Extension Factory Builder
25/10/2012 à 18:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Loik Le Floch-Prigent à son arrivée au tribunal de Lomé, le 17 septembre 2012. Loik Le Floch-Prigent à son arrivée au tribunal de Lomé, le 17 septembre 2012. © Emile Kouton/AFP

Loïk Le Floch-Prigent, ex-patron du pétrolier français Elf, devra verser neuf millions de dollars (environ 7 millions d'euros) s’il veut être libéré sous caution, a annoncé jeudi 25 octobre son avocat français Me Patrick Klugman.

Inculpé et détenu au Togo pour complicité d'escroquerie, Loïk Le Floch-Prigent, ex-patron du pétrolier français Elf, devra verser neuf millions de dollars (environ 7 millions d'euros) s’il veut être libérer sous caution, a annoncé jeudi 25 octobre son avocat français, Me Patrick Klugman. « Il s'agit d'une décision qui, sous les apparences d'une mise en liberté, équivaut à une mise à mort par la fixation d'une caution qui s'apparente davantage à une rançon », a déclaré Me Klugman qui a jugé « totalement extravagant » le montant de la caution demandée. Selon des proches du prévenu, Loïk Le Floch-Prigent serait « financièrement ruiné ».

« Il est acquis au débat que l'infraction alléguée n'a jamais causé un préjudice d'une telle importance et que M. Le Floch-Prigent n'a jamais bénéficié du moindre euro de cette pseudo escroquerie », a-t-il poursuivi.

Rapatriement

Mardi, une source proche du dossier avait affirmé à Jeune Afrique qu’« une ordonnance pourrait être prise rapidement en vue de son évacuation sanitaire ». Ces derniers jours, la santé du Français se serait dégradée à tel point « qu’il n’a même pas pu passer la nuit du dimanche dans sa cellule de la gendarmerie », avait ajouté la même source.

« Son rapatriement est pour nous une question d'heures et une exigence humanitaire », a estimé l'avocat. « On ne peut mettre en balance la santé et la justice car la santé d'une personne mise en cause est la condition pour que la justice soit rendue », a précisé son avocat.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Togo

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposé depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les utili[...]

Togo : 2030 à l'horizon

Kako Nubukpo est ministre togolais de la Prospective et de l'Évaluation des politiques publiques.[...]

Textile togolais : Nini ou les froufrous du business

Son École des arts de la mode a déjà formé 800 étudiants et elle publie un cahier de tendances destiné aux tailleurs et couturiers présentant, entre autres, ses[...]

Mode - Alphadi : "Donnons une chance à nos artisans"

Des entreprises de textile et des enseignes africaines ? Oui, c'est possible, explique Alphadi, le célèbre styliste nigérien. Qui plaide pour une plus grande implication de l'État togolais.[...]

Togo : l'autre Olympio

Dans la famille, il y a Sylvanus, le père de l'indépendance togolaise, Gilchrist, l'ex-opposant historique. Et maintenant, leur neveu, chef d'entreprise, qui entre en politique.[...]

Togo - Arthème Ahoomey-Zunu : "Les résultats des réformes sont là"

Amélioration des rentrées fiscales, adaptation des infrastructures, politique de l'emploi... Pour le Premier ministre, fini les plans d'urgence : place à l'émergence.[...]

Togo : en attendant la présidentielle

À Lomé, la question taraude tous les esprits : dans quelles conditions se déroulera la prochaine élection présidentielle, prévue début 2015 ? À moins d'un an de[...]

Arts : Jimi Hope et la note bleue

Bluesman et grand admirateur de Jimi Hendrix, le musicien Jimi Hope sculpte et peint aussi. Rencontre avec un ovni de l'art.[...]

Togo : en attendant la présidentielle, le gouvernement persévère

À moins d'un an de la présidentielle togolaise, le climat politique est relativement serein. L'occasion pour le pouvoir de poursuivre les réformes et d'améliorer le quotidien des Togolais.[...]

Togo : comme Nubukpo, ils ont répondu "présents, président !"

Ces quadras issus de grandes écoles ont tous fait une belle carrière à l'étranger. Le chef de l'État les a convaincus de mettre leurs compétences au service du pays.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers