Extension Factory Builder
23/10/2012 à 13:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Plus de 340 000 Israéliens habitent dans des colonies en Cisjordanie occupée à 60%. Plus de 340 000 Israéliens habitent dans des colonies en Cisjordanie occupée à 60%. © Gali Tibbon/AFP

Alors que l'idée d'un État binational unique progresse dans une frange de la classe politique israélienne, un sondage publié par "Haaretz" montre qu'en cas d'annexion d'une partie de la Cisjordanie par l'État d'Israël, ses ressortissants juifs seraient en faveur d'une politique discriminatoire à l'égard de leurs compatriotes arabes. En un mot : pour l'établissement d'un régime d'apartheid.

Autant le dire tout de suite : le sondage publié par le quotidien Haaretz, mardi 23 octobre, risque de déranger beaucoup de monde. Selon l’étude, réalisée en septembre dernier par l'Institut Dialog du professeur Camil Fuchs de l'Université de Tel-Aviv, avec une marge d'erreur de 4,4%, une grande majorité des Israéliens soutiendraient l’établissement d’un régime d’apartheid entre les Juifs et les Arabes, si tout ou partie de la Cisjordanie occupée par Tel Aviv était annexée.

De fait, parmi un échantillon représentatif constitué de 503 Juifs d’Israël, interrogés par téléphone, pas moins de 59% des sondés répondent que, en cas d'annexion, les emplois dans les ministères devraient être prioritairement réservés aux Juifs. Et à la question plus générale de savoir si l’État devrait traiter ses ressortissants juifs de façon préférentielle par rapport à ses ressortissants arabes, ils restent 49% à donner une réponse positive.

L’idée d'un État binational unique faisait partie des revendications de l'OLP jusqu'aux années 1980.

Le sondage prend d’autant plus de sens que, le processus de paix étant complètement bloqué, l'option d'une annexion par Israël de tout ou partie de la Cisjordanie - déjà contrôlée à 60% par l'État hébreu - gagne du terrain dans une frange minoritaire de la classe politique israélienne. L’idée d'un État binational unique faisait d’ailleurs partie des revendications de l'OLP jusqu'aux années 1980, avant que les Palestiniens ne se mettent à réclamer un territoire totalement indépendant – et qui paraît aujourd’hui hors d’atteinte.

Pas de cohabitation

Un État bi-national aurait cependant bien du mal à voir le jour : le sondage démontre que l’opinion ne pourrait le soutenir que s'il était assorti d'un strict apartheid - politiquement injustifiable vis-à-vis des partenaires d’Israël. Qu’on en juge : toujours selon le sondage, 42% des Juifs d'Israël ne veulent pas cohabiter avec des Arabes dans un même immeuble résidentiel, ou refusent que leurs enfants fréquentent les mêmes écoles que les Arabes. Ils sont encore plus nombreux (69%) à s’exprimer en faveur d’une loi qui interdirait aux quelque 2,5 millions de Palestiniens de Cisjordanie le droit de vote en Israël, en cas d'annexion de cette région.

Dernière leçon du sondage : quelque 74% des Juifs d'Israël souhaitent qu'Israéliens et Palestiniens empruntent des routes séparées en Cisjordanie occupée. Et avant même que la question d'une éventuelle annexion ne se pose, 47% des Juifs d'Israël sont favorables au transfert d'une partie de la population arabe d'Israël (1,3 million de personnes) vers les territoires contrôlés par l'Autorité palestinienne en Cisjordanie.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Moyen-Orient

Israël : ces femmes juives en burqa

Israël : ces femmes juives en burqa

Mues par une obsession névrotique de la chasteté, des femmes issues du milieu ultraorthodoxe revendiquent le port du voile intégral. Sous l'oeil réprobateur des instances rabbiniques.[...]

Questions simples sur l'Orient compliqué

La pensée unique a toujours accompagné la bataille, comme un poisson parasite sur le dos d'une baleine. Dans le contexte actuel de guerre ouverte entre l'Occident et l'hydre jihadiste, les interrogations - [...]

Une histoire du jihad, l'épisode afghan et la théorie du "jihad total" (#2)

Dans une série d'articles consacrés à l'histoire du jihad, Laurent Touchard revient, pour son deuxième billet, sur l'épisode afghan et la naissance du concept de "jihad total".[...]

L'impossible "État palestinien"

C'est le Moyen-Orient qui sollicite, une fois de plus, notre attention cette semaine. Non pas parce qu'il est le théâtre de conflits armés d'un nouveau genre ou d'atroces guerres civiles. Ni à[...]

Accusée d'adultère, une Syrienne est lapidée par son père et des jihadistes

Une Syrienne a été lapidée par son père et des jihadistes de l'organisation de l'État islamique dans le centre de la Syrie, selon une vidéo publiée mardi sur Youtube. Elle[...]

Forces irakiennes : l'armée des ombres

Désorganisées, mal formées, livrées à elles-mêmes, les forces de sécurité nationales irakiennes essuient déroute sur déroute face aux jihadistes de [...]

Syrie : à Kobané, l'armée américaine largue des armes aux Kurdes

L'armée américaine a annoncé dimanche soir avoir largué pour la première fois des armes aux combattants kurdes qui défendent la ville syrienne de Kobané, assiégée[...]

L'Occident et "les autres"

La croissance économique y est désormais plus faible que dans le reste du monde et il peine à sortir de la crise qui l'a frappé en 2008. Mais il continue de tenir le volant et de diriger la[...]

Kurdistan Irakien : Daesh, l'ennemi utile

Partenaire privilégié des Occidentaux dans leur guerre contre l'État islamique, le gouvernement autonome kurde n'en manoeuvre pas moins habilement pour tirer son épingle du jeu. Reportage.[...]

Finance : Dubaï est de retour !

Cinq ans après avoir frôlé la faillite, le petit émirat enchaîne les opérations boursières. Son ambition : devenir une passerelle vers l'Afrique et les pays émergents.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers