Extension Factory Builder
23/10/2012 à 10:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L’ex-PDG d'Elf, Loïck Le Floch-Prigent. L’ex-PDG d'Elf, Loïck Le Floch-Prigent. © AFP

La justice togolaise serait sur le point de prendre une ordonnance pour l’évacuation sanitaire de l’ex-PDG d'Elf, Loïck Le Floch-Prigent, incarcéré au Togo depuis le 15 septembre dernier dans le cadre d’une affaire d’escroquerie.

Le 28 septembre dernier, un juge d'instruction de Lomé avait rejeté la demande de mise en liberté provisoire de Loïck Le Floch-Prigent. Mais aujourd’hui, « une ordonnance pourrait être prise rapidement en vue de son évacuation sanitaire », confie à Jeune Afrique un proche du dossier.

Ces derniers jours, la santé du Français se serait dégradée à tel point « qu’il n’a même pas pu passer la nuit du dimanche dans sa cellule de la gendarmerie », ajoute la même source. Soupçonné d'être impliqué dans une affaire d'escroquerie portant sur 48 millions de dollars (environ 36,5 millions d'euros), l’ancien PDG d’Elf souffrirait, entres autres, de psoriasis.

"Financièrement ruiné"

Officiellement, les avocats du plaignant, l’Émirati Abass Al Youssef, ne verraient pas d’inconvénient à la mise en liberté provisoire de Le Floch-Prigent. Mais certains responsables, en coulisses, estiment que le Français a déjà surjoué la carte des « raisons médicales » dans l’affaire Elf, pour voir sa peine écourtée.

Une forte caution serait par ailleurs requise par le parquet pour garantir le retour de Le Floch-Prigent au Togo pour son procès. Mais selon des proches du prévenu, lequel serait « financièrement ruiné », le montant de la somme requise serait « trop élevé ».
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

Les quatre journalistes français libérés samedi après dix mois d'une éprouvante captivité en Syrie aux mains d'un groupe jihadiste lié à Al-Qaïda, sont arrivés en[...]

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie depuis 10 mois ont été libérés samedi et sont "en bonne santé", a annoncé le président François Hollande,[...]

Chine : le baiser du Dragon

De Taïwan à Hong Kong et de Bangkok à Jakarta, la République populaire de Chine étend les tentacules de son économie surpuissante. Beaucoup lui reprochent d'avoir l'affection un brin[...]

Touche pas à ma graisse !

C'est une aventure ahurissante qui se déroule en ce moment dans une prison du Brabant. Ça commence comme ça : un détenu - on va l'appeler John - se met à grossir de façon[...]

Décès de Gabriel García Márquez : hommage à "Gabo" le magnifique...

L'écrivain colombien et prix Nobel de littérature Gabriel García Márquez est décédé à Mexico, jeudi. Il avait 87 ans.[...]

Espagne : le roi d'Espagne a-t-il comploté contre le gouvernement dans les années 1980 ?

Le roi d'Espagne a-t-il, en 1980, donné son feu vert à une tentative de coup d'État militaire ? C'est la thèse d'un livre qui fait scandale.[...]

Aïda Diarra, "Madame Afrique" de Western Union

La Malienne Aïda Diarra est vice-présidente Afrique de Western Union. Son défi : innover pour préserver le leadership du groupe américain dans les flux d'argent à destination du[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Depuis le best-seller "Kiffe kiffe demain", paru il y a dix ans et vendu à 400 000 exemplaires, la jeune auteure n'a pas cessé d'écrire. Dernier opus : "Un homme, ça ne pleure[...]

La police de New York démantèle son unité chargée d'espionner la communauté musulmane

Vous ne saviez sans doute pas qu'elle existait. Pourtant, la police new-yorkaise a annoncé mardi qu'elle avait fermé son unité secrète chargée d'espionner la communauté musulmane de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers