Extension Factory Builder
24/10/2012 à 11:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Sébastien Desabre, le nouvel entraîneur du Cotonsport Garoua. Sébastien Desabre, le nouvel entraîneur du Cotonsport Garoua. © AFP

Deux mois après avoir quitté l’ASEC Abidjan, l’entraîneur français Sébastien Desabre (36 ans) retourne en Afrique. Il s’est engagé pour un an avec le Cotonsport Garoua (Cameroun), avec comme première mission la reconquête du titre national, abandonné cette année à l’Union sportive Douala.

Jeune Afrique : Pourquoi avoir dit oui au club camerounais, le Cotonsport Garoua ?

Sébastien Desabre : J’avais d’autres sollicitations, au Maghreb, en Afrique du Sud, ainsi qu’en Zambie, avec Zesco United, où les propositions financières étaient plus élevées. Mais sportivement, j’ai préféré le challenge proposé par le Cotonsport. C’est un club sain et solide, où Denis Lavagne, notamment, a fait du bon travail. Garoua a remporté de nombreux titres depuis quinze ans [onze fois champion et cinq fois vainqueur de la Coupe du Cameroun entre 1997 et 2011, NDLR]. Il y a de bonnes installations et de grosses ambitions. J’ai passé dix jours sur place pour m’en rendre compte.

La pression sera la même qu’à Abidjan, puisqu’on vous demandé de réaliser le doublé Coupe-championnat et d’atteindre la phase de groupes de la Ligue des Champions 2013. Rien que ça…

Oui, même si Garoua est une ville beaucoup plus calme qu’Abidjan. Cela a pesé dans ma décision, car l’ambiance à Abidjan, à cause de la situation politique, était parfois pesante. Au niveau national, les deux objectifs sont réalisables, car le Cotonsport fait partie des toutes meilleures équipes du pays. Je serai sur place le 10 novembre pour une reprise de l’entraînement le 12. Je pense que nous allons rester au Cameroun, même s’il n’est pas impossible que nous disputions des matches amicaux face à des sélections nationales qualifiées pour la CAN 2013.

Y aura-t-il beaucoup de mouvements dans l’effectif ?

Huit joueurs en fin de contrat sont partis. Il y aura autant d’arrivées. Des joueurs camerounais, mais j’ai aussi convoqué pour la reprise afin de faire des essais quelques étrangers (maliens, ivoiriens, burkinabés) et des ressortissants de la CEMAC, qui ici ne sont pas considérés comme étrangers. En revanche, je vais conserver le même staff technique. Gabriel Hamam, qui avait succédé à Robert Boivin après le départ de ce dernier en juillet, sera mon adjoint.

___

Propos recueillis par Alexis Billebault

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Cameroun

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

L'héritage achitectural colonial a souvent été délaissé en Afrique. Mais la tendance commence à s'inverser.[...]

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

Le Cameroun a décidé lundi de fermer toutes ses frontières aériennes, maritimes et terrestres avec le Nigeria. À cette mesure de prévention s'ajoute une restriction de la circulation avec[...]

Douze chefs d'État africains avec Hollande aux cérémonies du débarquement en Provence

François Hollande accueille ce vendredi 13 chefs d'État, dont douze africains, à bord du Charles-de-Gaulle pour les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement de Provence avec en point[...]

Samuel Foyou, un patron si discret

Ce self-made-man cultive les relations haut placées mais fuit les mondanités. Retour sur l'ascension d'un tailleur qui s'est enrichi dans l'import-export avant de bâtir un vaste empire industriel.[...]

Boko Haram : le Cameroun sur le pied de guerre ?

L'attaque de Kolofata sonne comme un sérieux avertissement. En prenant un ministre camerounais pour cible, les assaillants - probablement des islamistes de Boko Haram - envoient un message clair : leur[...]

Ebola : nouveau cas confirmé au Nigeria, inquiétude au Rwanda et au Cameroun

L'inquiétude ne cesse de grandir au Nigeria. Lundi, le ministère de la Santé a confirmé un dixième cas de personne infectée par le virus Ebola dans le pays.[...]

En Afrique centrale, des raffineries à bout de souffle

Trop petits, les raffineurs du Cameroun, du Congo et du Gabon souffrent d'un manque de rentabilité. Mais loin de s'unir pour s'en sortir, ils optent pour une fuite en avant.[...]

Football : les joueurs africains mentent-ils sur leur âge réel ?

Plusieurs affaires viennent raviver le vieux débat sur l'âge réel des joueurs africains. Or un simple examen des os par IRM permettrait de lever les doutes.[...]

Terrorisme : Boko Haram aurait recruté plusieurs centaines de jeunes au Cameroun

Boko Haram est désormais bien implanté au Cameroun selon des sources policières et civiles dans le nord du pays. Le groupe islamiste y enrôlerait depuis des mois des centaines de jeunes gens pour les [...]

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

Alors que les matchs retour du dernier tour préliminaire se sont achevés dimanche 3 août, on connaît désormais les groupes des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, dont la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers