Extension Factory Builder
25/10/2012 à 18:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le chef du gouvernement congolais, Augustin Matata Ponyo. Le chef du gouvernement congolais, Augustin Matata Ponyo. © Baudouin Mouanda pour J.A

Le Premier ministre congolais Augustin Matata Ponyo poursuit sa tournée en Europe. Après la Belgique en début de semaine, le chef du gouvernement était en Allemagne, mercredi 24 et jeudi 25 octobre. Objectif : rassurer les investisseurs européens.

Opération séduction en Europe pour le Premier ministre congolais Augustin Matata Ponyo. Après la Belgique en début de semaine, le chef du gouvernement était à Berlin, mercredi 24 et jeudi 25 octobre, où il a rencontré les ministres allemands des Affaires étrangères et du Développement, ainsi qu’un conseiller diplomatique de la chancelière Angela Merkel.

Le Premier ministre congolais était accompagné de Thryphon Kin-Kiey Mulumba et Justin Kalumba Mwana Ngongo  (respectivement ministre des Télécommunications, et des Transports), de l'ambassadeur itinérant du chef de l'État, Séraphin Ngwej, et d’hommes d’affaires congolais. « Nous avons également rencontré des parlementaires, des hommes d’affaires, des industriels et des diplomates », a précisé à Jeune Afrique Thryphon Kin-Kiey Mulumba. À Bruxelles, le Premier ministre a eu un entretien avec le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders et des opérateurs économiques belges, avant d’être reçu par son homologue belge, Elio Di Rupo, qu’il a invité à Kinshasa pour une visite officielle. Matata Ponyo a profité de cette escale pour rencontrer le président du Conseil européen Herman Van Rompuy.

Rassurer les investisseur

Après un sommet de la Francophonie plutôt bien maîtrisé, ces deux étapes européennes étaient pour Matata Ponyo l’occasion d’expliquer l’action de son gouvernement et de « faire entendre la voix du Congo ». Quelques jours après la publication de la dixième édition du rapport « Doing Business », qui a vu la RDC chuter au 181e rang, le chef de l’exécutif a tenté de rassurer les investisseurs européens. « On est en train de remettre l’économie sur la trajectoire des fondamentaux », a-t-il assuré à l’occasion d’un déjeuner-débat organisé par la Chambre de commerce, de l'industrie et de l'agriculture et le Cercle Royal Africain.

« Nous voulons montrer que le climat des Affaires a changé, que des réformes ont été faites. Le taux de croissance n’a jamais été aussi haut. Il est temps que les investisseurs reviennent au Congo », précise Thryphon Kin-Kiey Mulumba.

Lors de son entretien avec Elio Di Rupo, le chef du gouvernement a proposé la création d’une commission bilatérale sur les questions économiques. « Je suis particulièrement favorable à l'idée de mettre en place une commission entre nos deux pays qui traiterait de ces matières économiques, des réformes dans tous les domaines - financier et économique - mais également du climat d'investissements pour les entreprises », a réagi le Premier ministre.

La situation dans l’Est du pays, une semaine après l'élection du Rwanda au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, a également été abordée. « L’entrée du Rwanda au Conseil de sécurité nous pose un problème », explique le ministre des télécommunications. De son côté, Herman Van Rompuy a fait savoir qu'il réitérait « la solidarité de l’UE envers la RDC en ce qui concerne le respect de son intégrité territoriale et souligne l’urgence que toute aide extérieure au M23 et autres groupes armés cesse sans délai ».

La visite d'Augustin Matata Ponyo en Europe prendra fin mardi 30 octobre après une dernière escale à Bruxelles.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : Tshisekedi, Kamerhe et Fayulu appellent au rassemblement le 4 août contre la révision constitutionnelle

RDC : Tshisekedi, Kamerhe et Fayulu appellent au rassemblement le 4 août contre la révision constitutionnelle

Dans une lettre commune publiée mardi, l'UDPS d'Étienne Tshisekedi, l'UNC de Vital Kamerhe et l'Ecide de Martin Fayulu appellent les Congolais à se réunir le 4 août sur une grande place de Kinshas[...]

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour "manquements graves"

 Ahmed Kalej Nkand a été démis de son poste d’administrateur directeur général de la Gécamines, en RD Congo, en raison "de manquements graves dans l’exercice de ses[...]

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende, ministre de la Communication de RDC et porte-parole du gouvernement, est à Kisangani depuis matin. Objectif : calmer les inquiétudes de la population du chef-lieu de la Province orientale qui [...]

RDC : les miliciens Enyele ont-ils attaqué le camp militaire Tshatshi ?

Quelques jours après l'attaque contre le camp militaire Tshatshi, le 22 juillet à Kinshasa, l'identité des assaillants et leurs motivations commencent à se préciser. Selon plusieurs sources[...]

Oreilles meurtries

Je vous ai parlé, il n'y a pas longtemps, de cet immeuble de vingt-deux niveaux situé sur le boulevard du 30-Juin, la plus grande artère du centre-ville de Kinshasa. Je vous ai dit que j'étais[...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

RDC : retour au calme à Kinshasa après l'attaque du camp militaire Tshatshi

Les autorités congolaises ont affirmé mardi avoir déjoué l'attaque d'un groupe d'inconnus armés contre le camp militaire Tshatshi, à Kinshasa. Le calme était de retour en fin[...]

RDC : le camp militaire Tshatshi attaqué, Kinshasa appelle au calme

Des tirs ont été entendus mardi après-midi au camp militaire Colonel Tshatshi dans la ville de Kinshasa. Selon nos informations, il s'agirait d'une attaque à la machette d'un groupe de personnes qui[...]

RDC : Tshisekedi toujours "pas actif"

L'opposant historique Étienne Tshisekedi, leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), était toujours hospitalisé mi-juillet. Les détails sur son état de[...]

RDC : Cour constitutionnelle, mode d'emploi

Le président Kabila a nommé, le 7 juillet dernier, les neuf membres de la Cour constitutionnelle de RDC. Juge pénal du président de la République et du Premier ministre, cette juridiction est[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers