Extension Factory Builder
25/10/2012 à 12:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le contrat de Denis Lavagne court théoriquement jusqu'au 31 octobre. Le contrat de Denis Lavagne court théoriquement jusqu'au 31 octobre. © AFP

Exclusif. Denis Lavagne a décidé de saisir la Fifa pour contester sa "suspension" de son poste de sélectionneur des Lions indomptables du Cameroun, annoncée le 14 septembre dernier. Raison invoquée : "une rupture anticipée de contrat sans motif".

L’histoire entre Denis Lavagne et son futur ex-employeur, le Cameroun, est loin d’être terminée. Suspendu le 14 septembre, quelques jours après une défaite au Cap Vert (0-2) en qualifications pour la CAN 2013, le contrat du technicien français s’achèvera officiellement le 31 octobre prochain. Mais Lavagne est bien décidé à ne pas en rester là. Par l’intermédiaire de son avocat, il a en effet décidé de saisir la Fifa pour rupture anticipée de son contrat, aux torts de la partie adverse.

« Une rupture sans motif », a expliqué l'avocat. L’ancien entraîneur du Cotonsport Garoua va également demander des dommages et intérêts. Le courrier devrait arriver à Zurich à la fin de la semaine. Lavagne réclame aussi la prime de victoire face au Cap-Vert lors du match retour, le 14 octobre dernier (2-1).

Contacté par Jeune Afrique, Denis Lavagne a expliqué les raisons de son action. « Je devais au départ signer, le 27 octobre 2011, pour un contrat de deux ans. Les choses ont traîné pendant plusieurs mois et, au final, sous la pression, je n’ai signé un contrat que d’un an devant s’achever le 31 octobre 2012. Dans ce contrat, on me demandait par exemple de qualifier le Cameroun pour la phase finale de la Coupe du Monde 2014 au Brésil, sachant que les qualifications se terminent en 2013. Allez comprendre », ironise Lavagne, remplacé depuis par Jean-Paul Akono.

Aucune notification

Le nouveau sélectionneur a également exigé la prime de victoire promise en cas de succès face au Cap-Vert. Soit, selon nos informations, quelque 12 000 euros. « Puisque je suis sous contrat jusqu’au 31 octobre, j’estime y avoir droit. Et à ce jour, je n’ai reçu aucune notification concernant la suspension de mon contrat. J’ai tout appris par la presse. J’ai simplement pu constater que c’est Akono qui avait fait l’équipe, dirigé les entraînements et la sélection lors du match retour contre les Capverdiens. » L’interview accordée par Lavagne à Jeune Afrique, le 15 octobre dernier, avait déjà beaucoup fait réagir au Cameroun. Affaire à suivre…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Boko Haram sème la terreur dans les villes conquises dans le nord du Nigeria

Boko Haram sème la terreur dans les villes conquises dans le nord du Nigeria

Les insurgés islamistes de Boko Haram poursuivent leur campagne de terreur dans les villes récemment conquises dans le nord du Nigeria. Massacres et tueries sont légion dans une région où Abubaka[...]

Antoinette Nana Djimou Ida : le style et les jambes

La Franco-Camerounaise a conservé son titre de championne d'Europe d'heptathlon. Et prépare avec autant de concentration son avenir dans le stylisme.[...]

Algérie - Cameroun : la dépouille d'Albert Ebossé transférée vendredi à Douala

Le corps du footballauer camerounais Albert Ebossé sera transféré vendredi à Douala, au Cameroun, où il devrait arriver dans l'après-midi. Le joueur est décédé[...]

Cameroun : les plus beaux buts d'Eto'o avec les Lions indomptables

Samuel Eto'o a annoncé mercredi qu'il mettait fin à sa carrière internationale. L'occasion pour "Jeune Afrique" de vous faire revivre les plus belles réalisations du meilleur buteur de[...]

Cameroun : Paul Biya veut en finir avec Boko Haram

Les islamistes nigérians de Boko Haram ne cessent d'étendre leur influence près des frontières camerounaises. En déplacement en France, le président Paul Biya a fait savoir sa[...]

Jean II Makoun : "Je mets un terme à ma carrière internationale" avec le Cameroun

À 31 ans, Jean II Makoun a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale, débutée en novembre 2003 face au Japon . Il en explique les raisons en exclusivité[...]

Nigeria : Boko Haram tente de renforcer sa présence à la frontière camerounaise

Un jour après avoir pris d’assaut la ville de Gamboru Ngala, située au nord-est du Nigeria, les combattants du groupe islamiste Boko Haram ont tenté de faire exploser le pont de Fotokol qui relie le[...]

Joël Nana Kontchou, de l'énergie à revendre

À 52 ans, cet ingénieur prend les rênes de l'électricien Sonel, au Cameroun. Ses talents de meneur d'hommes, acquis chez Schlumberger, lui seront utiles pour remettre de l'ordre dans[...]

Algérie : décès du footballeur camerounais Albert Ebossé, atteint par un projectile

L’attaquant camerounais de la JS Kabylie, Albert Ebossé est décédé samedi soir, atteint par un projectile parti des tribunes à l’issue de la défaite à domicile de son[...]

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

L'héritage achitectural colonial a souvent été délaissé en Afrique. Mais la tendance commence à s'inverser.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex