Extension Factory Builder
26/10/2012 à 09:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Christopher Ross, le 19 mars 2010 à Rabat. Christopher Ross, le 19 mars 2010 à Rabat. © AFP

L'émissaire spécial de l'ONU pour le Sahara occidental, Christopher Ross, arrivera en fin de semaine au Maroc pour de nouvelles négociations. Désavoué par les Marocains en mai, il avait conservé la confiance de Ban Ki Moon.

Rabat lui avait retiré sa confiance en mai. Indifférent aux pressions marocaines, Ban Ki Moon l'avait maintenu à son poste. Christopher Ross, l'émissaire spécial du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara occidental, arrivera en fin de semaine au Maroc pour de nouvelles négociations.

La visite de M. Ross « s'inscrit dans le cadre des efforts déployés pour relancer le processus politique visant à trouver une solution politique définitive et consensuelle au différend régional autour du Sahara », a indiqué jeudi le ministère marocain des Affaires étrangères dans un communiqué.

L'ONU avait annoncé il y a une semaine que l'émissaire onusien se rendrait « en Afrique du nord et en Europe du 27 octobre au 15 novembre ». Il procédera à « un échange de vues avec des interlocuteurs-clés » afin de tenter de progresser vers « une solution politique mutuellement acceptable assurant l'auto-détermination du peuple du Sahara occidental », avait ajouté l'ONU. Il remettra un rapport au Conseil de sécurité à son retour.

Droits de l'Homme

Le Maroc avait désavoué Christopher Ross en mai, après une résolution du Conseil qui critiquait le comportement de Rabat envers les Casques bleus dans la région et demandait à Rabat « d'améliorer la situation des droits de l'homme » au Sahara occidental. M. Ban avait maintenu sa confiance à son émissaire et indiqué en août au roi du Maroc Mohammed VI qu'il n'entendait pas changer les termes de sa médiation.

Dans un entretien au quotidien Le Soir Echos, le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, Youssef Amrani, a de son côté affirmé que le Maroc demeurait « engagé de bonne foi » à négocier « à partir de l'initiative d'autonomie que la communauté internationale qualifie de sérieuse, crédible et réaliste ».

Le Sahara occidental est une ex-colonie espagnole contrôlée par le Maroc. Rabat lui propose une large autonomie sous sa souveraineté. Les indépendantistes du Polisario rejettent ce plan et militent pour « le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination » via un référendum. Plusieurs sessions de pourparlers informels entre Maroc et Polisario, menées sous l'égide de l'ONU, n'ont pas permis jusque-là de progresser sur le fond.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

CGI se retire de la Bourse de Casablanca

CGI se retire de la Bourse de Casablanca

 Après avoir été suspendu pendant une semaine, les titres du promoteur immobilier marocain CGI vont être radiés de la cote à la Bourse de Casablanca. C'est la décision prise par[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Terrorisme : les autorités françaises ont-elles encore commis une bourde ?

Après l'affaire des trois présumés jihadistes français de retour de Turquie attendus par la police à l'aéroport d'Orly et finalement descendus sans être[...]

Genel Energy annonce une découverte de pétrole au large du Maroc

L'opérateur pétrolier britannique Genel Energy et ses partenaires ont annoncé ce lundi la découverte de pétrole à 3 000 mètres de profondeur, au large des côtes du Maroc. La[...]

"Sale Marocain !"

Il existe aux Pays-Bas une institution nommée "Kinderombudsman", qui est chargée de veiller sur la bonne santé des enfants du pays, ou plutôt sur leur "bien-être". Par[...]

Algérie-Maroc : Rabat accuse l'armée algérienne d'avoir ouvert le feu sur des civils marocains

Le Maroc a dénoncé un "acte irresponsable" et sommé l'Algérie de s'expliquer après des coups de feu tirés, samedi, à la frontière entre les deux pays.[...]

Maroc : quand Mohammed VI charge les pays occidentaux

Extrêmement sévère à l'égard des anciennes puissances coloniales, la dernière allocution de Mohammed VI devant l'Assemblée générale des Nations unies a[...]

Le Maroc dément les "rumeurs" d'annulation de la CAN 2015

Alors que de nombreux médias annoncent la décision du Maroc de ne pas organiser la CAN 2015, prévue du 17 janvier au 8 février, Mohamed Ouzzine, le ministre des Sports du royaume, a démenti ce[...]

Affaire "Madinat Badès" : tout savoir sur le scandale qui éclabousse la CGI

Suspendu de la cote à la Bourse de Casablanca, le promoteur immobilier marocain CGI vit l'un des moments les plus difficiles de son histoire. Décryptage.[...]

Carte interactive : ces événements menacés ou annulés à cause d'Ebola

Depuis le début de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, en décembre 2013, une dizaine d'événements ont été annulés sur le continent. D'autres, censés se[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers