Extension Factory Builder
25/10/2012 à 16:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Livrée aux actions terroristes d'Aqmi et aux réseaux criminels, la Kabylie est une poudrière. Livrée aux actions terroristes d'Aqmi et aux réseaux criminels, la Kabylie est une poudrière. © Fayez Nureldine/AFP

Le fils d'un entrepreneur algérien de la région de Tizi Ouzou a été retrouvé mort, mercredi 24 octobre, après avoir été enlevé par des hommes armés six jours plus tôt. Une affaire révélatrice du "business des otages" que des réseaux criminels et terroristes ont mis en place en Kabylie depuis 2005.

Les réseaux terroristes et mafieux sont de plus en plus imbriqués en Kabylie, au point qu’il est souvent difficile de les démêler. Dernière affaire en date : l’enlèvement par des hommes armés de Ghilas Hadjou, un jeune-homme de 19 ans, sur une route reliant Azeffoun à son village Mellata, le 18 octobre dernier. L'histoire a mal tourné : le corps de ce fils d’entrepreneur algérien a été retrouvé, mercredi 24 octobre au soir, sommairement enterré près d’une plage de Tizi Ouzou (110 km à l'est d'Alger), selon des médias.

Son cou portait des marques apparentes de strangulation. Un cas devenu presque banal en Algérie où, depuis 2005, des membres d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et des réseaux mafieux sont actifs dans l’activité très lucrative de l’enlèvement, en particulier en Kabylie. À tel point que des habitants de cette région manifestent régulièrement leur exaspération devant ce phénomène en organisant des opérations ville morte.

Si la plupart des otages sont en général libérés en échange de rançons, les autorités ont du mal à reconnaître le fléau et à lutter efficacement contre lui. Lors d'une visite de condoléances à la famille du jeune homme, la ministre de la Solidarité nationale et de la Famille, Souad Bendjaballah, a néanmoins assuré le service minimum en dénonçant « un lâche assassinat ».

Un réseau démantelé

À la fin de janvier 2011, les forces de sécurité ont réussi à démanteler un réseau de criminels preneurs d’otages en Kabylie, qui affirmaient tous appartenir à Aqmi. Ils avaient notamment dressé de multiples faux barrages dans la zone d'Aghribs, près d'Azeffoun. Un tribunal de Tizi Ouzou les a reconnu coupables, jeudi 24 octobre, de trois enlèvements et de l'assassinat d'un entrepreneur, lors d'une tentative de rapt ayant mal tourné en novembre 2010.

Le parquet, qui avait requis la peine capitale contre 10 des 14 accusés, l'a obtenue pour huit d'entre eux, dont un jugé par contumace. Les autres ont été condamnés à des peines allant de 5 ans de prison à la réclusion à perpétuité, au terme d'un procès de trois jours.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Le corps du Français Hervé Gourdel, décapité en Algérie, sera rapatrié lundi

Le corps du Français Hervé Gourdel, décapité en Algérie, sera rapatrié lundi

Le corps du touriste français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité fin septembre par des jihadistes algériens, doit être transféré lundi vers la France, douze jours ap[...]

CAN 2015 : le Ghana renverse l'Algérie au bout du temps additionnel !

Dans un match fermé, les Black Stars ont surpris l'Algérie à la dernière seconde grâce à leur attaquant vedette Asamoah Gyan. Grâce à ce succès, le Ghana passe devant[...]

Algérie - CAN 2015 : M'Bolhi, la solitude du gardien de but

Malgré sa remarquable prestation lors du dernier Mondial au Brésil, Raïs M'Bolhi, le portier de l'équipe nationale de football, demeure méconnu et sous-coté. Mais une belle CAN avec[...]

Omar Belhouchet : "Nous n'excluons pas un retour des violences contre les journalistes algériens"

Omar Belhouchet est directeur du quotidien francophone "El Watan". Dans les années 1990, il a fait l’objet de deux tentatives d’assassinat de la part des groupes islamiques armés. Dans cet[...]

Kaddour Hadadi : Citizen HK

Musicien fidèle à ses idéaux et romancier engagé, le chti aux origines algériennes ne lâche rien.[...]

CAN 2015 : Les binationaux au coeur de la stratégie sportive de l'Algérie

L'équipe algérienne compte 16 joueurs binationaux, qui possèdent à la fois les nationalités française et algérienne. Un phénomène qui n'est pas le fruit du hasard,[...]

La guerre islamiste en France : An I

Boualem Sansal est un écrivain algérien, auteur notamment de six romans et de plusieurs essais dont le dernier, très remarqué et publié en 2013 : "Gouverner au nom d'Allah"[...]

CAN 2015 : L'Algérie brise la malédiction

Les Fennecs ont dominé l'Afrique du Sud lundi soir (3-1) dans le deuxième match du groupe C. C'est la première fois que l'Algérie remporte son match d'ouverture de la CAN depuis 1990, et la[...]

Pour Carlos Ghosn, le "Nigeria est le Brésil de demain"

Pour Carlos Ghosn, le décollage du marché automobile nigérian n'est qu'une question de temps. Et l'alliance Renault-Nissan dont il est le patron se positionne déjà pour être[...]

CAN 2015 : Algérie, Cameroun, Ghana, Sénégal... 4 favoris vus par 4 spécialistes

Alors que la CAN a débuté samedi 17 janvier, "Jeune Afrique" a demandé à quatre spécialistes du football africain de livrer le nom de leur favori pour la compétition. En[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121025163943 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121025163943 from 172.16.0.100