain qui tente de mettre la pression sur le gouvernement et la communauté internationale ».

« On ne sait pas encore qui a fait ça. Je lui ai parlé la semaine dernière au téléphone, et il m’avait confié être confronté à de plus en plus de menaces indirectes », raconte Maria Bard, membre de l’ONG suédoise PMU-Interlife qui travaille régulièrement avec ce gynécologue de renom.

Un agent de sécurité tué

Les agresseurs, qui ne portaient pas d’uniformes, se sont introduits dans la maison du docteur alors qu’il était absent, rapporte l'ONG. Quand une heure et demie plus tard, celui-ci est arrivé chez lui, un des hommes armés a tenté de le forcer à sortir de son véhicule. Un agent de sécurité posté devant la demeure du docteur a alors tenté d’intervenir, mais le gardien a été abattu d’un coup de feu tiré à bout portant. Les assaillants ont ensuite visé Denis Mukwege, sans parvenir à l’atteindre.

Le médecin ne devrait son salut qu’à la mobilisation des habitants du quartier qui se sont portés à son secours alors qu'il avait été brièvement ligoté par les assaillants, précise Colette Braeckman dans Le Soir. Les hommes en armes, dont l'identité n'est pour le moment pas connue, ont ensuite pris la fuite.

Le docteur Denis Mukwege, lauréat du Prix Roi Baudouin (Belgique) pour le développement en 2011, revenait tout juste d’un voyage à Bruxelles. Il a également reçu le prix Olof-Palme et celui des droits de l’homme des Nations unies en 2008.

____

Vincent Duhem (@vincentduhem)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : Patrice Carteron rempile avec le TP Mazembe

RDC : Patrice Carteron rempile avec le TP Mazembe

En fin de contrat avec le TP Mazembe, Patrice Carteron va finalement prolonger son aventure à la tête des Corbeaux. Avec comme objectif principal la reconquête de la Ligue des Champions.[...]

RDC : deux morts à Beni, les tueries se poursuivent

Depuis octobre, plus de 350 personnes ont été tuées à Beni, dans l'est de la RDC. Dans le même territoire, une nouvelle embuscade attribuée aux ADF a fait jeudi deux morts.[...]

CPI : le procès de Jean-Pierre Bemba s'ouvrira le 29 septembre

La Cour pénale internationale a annoncé vendredi que le procès du Congolais Jean-Pierre Bemba s'ouvrirait le 29 septembre.[...]

RDC : l'UDPS favorable au dialogue proposé par Kabila

L'UDPS, formation d'opposition très affaiblie, estime que le dialogue avec l'administration Kabila "doit mener à de bonnes élections".[...]

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Lancée depuis bientôt cinq ans, l’application de messagerie internet WhatsApp a conquis les smartphones de millions d’utilisateurs dans le monde. Très utilisé en Afrique, l’outil[...]

C'est du vent !

Les voyages forment tout le monde, quel que soit l'âge de chacun. Il n'y a guère longtemps, je me suis retrouvé dans la capitale - que je préfère ne pas nommer - d'un pays[...]

RDC : pourquoi Kabila veut négocier avec l'opposition

Après avoir dépêché un émissaire - Kalev Mutond, le patron de l'Agence nationale de renseignements - auprès de ses opposants "radicaux" (Vital Kamerhe, les partisans[...]

RDC - Neeskens Kebano : "Je vis ma meilleure saison depuis que je suis professionnel"

Neeskens Kebano, qui a renoncé à la possibilité de jouer en équipe de France pour porter le maillot des Léopards, a été élu Soulier d’Ebène du championnat de[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

RDC : pourquoi l'hommage de Zoé Kabila aux "kadogo" fait polémique sur Twitter

Le député congolais Zoé Kabila, frère du président de la RDC, a tenu à rendre un hommage samedi sur Twitter aux "kadogos qui ont fait le choix de laisser leurs stylos pour les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers