Extension Factory Builder
22/10/2012 à 17:58
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Cheikh Béthio Thioune a été écroué le 26 avril. Cheikh Béthio Thioune a été écroué le 26 avril. © www.cheikhbethio.net

Plusieurs militants de Cheikh Béthio Thioune, qui réclamaient la libération de leur guide, ont commis des dégradations importantes dans le centre-ville de Dakar. Des manifestations ont également eu lieu devant la prison de Rebeuss, dans la capitale sénégalaise, mais aussi devant l'ambassade du Sénégal à Paris.

Des dizaines de partisans de Cheikh Béthio Thioune ont semé le trouble, lundi 22 octobre, dans le centre-ville de Dakar. Ils réclamaient la libération de leur chef religieux. Apprtenant à la confrérie des mourides, celui-ci est actuellement détenu pour complicité d'homicide. À Paris, une quarantaine de personnes ont également manifesté devant l'ambassade du Sénégal pour réclamer sa remise en liberté, provoquant de légers incidents.

À Dakar, par contre, les dégâts ont été plus nombreux. Les disciples, très excités et utilisant des bâtons, pierres ou plots de parking, ont manifesté dans plusieurs quartiers aux cris de « Libérez Béthio ! » Sur la Place de l'Indépendance (la principale du centre-ville), ils ont brisé les vitres de la plupart des véhicules et menacé des passants et de petits marchands de rue qui, dans la précipitation, ont remballé leurs marchandises pour s'enfuir.

Des membres de la police sont alors intervenus, dispersant les émeutiers à coups de gaz lacrymogène. La plupart des rideaux de fer des immeubles qui entourent la place et abritent des banques, administrations et commerces, ont été tirés. « Ce sont des fous ! » disaient plusieurs témoins de ces scènes, en parlant des disciples de Cheikh Béthio Thioune, appelés Thiantacounes.

Passage en force

Des manifestations ont également eu lieu devant la prison de Rebeuss à Dakar, où le marabout a récemment été transféré après avoir été détenu dans la prison de Thiès, ville située à 70 km à l'est de la capitale.

À Paris, selon une source de l'ambassade du Sénégal, les manifestants ont essayé dans la matinée de forcer l'entrée du bâtiment et cassé des vitres avant d'être repoussés par des forces de l'ordre appelées en renfort. Des véhicules diplomatiques, stationnés devant l'ambassade, ont eu leur pneus crevés, a ajouté cette source.

Cheikh Béthio Thioune avait été arrêté le 23 avril et placé en garde à vue à Thiès, après la mort de deux de ses disciples la veille. Ceux-ci ont été tués lors d'une rixe à Keur Samba Laobé, près de Thiès, puis inhumés en brousse.

Il a été inculpé de complicité d'homicide et écroué le 26 avril. Certains de ses proches ont également subi le même traitement dans la même affaire.

Ses disciples, qui manifestent depuis plusieurs jours à Dakar, avaient auparavant été impliqués dans des violences lors de la campagne électorale pour la présidentielle de mars 2012. Soutenu par le marabout, l'ancien président Abdoulaye Wade, avait été battu par Macky Sall.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sénégal

Après le Sénégal, le 'JT rappé' débarque en Côte d'Ivoire

Après le Sénégal, le "JT rappé" débarque en Côte d'Ivoire

Véritable succès populaire au Sénégal depuis bientôt deux ans, le "JT rappé" s'est exporté en Côte d'Ivoire. Aux manettes de ce nouveau programme d'information tout e[...]

Sénégal : l'ancien joueur du PSG Aliou Cissé nommé sélectionneur

On le pressentait, la Fédération Sénégalaise l'a officialisé ce jeudi matin : Aliou Cissé a été nommé au poste de sélectionneur des Lions de la Teranga.[...]

Maroc : les galères de Rokhaya, jeune nounou sénégalaise sans papiers à Tanger

Rokhaya, jeune nounou sénégalaise sans papiers, vivote depuis des mois à Tanger et tente d'oublier une expérience récente dans une famille aisée de la ville, faite d'exploitation et de[...]

Sénégal : Macky Sall, Karim Wade et Idrissa Seck... récit d'une guerre fratricide

Bien sûr, Macky Sall, Karim Wade et Idrissa Seck n'ont pas une goutte de sang en commun. Mais tous ont grandi dans l'ombre du "Vieux", rêvant de lui succéder. Abdoulaye Wade les a[...]

Giresse : "Pourquoi le Sénégal n'a-t-il jamais rien gagné ?"

Alain Giresse, l’ancien sélectionneur du Sénégal, n’a pas été épargné par une partie de la presse locale. S’estimant victime d’attaques excessivement[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Après les délestages, la Senelec voit enfin le bout du tunnel

Avec le redressement de la Senelec, le pays sort de sa crise énergétique. Et mise désormais sur le privé pour augmenter sa production.[...]

Sénégal : Abdoulaye Wade, égaré entre "esclaves" et "anthropophages"

Abdoulaye Wade a publiquement taxé Macky Sall, mardi, de "descendant d'esclaves" et d'"anthropophages" dont les parents "mangeaient les bébés". Une sortie unanimement[...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

L'Afrique a-t-elle l'alimentation la plus saine du monde ?

Selon une étude de l'université de Cambridge, qui casse les clichés sur l'Afrique, le continent africain abriterait neuf des dix pays qui mangent le plus sainement au monde. Parmi eux, certains[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121022172124 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121022172124 from 172.16.0.100