Extension Factory Builder
26/10/2012 à 11:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Docteur Denis Mukwege revenait tout juste d’un voyage à Bruxelles. Le Docteur Denis Mukwege revenait tout juste d’un voyage à Bruxelles. © AFP

Le docteur Denis Mukwege, directeur de l’hôpital de Panzi à Bukavu, a été agressé par des hommes armés à son domicile de la capitale de la province du Sud-Kivu, jeudi 25 octobre dans la soirée.

Ses prises de position contre la guerre dans l‘est de la RDC et ses critiques répétées à l'encontre des groupes armés qui y font régner la terreur ont-elles failli coûter la vie au docteur Denis Mukwege, directeur de l’hôpital de Panzi ? Celui-ci a été agressé par des hommes armés à son domicile de Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu, jeudi 25 octobre dans la soirée, selon plusieurs ONG opérant dans le secteur.

L’information a été confirmée à Jeune Afrique par le ministre congolais de la Communication et des médias, Lambert Mende, qui dit regretter l’agression « d’une personnalité très respectée au Kivu et dans le pays, qui n’a jamais cessé de dénoncer les violences sexuelles ». Et de pointer du doigt les groupes armés actifs dans la région, en dénonçant les auteurs de « ce terrorisme urbain qui tente de mettre la pression sur le gouvernement et la communauté internationale ».

« On ne sait pas encore qui a fait ça. Je lui ai parlé la semaine dernière au téléphone, et il m’avait confié être confronté à de plus en plus de menaces indirectes », raconte Maria Bard, membre de l’ONG suédoise PMU-Interlife qui travaille régulièrement avec ce gynécologue de renom.

Un agent de sécurité tué

Les agresseurs, qui ne portaient pas d’uniformes, se sont introduits dans la maison du docteur alors qu’il était absent, rapporte l'ONG. Quand une heure et demie plus tard, celui-ci est arrivé chez lui, un des hommes armés a tenté de le forcer à sortir de son véhicule. Un agent de sécurité posté devant la demeure du docteur a alors tenté d’intervenir, mais le gardien a été abattu d’un coup de feu tiré à bout portant. Les assaillants ont ensuite visé Denis Mukwege, sans parvenir à l’atteindre.

Le médecin ne devrait son salut qu’à la mobilisation des habitants du quartier qui se sont portés à son secours alors qu'il avait été brièvement ligoté par les assaillants, précise Colette Braeckman dans Le Soir. Les hommes en armes, dont l'identité n'est pour le moment pas connue, ont ensuite pris la fuite.

Le docteur Denis Mukwege, lauréat du Prix Roi Baudouin (Belgique) pour le développement en 2011, revenait tout juste d’un voyage à Bruxelles. Il a également reçu le prix Olof-Palme et celui des droits de l’homme des Nations unies en 2008.

____

Vincent Duhem (@vincentduhem)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : mauvaise nouvelle pour Congo News

RDC : mauvaise nouvelle pour Congo News

Lundi 1er septembre, la Chambre du conseil de RDC a placé Mike Mukebayi en détention préventive. L’éditeur du journal Congo News est poursuivi pour diffamation. Auparavant, ministre de la Commun[...]

Sindika Dokolo, l'homme qui collectionne les pièces... d'art contemporain

Businessman congolais et époux d'Isabel dos Santos, la fille du président angolais, Sindika Dokolo est surtout connu pour sa passion pour les créateurs africains.[...]

Référendum

En brumeuse Écosse le 18 septembre, mais surtout, en ce qui nous concerne, au Burkina, dans les deux Congo, au Rwanda et au Burundi, cinq pays où pourraient être organisées dès 2015[...]

RDC : qui était le général Lucien Bahuma, chef de l'armée au Nord-Kivu ?

L'armée congolaise connaît un coup dur avec la mort du général Lucien Bahuma, chef d'état-major de la région troublée du Nord-Kivu, qui a joué un rôle clef dans les[...]

RDC : mort du chef de l'armée au Nord-Kivu après un malaise

Le général Lucien Bahuma, chef de l'armée congolaise pour la région troublée du Nord-Kivu, est mort dans la nuit de samedi à dimanche en Afrique du Sud après avoir fait un malaise[...]

Italie : le père de Cécile Kyenge a-t-il (vraiment) ensorcelé Roberto Calderoli ?

Connu notamment pour ses insultes racistes, Roberto Calderoli a affirmé mardi que le père de Cécile Kyenge l'avait ensorcelé. Et le sénateur italien dit détenir des preuves de ses[...]

RDC : Joseph Kabila cherche des alliés

Les concertations nationales de septembre et octobre 2013 en RDC entre Joseph Kabila et une partie de l'opposition n'auraient-elles servi à rien ? C'est bien possible. Explications.[...]

RDC : le journaliste Magloire Paluku toujours inquiet pour sa sécurité

Réchappé d'une tentative d'assassinat le 10 août, Magloire Paluku, directeur de Radio Kivu 1 et correspondant de RFI swahili à Goma, assure aujourd'hui lui-même sa[...]

RDC : l'isolement de la région touchée par Ebola limite la progression de l'épidémie

L’enclavement de la zone touchée par l’épidémie de fièvre hémorragique due au virus Ebola en République démocratique du Congo limite considérablement sa[...]

RDC - Affaire Chebeya : plainte contre Mwilambwe confirmée au Sénégal

À la suite de la plainte déposée par la FIDH et les familles des victimes dans l'affaire Chebeya début juin, la justice sénégalaise a ouvert mardi une information judicaire à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex