Extension Factory Builder
25/10/2012 à 18:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Loik Le Floch-Prigent à son arrivée au tribunal de Lomé, le 17 septembre 2012. Loik Le Floch-Prigent à son arrivée au tribunal de Lomé, le 17 septembre 2012. © Emile Kouton/AFP

Loïk Le Floch-Prigent, ex-patron du pétrolier français Elf, devra verser neuf millions de dollars (environ 7 millions d'euros) s’il veut être libéré sous caution, a annoncé jeudi 25 octobre son avocat français Me Patrick Klugman.

Inculpé et détenu au Togo pour complicité d'escroquerie, Loïk Le Floch-Prigent, ex-patron du pétrolier français Elf, devra verser neuf millions de dollars (environ 7 millions d'euros) s’il veut être libérer sous caution, a annoncé jeudi 25 octobre son avocat français, Me Patrick Klugman. « Il s'agit d'une décision qui, sous les apparences d'une mise en liberté, équivaut à une mise à mort par la fixation d'une caution qui s'apparente davantage à une rançon », a déclaré Me Klugman qui a jugé « totalement extravagant » le montant de la caution demandée. Selon des proches du prévenu, Loïk Le Floch-Prigent serait « financièrement ruiné ».

« Il est acquis au débat que l'infraction alléguée n'a jamais causé un préjudice d'une telle importance et que M. Le Floch-Prigent n'a jamais bénéficié du moindre euro de cette pseudo escroquerie », a-t-il poursuivi.

Rapatriement

Mardi, une source proche du dossier avait affirmé à Jeune Afrique qu’« une ordonnance pourrait être prise rapidement en vue de son évacuation sanitaire ». Ces derniers jours, la santé du Français se serait dégradée à tel point « qu’il n’a même pas pu passer la nuit du dimanche dans sa cellule de la gendarmerie », avait ajouté la même source.

« Son rapatriement est pour nous une question d'heures et une exigence humanitaire », a estimé l'avocat. « On ne peut mettre en balance la santé et la justice car la santé d'une personne mise en cause est la condition pour que la justice soit rendue », a précisé son avocat.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Togo

Togo : à Lomé, une manifestation de l'opposition dégénère

Togo : à Lomé, une manifestation de l'opposition dégénère

Le vendredi 21 novembre a été choisi par une partie de l’opposition togolaise réunie au sein du CAP 2015  (Combat pour l’alternance pacifique en 2015) pour exiger des réformes avant [...]

Bénin - Togo : dans les petites localités, le virus Ebola inquiète

Partout en Afrique de l’Ouest, les campagnes de prévention contre l’épidémie d'Ebola s’intensifient surtout dans les capitales et les grandes villes. Mais la contagion ne partant presque[...]

Togo : à Lomé, la police disperse une manifestation d'opposants à Faure Gnassingbé

Des milliers d'opposants ont manifesté vendredi près de l'Assemblée nationale, à Lomé. Ils ont été dispersé par les tirs de gaz lacrymogène de la police.[...]

France - Togo : Kofi Yamgnane piégé...

En 2010, l'ancien ministre de François Mitterrand avait été empêché in extremis de briguer la présidence togolaise. Il était bien résolu à tenter de nouveau sa[...]

Togo : quels candidats pour la présidentielle de 2015 ?

Dans moins de six mois, le Togo organisera une élection présidentielle. Qui seront les challengers du président sortant en 2015 ? Éléments de réponse.[...]

Togo : combien de mandats Faure Gnassingbé peut-il effectuer ?

Depuis la modification constitutionnelle du 31 décembre 2002, le président de la République togolaise est élu à un scrutin uninominal à un seul tour pour un mandat[...]

Présidentielle togolaise 2015 : Faure Gnassingbé, comme dans un fauteuil ?

Faure Gnassingbé n'a peut-être pas réussi à faire oublier qu'il était le fils de son père, mais il a gagné en popularité. Merci l'économie. De quoi envisager[...]

Mode : la vague "nappy" déferle en Afrique

Depuis le début des années 2000, la diaspora vante les bienfaits d'être "nappy". Et en Afrique francophone, certaines adeptes multiplient les initiatives pour se libérer du conformisme[...]

Hydrocarbures : Ouest-Africains, ne comptez pas sur le pipeline !

Censé alimenter le Bénin, le Togo et le Ghana, le gazoduc d'Afrique de l'Ouest ne tient pas ses promesses. Des dysfonctionnements qui commencent à avoir un réel impact sur les économies[...]

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

Le candidat proclamé à la présidentielle togolaise Kofi Yamgnane a été mis en examen mercredi dans la soirée pour "trafic d'influence".[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers