Extension Factory Builder
22/10/2012 à 17:58
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Cheikh Béthio Thioune a été écroué le 26 avril. Cheikh Béthio Thioune a été écroué le 26 avril. © www.cheikhbethio.net

Plusieurs militants de Cheikh Béthio Thioune, qui réclamaient la libération de leur guide, ont commis des dégradations importantes dans le centre-ville de Dakar. Des manifestations ont également eu lieu devant la prison de Rebeuss, dans la capitale sénégalaise, mais aussi devant l'ambassade du Sénégal à Paris.

Des dizaines de partisans de Cheikh Béthio Thioune ont semé le trouble, lundi 22 octobre, dans le centre-ville de Dakar. Ils réclamaient la libération de leur chef religieux. Apprtenant à la confrérie des mourides, celui-ci est actuellement détenu pour complicité d'homicide. À Paris, une quarantaine de personnes ont également manifesté devant l'ambassade du Sénégal pour réclamer sa remise en liberté, provoquant de légers incidents.

À Dakar, par contre, les dégâts ont été plus nombreux. Les disciples, très excités et utilisant des bâtons, pierres ou plots de parking, ont manifesté dans plusieurs quartiers aux cris de « Libérez Béthio ! » Sur la Place de l'Indépendance (la principale du centre-ville), ils ont brisé les vitres de la plupart des véhicules et menacé des passants et de petits marchands de rue qui, dans la précipitation, ont remballé leurs marchandises pour s'enfuir.

Des membres de la police sont alors intervenus, dispersant les émeutiers à coups de gaz lacrymogène. La plupart des rideaux de fer des immeubles qui entourent la place et abritent des banques, administrations et commerces, ont été tirés. « Ce sont des fous ! » disaient plusieurs témoins de ces scènes, en parlant des disciples de Cheikh Béthio Thioune, appelés Thiantacounes.

Passage en force

Des manifestations ont également eu lieu devant la prison de Rebeuss à Dakar, où le marabout a récemment été transféré après avoir été détenu dans la prison de Thiès, ville située à 70 km à l'est de la capitale.

À Paris, selon une source de l'ambassade du Sénégal, les manifestants ont essayé dans la matinée de forcer l'entrée du bâtiment et cassé des vitres avant d'être repoussés par des forces de l'ordre appelées en renfort. Des véhicules diplomatiques, stationnés devant l'ambassade, ont eu leur pneus crevés, a ajouté cette source.

Cheikh Béthio Thioune avait été arrêté le 23 avril et placé en garde à vue à Thiès, après la mort de deux de ses disciples la veille. Ceux-ci ont été tués lors d'une rixe à Keur Samba Laobé, près de Thiès, puis inhumés en brousse.

Il a été inculpé de complicité d'homicide et écroué le 26 avril. Certains de ses proches ont également subi le même traitement dans la même affaire.

Ses disciples, qui manifestent depuis plusieurs jours à Dakar, avaient auparavant été impliqués dans des violences lors de la campagne électorale pour la présidentielle de mars 2012. Soutenu par le marabout, l'ancien président Abdoulaye Wade, avait été battu par Macky Sall.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sénégal

Sénégal : une 'dizaine' d'opposants en garde à vue après un rassemblement interdit

Sénégal : une "dizaine" d'opposants en garde à vue après un rassemblement interdit

Une "dizaine" d'opposants sénégalais ont été placés en garde à vue après un rassemblement interdit à Dakar contre "les restrictions aux libertés"[...]

Interactif : où doit-on payer le plus cher en Afrique pour être candidat à la présidentielle ?

Dans la réforme électorale engagée en RDC, la caution exigée pour prendre part à la présidentielle a été revue à la hausse. Une démarche très[...]

"Time is now" : Youssou Ndour et J. Martins chantent pour le changement en Afrique

Annoncé depuis plusieurs mois, le titre Times is now de Youssou Ndour et J. Martins a été mis en ligne lundi. Visionné sur Youtube par plus de 30 000 personnes en seulement quatre jours, il appelle[...]

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union[...]

Sénégal : au procès Karim Wade, Bibo Bourgi seul face à son juge

Jusque-là privé de procès en raison de problèmes de santé, le principal complice présumé de Karim Wade, Bibo Bourgi, est entendu par la CREI depuis mercredi. Devant une salle[...]

Sénégal : Karim Wade et l'affaire du compte bancaire de Singapour

C'est la pièce maîtresse de l'accusation contre Karim Wade : un compte à Singapour crédité de 71 millions d'euros. L'ancien ministre sénégalais, jugé pour[...]

CAN 2015 : L'Algérie et le Ghana arrachent leur ticket pour les quarts

L'Algérie, très vite devant au score face au Sénégal, n'a jamais tremblé et assume son statut de favori grâce à son succès (2-0). Les Sénégalais d'Alain Giresse,[...]

Sénégal - Giresse : "Viser le match nul, je ne sais pas faire"

Mardi soir à Malabo (19 heures), le Sénégal, leader du groupe C, affronte l’Algérie. Un match nul peut suffire aux Lions de la Teranga, qui ont déjà engrangé quatre points.[...]

Sénégal : la cimenterie de Dangote démarre, Vicat s'énerve

 Après le démarrage de cimenterie sénégalaise de Dangote, son concurrent français Vicat est déterminé à faire condamner l'État, qu'il accuse d'avoir[...]

CAN 2015 : Le Sénégal arrache un point précieux

Le Sénégal a été tenu en échec par les Bafana Bafana (1-1) vendredi 23 janvier à Mongomo lors de la deuxième journée de la phase de poule. Menés au score dès le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121022172124 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121022172124 from 172.16.0.100