Extension Factory Builder
24/10/2012 à 16:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le porte-parole de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, le 24 octobre 2012 à Accra, au Ghana. Le porte-parole de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, le 24 octobre 2012 à Accra, au Ghana. © AFP/Stephen Kwabena Effah

Justin Koné Katinan a été libéré sous caution, mercredi 24 octobre par un tribunal d’Accra au Ghana. La justice a estimé ne pas être habilitée à statuer sur les accusations de meurtres qui pèsent sur le porte-parole de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. Son audience pour crime économiques a été reportée au 7 novembre.

La justice ghanéenne a mis ses menaces à exécution. Justin Kone Katinan a été libéré sous caution, mercredi 24 octobre par un tribunal d’Accra au Ghana. Le magistrat Ali Baba Bature a dit aux procureurs qu'ils ne pouvaient pas poursuivre le porte-parole de Laurent Gbagbo pour un meurtre qu'il est accusé d'avoir commis en Côte d'Ivoire. « Donnez-moi la loi selon laquelle la République du Ghana peut engager une action contre quelqu'un qui a commis un crime en dehors du Ghana », a demandé le juge aux procureurs. « Au mieux, (la Côte d'Ivoire) peut demander l'extradition de l'accusé pour le juger là-bas », a-t-il ajouté.« Accusé, vous êtes libre », a conclu le magistrat.

Lors de la dernière audience, le juge avait menacé de libérer Katinan. Le parquet ghanéen, sollicité par les autorités ivoiriennes, n’apportaient pas de preuves pour soutenir ses accusations. « On ne peut pas accuser quelqu'un de meurtre et puis mettre autant de temps et de difficultés à apporter les preuves (…) à partir du moment où vous accusez, les preuves devraient  être disponibles », avait-il reproché au procureur.

Crimes économiques

Joint par Jeune Afrique, l’un des avocats de Justin Kaninan a confirmé l’information. « Mon client est soulagé, mais la bataille juridique n’est pas terminée », a déclaré maître Patrick Sogbodjor. En effet, l’ancien porte-parole de Laurent Gbagbo est toujours sous le coup d’une demande d’extradition de la Côte d’Ivoire pour crimes économiques. C’est un autre tribunal ghanéen, celui du district d'Osu (un quartier d'Accra) qui devait statuer sur cette demande mercredi, mais, le magistrat n'étant pas disponible, l'examen de la demande d'extradition a été ajourné au 7 novembre.

Justin Koné Katinan, arrêté au Ghana le 24 août pour des crimes économiques qu'il est accusé d'avoir commis dans son pays, a été libéré sous caution une première fois le 25 septembre, puis de nouveau arrêté à la suite d'un nouveau mandat ivoirien l'accusant de meurtre.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de m[...]

Côte d'Ivoire : souvenirs du dernier maire d'Abidjan

À 81 ans, Ernest N'Koumo Mobio est toujours épris de sa ville, dont un tableau orne le hall de sa résidence des Deux-Plateaux, à Cocody. Il confie à Jeune Afrique quelques souvenirs de[...]

Côte d'Ivoire : voisins, voisines abidjanais

Ils gagnent leur vie, mais simplement. Ils se croisent chaque jour dans les quartiers modestes ou huppés de Cocody. Rencontre avec Mariette, Éric, Isaac et Franck. Leur quotidien, leurs rêves, leurs[...]

Exclusif : Pourquoi le tribunal d'Abidjan a lourdement condamné Ecobank

Jeune Afrique révèle le contenu de la décision du Tribunal de commerce d'Abidjan ayant mené à la condamnation du groupe Ecobank, du sud-africain PIC et de Daniel Matjila à payer 7,5[...]

Mathias Aka N'Gouan, maire de Cocody : "Notre modèle, c'est Beverly Hills..."

Mathias Aka N'Gouan, membre du PDCI, a été élu à la tête de la municipalité de Cocody, à Abidjan, lors des élections locales d'avril 2013. Interview.[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire manque ses débuts face à la Guinée

Lors de son entrée dans la CAN 2015, la Côte d'Ivoire d'Hervé Renard n'a pas brillé et a été tenue en échec par la Guinée (1-1), mardi à Malabo. Les Élephants[...]

Côte d'Ivoire : à Treichville, "on nous a transféré les problèmes, pas les solutions"

Située près du centre d'affaires mais enclavée entre la lagune Ébrié et Marcory, Treichville souffre d'un manque de place et de revenus pour construire de nouveaux logements.[...]

SOMMAIRE Abidjan, le retour

  RETROUVER TOUS LES ARTICLES DE NOTRE DOSSIER Abidjan et les autres Sous pression Robert Beugré Mambé "Tout le monde revient pour faire des affaires" Des jeux et des travaux [...]

Affaire Ecobank/Tanoh : "La décision du Tribunal d'Abidjan est dépourvue de tout fondement", estime Ecobank

Suite à sa condamnation à payer 7,5 milliards de FCFA à Thierry Tanoh, son ancien directeur général, Ecobank conteste dans un communiqué la compétence du Tribunal de[...]

Le Plateau, un mini-Manhattan au coeur d'Abidjan

Même si de nouveaux quartiers d'affaires sont en projet, le Plateau concentre encore l'essentiel des activités financières et administratives du pays. Et il n'est pas près de perdre sa vocation.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121024160633 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121024160633 from 172.16.0.100