Extension Factory Builder
24/10/2012 à 15:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
le président béninois, le 1er septembre 2012 à Addis-Abeba en Éthiopie. le président béninois, le 1er septembre 2012 à Addis-Abeba en Éthiopie. © AFP

L’homme d’affaires Patrice Talon et son proche collaborateur Olivier Boko sont visés depuis mardi 23 octobre par un mandat d’arrêt international. Selon les déclarations du procureur de la République, Justin Gbenameto, les deux hommes son recherchés pour leur responsabilité présumée dans la tentative d'empoisonnement du président béninois Thomas Boni Yayi.

L’homme d’affaires béninois Patrice Talon est visé depuis mardi soir par un mandat d’arrêt international pour sa responsabilité présumé dans la tentative d'empoisonnement du chef de l'État Thomas Boni Yayi, a déclaré le procureur de la République Justin Gbenameto mercredi 24 octobre. Le mandat a été délivré par « le juge du 6e cabinet », a précisé le parquet. Plus surprenant, la justice a également délivré un mandat d’arrêt contre Olivier Boko, un proche collaborateur dans le secteur du coton, dont le nom n'a pas été cité pour l'instant dans cette affaire.

Ancien proche de Yayi en bisbille avec le régime depuis quelques mois, Patrice Talon est, selon le Parquet, l'instigateur présumé du complot criminel incluant 3 proches du président béninois visant à l'éliminer à l'aide de médicaments empoisonnés. Les trois hommes visés sont Ibrahim Mama Cisse, le médecin personnel du président, de Zoubérath Kora-Séké, une nièce de Boni Yayi employée à la présidence du Bénin, et de Mudjaidou Soumanou, l'ancien ministre du Commerce et de l'Industrie. Arrêtés dimanche, ils ont été inculpés, lundi soir,  pour association de malfaiteurs et tentative d'assassinat, puis écroués à la prison civile de Cotonou.

Rencontre à Bruxelles

Selon le procès verbal dressé par le parquet, Patrice Talon auraient approché Zoubérath Kora-Séké et Ibrahim Mama Cissé lors d'un voyage du chef de l'État béninois à Bruxelles en tant que président en exercice de l'Union africaine, les 16 et 17 octobre. C'est là, que l’homme d’affaires leur aurait promis à chacun la somme d'un milliard de francs CFA (1,5 million d'euros) s'ils réussissaient à faire ingérer au président des médicaments mortels à la place des anti-douleurs qu'il prend habituellement.

Selon le commissaire central de Cotonou, Louis Philippe Houndegnon, le docteur Cissé aurait aussi rencontré Patrice Talon à New York, avant l'épisode de Bruxelles, pour lui remettre la liste des médicaments qu'il avait l'habitude de prescrire à Boni Yayi. Mudjaidou Soumanou aurait quant à lui récupéré un colis contenant les pilules empoisonnées arrivé par avion à Cotonou vendredi dernier et les aurait remis au docteur.

Louis Philippe Houndegnon affirme qu’un commando aurait été chargé d'exécuter le médecin et la nièce après l'assassinat du président. Prévu dans la nuit de samedi à dimanche, l’empoisonnement n'a finalement pas eu lieu, Mme Kora-Séké ayant ébruité l'affaire auprès de ses proches qui ont averti le président.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Bénin

Santiago Zannou : un rôle à jouer

Santiago Zannou : un rôle à jouer

De père béninois et de mère espagnole, le réalisateur place l'immigration et le métissage au coeur de ses films. La singularité de ses histoires lui a ouvert les portes du cin[...]

Bénin : ces députés adeptes de la transhumance politique

À l'approche des élections législatives béninoises (26 avril), la pratique de la transhumance politique bat des records. Pas moins de trente députés élus sous la bannière[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Trois questions sur les prochaines élections au Bénin

Les Béninois iront aux urnes le 26 avril et le 31 mai prochain respectivement pour les élections législatives et les locales. L’annonce faite mercredi par le gouvernement, intervient après des[...]

Fondation Zinsou : Cuba mi amor...

À l'occasion de ses dix ans, la Fondation Zinsou se détourne momentanément de l'art contemporain et présente une exposition consacrée aux musiques africaines. Et, notamment, à[...]

Angelique Kidjo récompensée, lutte contre le racisme... ce qu'il faut retenir des Grammy Awards

La star béninoise Angélique Kidjo a remporté dimanche à Los Angeles son second Grammy Award, celui du meilleur album de musique du monde pour "Eve", lors d'une cérémonie[...]

La force multinationale contre Boko Haram se dote de 8 700 hommes

  Tchad, Niger, Nigeria, Cameroun et Bénin se sont mis d'accord samedi pour mobiliser 8.700 hommes dans la force multinationale de lutte contre le groupe islamiste nigérian Boko Haram, alors que le Tchad a[...]

La mosaïque linguistique africaine : carte des langues parlées sur le continent

En décembre dernier, le Parlement sénégalais s’est doté d’un système de traduction simultanée permettant aux députés de s’exprimer dans leur langue[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121024150211 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121024150211 from 172.16.0.100