Extension Factory Builder
25/10/2012 à 18:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le chef du gouvernement congolais, Augustin Matata Ponyo. Le chef du gouvernement congolais, Augustin Matata Ponyo. © Baudouin Mouanda pour J.A

Le Premier ministre congolais Augustin Matata Ponyo poursuit sa tournée en Europe. Après la Belgique en début de semaine, le chef du gouvernement était en Allemagne, mercredi 24 et jeudi 25 octobre. Objectif : rassurer les investisseurs européens.

Opération séduction en Europe pour le Premier ministre congolais Augustin Matata Ponyo. Après la Belgique en début de semaine, le chef du gouvernement était à Berlin, mercredi 24 et jeudi 25 octobre, où il a rencontré les ministres allemands des Affaires étrangères et du Développement, ainsi qu’un conseiller diplomatique de la chancelière Angela Merkel.

Le Premier ministre congolais était accompagné de Thryphon Kin-Kiey Mulumba et Justin Kalumba Mwana Ngongo  (respectivement ministre des Télécommunications, et des Transports), de l'ambassadeur itinérant du chef de l'État, Séraphin Ngwej, et d’hommes d’affaires congolais. « Nous avons également rencontré des parlementaires, des hommes d’affaires, des industriels et des diplomates », a précisé à Jeune Afrique Thryphon Kin-Kiey Mulumba. À Bruxelles, le Premier ministre a eu un entretien avec le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders et des opérateurs économiques belges, avant d’être reçu par son homologue belge, Elio Di Rupo, qu’il a invité à Kinshasa pour une visite officielle. Matata Ponyo a profité de cette escale pour rencontrer le président du Conseil européen Herman Van Rompuy.

Rassurer les investisseur

Après un sommet de la Francophonie plutôt bien maîtrisé, ces deux étapes européennes étaient pour Matata Ponyo l’occasion d’expliquer l’action de son gouvernement et de « faire entendre la voix du Congo ». Quelques jours après la publication de la dixième édition du rapport « Doing Business », qui a vu la RDC chuter au 181e rang, le chef de l’exécutif a tenté de rassurer les investisseurs européens. « On est en train de remettre l’économie sur la trajectoire des fondamentaux », a-t-il assuré à l’occasion d’un déjeuner-débat organisé par la Chambre de commerce, de l'industrie et de l'agriculture et le Cercle Royal Africain.

« Nous voulons montrer que le climat des Affaires a changé, que des réformes ont été faites. Le taux de croissance n’a jamais été aussi haut. Il est temps que les investisseurs reviennent au Congo », précise Thryphon Kin-Kiey Mulumba.

Lors de son entretien avec Elio Di Rupo, le chef du gouvernement a proposé la création d’une commission bilatérale sur les questions économiques. « Je suis particulièrement favorable à l'idée de mettre en place une commission entre nos deux pays qui traiterait de ces matières économiques, des réformes dans tous les domaines - financier et économique - mais également du climat d'investissements pour les entreprises », a réagi le Premier ministre.

La situation dans l’Est du pays, une semaine après l'élection du Rwanda au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, a également été abordée. « L’entrée du Rwanda au Conseil de sécurité nous pose un problème », explique le ministre des télécommunications. De son côté, Herman Van Rompuy a fait savoir qu'il réitérait « la solidarité de l’UE envers la RDC en ce qui concerne le respect de son intégrité territoriale et souligne l’urgence que toute aide extérieure au M23 et autres groupes armés cesse sans délai ».

La visite d'Augustin Matata Ponyo en Europe prendra fin mardi 30 octobre après une dernière escale à Bruxelles.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

CAN 2015 : Ibenge et Le Roy se renvoient la balle avant le quart de finale RDC - Congo

CAN 2015 : Ibenge et Le Roy se renvoient la balle avant le quart de finale RDC - Congo

"Le favori, c'est l'autre ! ". Florent Ibenge et Claude Le Roy évoquent pour "Jeune Afrique" le derby qui opposera, samedi 31 janvier à Bata, la RDC et le Congo lors d'un quart de finale de CAN a[...]

Interactif : où doit-on payer le plus cher en Afrique pour être candidat à la présidentielle ?

Dans la réforme électorale engagée en RDC, la caution exigée pour prendre part à la présidentielle a été revue à la hausse. Une démarche très[...]

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union[...]

Internet, mobiles, SMS : quand nos États misent sur la censure

En réponse aux dernières manifestations en RDC, le gouvernement congolais a censuré Internet et SMS. Un classique : avant lui, de nombreux gouvernements du continent avait utilisé le même[...]

L'armée congolaise lance la traque des FDLR dans l'est de la RDC

L'état-major de l'armée congolaise a annoncé jeudi le début des opérations militaires contre les combattants des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR). Une traque qui[...]

RDC : et maintenant, le recensement ?

Compter les habitants du pays avant de les appeler aux urnes ? Le projet, titanesque, menaçait le respect du calendrier électoral. Les autorités ont fait machine arrière, mais un recensement demeure[...]

RDC : Katumbi le frondeur

Rien ne va plus entre le président et le gouverneur du Katanga. Après avoir mis en garde Joseph Kabila contre la tentation d'un troisième mandat, Moïse Katumbi se prépare à des[...]

CAN 2015 : "Les gens ont fêté la qualification à Kinshasa mais l'ambiance est encore tendue"

La qualification de la RDC en quarts de finale de la CAN 2015 a apporté un peu de joie aux Congolais après les heurts violents des derniers jours à Kinshasa. Témoignages. [...]

RDC : l'opposition exige la publication d'un calendrier global des prochaines élections

La loi électorale n'est pas encore promulguée, et n'est donc pas encore en vigueur, mais l'opposition a d'ores et déjà exigé mardi la publication d'un calendrier global des scrutins à[...]

RDC - Manifestants tués à Kinshasa : le général Kanyama, responsable ou irréprochable ?

À Kinshasa, des heurts meurtriers avaient éclaté entre policiers et manifestants lors de récentes protestations contre le projet de loi électorale. Le général Célestin[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121025163815 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121025163815 from 172.16.0.100