Extension Factory Builder
26/10/2012 à 11:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Docteur Denis Mukwege revenait tout juste d’un voyage à Bruxelles. Le Docteur Denis Mukwege revenait tout juste d’un voyage à Bruxelles. © AFP

Le docteur Denis Mukwege, directeur de l’hôpital de Panzi à Bukavu, a été agressé par des hommes armés à son domicile de la capitale de la province du Sud-Kivu, jeudi 25 octobre dans la soirée.

Ses prises de position contre la guerre dans l‘est de la RDC et ses critiques répétées à l'encontre des groupes armés qui y font régner la terreur ont-elles failli coûter la vie au docteur Denis Mukwege, directeur de l’hôpital de Panzi ? Celui-ci a été agressé par des hommes armés à son domicile de Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu, jeudi 25 octobre dans la soirée, selon plusieurs ONG opérant dans le secteur.

L’information a été confirmée à Jeune Afrique par le ministre congolais de la Communication et des médias, Lambert Mende, qui dit regretter l’agression « d’une personnalité très respectée au Kivu et dans le pays, qui n’a jamais cessé de dénoncer les violences sexuelles ». Et de pointer du doigt les groupes armés actifs dans la région, en dénonçant les auteurs de « ce terrorisme urbain qui tente de mettre la pression sur le gouvernement et la communauté internationale ».

« On ne sait pas encore qui a fait ça. Je lui ai parlé la semaine dernière au téléphone, et il m’avait confié être confronté à de plus en plus de menaces indirectes », raconte Maria Bard, membre de l’ONG suédoise PMU-Interlife qui travaille régulièrement avec ce gynécologue de renom.

Un agent de sécurité tué

Les agresseurs, qui ne portaient pas d’uniformes, se sont introduits dans la maison du docteur alors qu’il était absent, rapporte l'ONG. Quand une heure et demie plus tard, celui-ci est arrivé chez lui, un des hommes armés a tenté de le forcer à sortir de son véhicule. Un agent de sécurité posté devant la demeure du docteur a alors tenté d’intervenir, mais le gardien a été abattu d’un coup de feu tiré à bout portant. Les assaillants ont ensuite visé Denis Mukwege, sans parvenir à l’atteindre.

Le médecin ne devrait son salut qu’à la mobilisation des habitants du quartier qui se sont portés à son secours alors qu'il avait été brièvement ligoté par les assaillants, précise Colette Braeckman dans Le Soir. Les hommes en armes, dont l'identité n'est pour le moment pas connue, ont ensuite pris la fuite.

Le docteur Denis Mukwege, lauréat du Prix Roi Baudouin (Belgique) pour le développement en 2011, revenait tout juste d’un voyage à Bruxelles. Il a également reçu le prix Olof-Palme et celui des droits de l’homme des Nations unies en 2008.

____

Vincent Duhem (@vincentduhem)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : cinq morts après une nouvelle attaque à la machette près de Beni

RDC : cinq morts après une nouvelle attaque à la machette près de Beni

Le territoire de Beni, région de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) a été une nouvelle fois le théâtre de tueries à l'arme blanche, dans la nuit de jeudi &agra[...]

RDC : enlèvement de trois membres de la Monusco dans le Nord-Kivu

Deux Congolais et un Zimbabwéen, membres de l'unité de la Monusco chargée du déminage et de la neutralisation des munitions non explosées, ont été enlevés jeudi au[...]

Incident frontalier entre le Rwanda et la RDC : qui dit vrai ?

Les autorités du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC, ont confirmé jeudi l’"infiltration" depuis dimanche de troupes rwandaises sur le territoire congolais. Mais il ne s'agirait que de[...]

RDC - Angola : ça plane pour Kabila et Dos Santos

Longtemps tendues, les relations entre la RDC et l'Angola connaissent une embellie. La preuve, les vols ont repris jeudi entre les deux pays.[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

RDC : le gouverneur du Nord-Kivu dénonce une incursion rwandaise à 120 km au nord de Goma

Les autorités congolaises ont confirmé mercredi l'incursion de militaires rwandais en RDC, dans le Nord-Kivu, en plein parc des Virunga. La raison de leur présence n'a toutefois pas été[...]

RDC : polémique, loi coloniale et fosses communes

La découverte d'une fosse commune à Maluku suscite l'émoi et un débat sur les modalités d'inhumation des cadavres non réclamés par leur famille. Surprise : c'est une loi[...]

Centrafrique : fin de cavale à Kinshasa pour Vomitiadé, l'ancien ministre du Tourisme

Condamné le 8 avril à deux ans de prison ferme pour viol sur mineure, l'ex-ministre centrafricain du Tourisme, Romaric Vomitiadé, est aujourd'hui en garde à vue à Kinshasa après[...]

RDC - Affaire Chebeya : reprise du procès en appel après deux ans d'interruption

Le procès en appel des assassins présumés du président de l'ONG congolaise la Voix des sans voix (VSV), Floribert Chebeya, et de son chauffeur, Fidèle Bazana, a repris mardi. La Haute Cour de[...]

RDC - José Makila : "On ne peut pas entasser des Congolais comme des rats dans une fosse commune"

Plus de 50 députés de l'opposition ont déposé dimanche une motion de défiance contre Évariste Boshab, vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur. Selon eux, sa[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121026112104 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121026112104 from 172.16.0.100