Extension Factory Builder
24/10/2012 à 11:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Sébastien Desabre, le nouvel entraîneur du Cotonsport Garoua. Sébastien Desabre, le nouvel entraîneur du Cotonsport Garoua. © AFP

Deux mois après avoir quitté l’ASEC Abidjan, l’entraîneur français Sébastien Desabre (36 ans) retourne en Afrique. Il s’est engagé pour un an avec le Cotonsport Garoua (Cameroun), avec comme première mission la reconquête du titre national, abandonné cette année à l’Union sportive Douala.

Jeune Afrique : Pourquoi avoir dit oui au club camerounais, le Cotonsport Garoua ?

Sébastien Desabre : J’avais d’autres sollicitations, au Maghreb, en Afrique du Sud, ainsi qu’en Zambie, avec Zesco United, où les propositions financières étaient plus élevées. Mais sportivement, j’ai préféré le challenge proposé par le Cotonsport. C’est un club sain et solide, où Denis Lavagne, notamment, a fait du bon travail. Garoua a remporté de nombreux titres depuis quinze ans [onze fois champion et cinq fois vainqueur de la Coupe du Cameroun entre 1997 et 2011, NDLR]. Il y a de bonnes installations et de grosses ambitions. J’ai passé dix jours sur place pour m’en rendre compte.

La pression sera la même qu’à Abidjan, puisqu’on vous demandé de réaliser le doublé Coupe-championnat et d’atteindre la phase de groupes de la Ligue des Champions 2013. Rien que ça…

Oui, même si Garoua est une ville beaucoup plus calme qu’Abidjan. Cela a pesé dans ma décision, car l’ambiance à Abidjan, à cause de la situation politique, était parfois pesante. Au niveau national, les deux objectifs sont réalisables, car le Cotonsport fait partie des toutes meilleures équipes du pays. Je serai sur place le 10 novembre pour une reprise de l’entraînement le 12. Je pense que nous allons rester au Cameroun, même s’il n’est pas impossible que nous disputions des matches amicaux face à des sélections nationales qualifiées pour la CAN 2013.

Y aura-t-il beaucoup de mouvements dans l’effectif ?

Huit joueurs en fin de contrat sont partis. Il y aura autant d’arrivées. Des joueurs camerounais, mais j’ai aussi convoqué pour la reprise afin de faire des essais quelques étrangers (maliens, ivoiriens, burkinabés) et des ressortissants de la CEMAC, qui ici ne sont pas considérés comme étrangers. En revanche, je vais conserver le même staff technique. Gabriel Hamam, qui avait succédé à Robert Boivin après le départ de ce dernier en juillet, sera mon adjoint.

___

Propos recueillis par Alexis Billebault

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Cameroun

Cameroun : la présidence confirme la libération du prêtre polonais et de 15 autres otages

Cameroun : la présidence confirme la libération du prêtre polonais et de 15 autres otages

Dans un communiqué publié mercredi, la présidence camerounaise a confirmé la libération d'au moins 16 otages dont un missionnaire polonais, enlevés ces deux derniers mois par des rebelles [...]

Cameroun - Togo : le général Germanos de retour ?

Condamné à Paris en 2010 pour détention d'images pédopornographiques, le général français Raymond Germanos a récemment séjourné au Cameroun où il a[...]

"La trinité bantoue" : Max Lobe chez les Helvètes

En suivant les tribulations d'un sympathique antihéros, le jeune auteur camerounais Max Lobe ausculte avec empathie la société suisse... et son propre pays d'origine.[...]

Après Ebola, le virus Nipah sur les rangs...

Selon une étude américaine réalisée au Cameroun, le virus nipah a déjà infecté de nombreuses personnes en Afrique. Jusque là seulement observé en Asie, il est[...]

Cameroun - Épervier : Gervais Mendo Ze, fric et frasques

Limogé il y a neuf ans, l'ex-directeur de la Radiotélévision du Cameroun a été arrêté. Rattrapé par l'opération anticorruption Épervier.[...]

CAN 2015 : Sénégal, Afrique du Sud, Cameroun, Zambie, Burkina et Gabon qualifiés

Le Sénégal d'Alain Giresse, l'Afrique du Sud, le Cameroun, la Zambie, le Burkina Faso et le Gabon se sont qualifiés samedi pour la CAN 2015, lors de l'avant-dernière journée des [...]

Cameroun : l'affaire Yen Eyoum rebondit

L'affaire Lydienne Yen Eyoum va-t-elle rebondir en France, alors que l'avocate franco-camerounaise a été condamnée à vingt-cinq ans de prison au Cameroun en septembre ? C'est en tout cas le souhait de[...]

Boko Haram a mené des attaques simultanées au Cameroun, faisant au moins 3 morts

Le 9 novembre, Boko Hara a mené plusieurs attaques dans des villes du Nord-Cameroun. Les violences ne cessent d'augmenter à la frontière entre le Nigeria, pays d'origine de la secte islamiste, et son voisin [...]

Cameroun - Nigeria : dans la lutte contre Boko Haram, qui poursuit qui ?

Dans la lutte contre Boko haram, l'heure n'est pas à la franche coopération entre le Nigeria et le Cameroun. La délicate question du droit de poursuite sur le territoire du voisin échauffe en[...]

Hervé Tcheumeleu, porte-parole de l'Afrique en Allemagne

Originaire du Cameroun et installé en Allemagne depuis treize ans, ce biochimiste reconverti dans le journalisme entend améliorer l'image de son continent.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers