Extension Factory Builder
24/10/2012 à 11:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Sébastien Desabre, le nouvel entraîneur du Cotonsport Garoua. Sébastien Desabre, le nouvel entraîneur du Cotonsport Garoua. © AFP

Deux mois après avoir quitté l’ASEC Abidjan, l’entraîneur français Sébastien Desabre (36 ans) retourne en Afrique. Il s’est engagé pour un an avec le Cotonsport Garoua (Cameroun), avec comme première mission la reconquête du titre national, abandonné cette année à l’Union sportive Douala.

Jeune Afrique : Pourquoi avoir dit oui au club camerounais, le Cotonsport Garoua ?

Sébastien Desabre : J’avais d’autres sollicitations, au Maghreb, en Afrique du Sud, ainsi qu’en Zambie, avec Zesco United, où les propositions financières étaient plus élevées. Mais sportivement, j’ai préféré le challenge proposé par le Cotonsport. C’est un club sain et solide, où Denis Lavagne, notamment, a fait du bon travail. Garoua a remporté de nombreux titres depuis quinze ans [onze fois champion et cinq fois vainqueur de la Coupe du Cameroun entre 1997 et 2011, NDLR]. Il y a de bonnes installations et de grosses ambitions. J’ai passé dix jours sur place pour m’en rendre compte.

La pression sera la même qu’à Abidjan, puisqu’on vous demandé de réaliser le doublé Coupe-championnat et d’atteindre la phase de groupes de la Ligue des Champions 2013. Rien que ça…

Oui, même si Garoua est une ville beaucoup plus calme qu’Abidjan. Cela a pesé dans ma décision, car l’ambiance à Abidjan, à cause de la situation politique, était parfois pesante. Au niveau national, les deux objectifs sont réalisables, car le Cotonsport fait partie des toutes meilleures équipes du pays. Je serai sur place le 10 novembre pour une reprise de l’entraînement le 12. Je pense que nous allons rester au Cameroun, même s’il n’est pas impossible que nous disputions des matches amicaux face à des sélections nationales qualifiées pour la CAN 2013.

Y aura-t-il beaucoup de mouvements dans l’effectif ?

Huit joueurs en fin de contrat sont partis. Il y aura autant d’arrivées. Des joueurs camerounais, mais j’ai aussi convoqué pour la reprise afin de faire des essais quelques étrangers (maliens, ivoiriens, burkinabés) et des ressortissants de la CEMAC, qui ici ne sont pas considérés comme étrangers. En revanche, je vais conserver le même staff technique. Gabriel Hamam, qui avait succédé à Robert Boivin après le départ de ce dernier en juillet, sera mon adjoint.

___

Propos recueillis par Alexis Billebault

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Cameroun

CAN 2015 : La Côte d'Ivoire qualifiée, tirage au sort entre la Guinée et le Mali !

CAN 2015 : La Côte d'Ivoire qualifiée, tirage au sort entre la Guinée et le Mali !

La Côte d'Ivoire s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant le Cameroun mercredi (1-0), mais dans l'autre match du groupe D la Guinée et le Mali ont encore fait un nul (1-1) et seront départag&[...]

Cameroun-Côte d'Ivoire : Hervé Renard et Volker Finker, deux entraîneurs sous pression

Avant le choc décisif pour la qualification en quarts de finale entre le Cameroun et la Côte d'Ivoire à 19 heures ce mercredi, Hervé Renard et Volker Finke sont dos au mur. Zoom sur leur[...]

ONU - Hiroute Guebre Sellassie : "Boko Haram nous concerne tous"

Pour Hiroute Guebre Sellassie, l’envoyée spéciale de Ban Ki-moon au Sahel, Boko Haram n’est pas que le problème du Nigeria et la communauté internationale doit se mobiliser avant[...]

Jusqu'où ira Boko Haram ?

Le monstre grandit aux confins du Nigeria. Villes et villages tombent les uns après les autres, toujours dans le sang, et personne ne paraît en mesure d'arrêter les islamistes armés. Ni le[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

CAN 2015 : L'égalité parfaite entre le Cameroun, la Guinée et les autres

Après le match nul entre le Cameroun et la Guinée dimanche 24 janvier à Malabo (1-1), toutes les équipes du groupe D sont à égalité parfaite. Il n'y a plus de favori avant la[...]

Cameroun : Reportage sur la route de la mort

Les caméras de Réussite, émission économique mensuelle diffusée sur Canal+ Ouest et Centre, vous font découvrir la route Douala-Yaoundé, essentielle pour l'économie du pays[...]

Terrorisme au Cameroun : Paris peut faire plus, Yaoundé en est persuadé

Le Cameroun se sent bien seul dans la guerre contre les jihadistes et attend de la France qu'elle s'implique davantage.[...]

Foot : avant son exploit avec le Congo, les sept CAN de Claude Le Roy

Avec le Congo, Claude Le Roy dispute en Guinée équatoriale (17 janvier-8 février) sa huitième phase finale, un record. Le technicien français, champion d’Afrique en 1988 avec le Cameroun,[...]

Boko Haram : Shekau menace Déby, Biya et Issoufou

Dans une mise en scène vidéo dont il est coutumier, Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram, a défié les pays voisins du Nigeria de l'attaquer, au moment où ceux-ci se sont réunis[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121024110535 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121024110535 from 172.16.0.100