Extension Factory Builder
22/10/2012 à 17:58
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Cheikh Béthio Thioune a été écroué le 26 avril. Cheikh Béthio Thioune a été écroué le 26 avril. © www.cheikhbethio.net

Plusieurs militants de Cheikh Béthio Thioune, qui réclamaient la libération de leur guide, ont commis des dégradations importantes dans le centre-ville de Dakar. Des manifestations ont également eu lieu devant la prison de Rebeuss, dans la capitale sénégalaise, mais aussi devant l'ambassade du Sénégal à Paris.

Des dizaines de partisans de Cheikh Béthio Thioune ont semé le trouble, lundi 22 octobre, dans le centre-ville de Dakar. Ils réclamaient la libération de leur chef religieux. Apprtenant à la confrérie des mourides, celui-ci est actuellement détenu pour complicité d'homicide. À Paris, une quarantaine de personnes ont également manifesté devant l'ambassade du Sénégal pour réclamer sa remise en liberté, provoquant de légers incidents.

À Dakar, par contre, les dégâts ont été plus nombreux. Les disciples, très excités et utilisant des bâtons, pierres ou plots de parking, ont manifesté dans plusieurs quartiers aux cris de « Libérez Béthio ! » Sur la Place de l'Indépendance (la principale du centre-ville), ils ont brisé les vitres de la plupart des véhicules et menacé des passants et de petits marchands de rue qui, dans la précipitation, ont remballé leurs marchandises pour s'enfuir.

Des membres de la police sont alors intervenus, dispersant les émeutiers à coups de gaz lacrymogène. La plupart des rideaux de fer des immeubles qui entourent la place et abritent des banques, administrations et commerces, ont été tirés. « Ce sont des fous ! » disaient plusieurs témoins de ces scènes, en parlant des disciples de Cheikh Béthio Thioune, appelés Thiantacounes.

Passage en force

Des manifestations ont également eu lieu devant la prison de Rebeuss à Dakar, où le marabout a récemment été transféré après avoir été détenu dans la prison de Thiès, ville située à 70 km à l'est de la capitale.

À Paris, selon une source de l'ambassade du Sénégal, les manifestants ont essayé dans la matinée de forcer l'entrée du bâtiment et cassé des vitres avant d'être repoussés par des forces de l'ordre appelées en renfort. Des véhicules diplomatiques, stationnés devant l'ambassade, ont eu leur pneus crevés, a ajouté cette source.

Cheikh Béthio Thioune avait été arrêté le 23 avril et placé en garde à vue à Thiès, après la mort de deux de ses disciples la veille. Ceux-ci ont été tués lors d'une rixe à Keur Samba Laobé, près de Thiès, puis inhumés en brousse.

Il a été inculpé de complicité d'homicide et écroué le 26 avril. Certains de ses proches ont également subi le même traitement dans la même affaire.

Ses disciples, qui manifestent depuis plusieurs jours à Dakar, avaient auparavant été impliqués dans des violences lors de la campagne électorale pour la présidentielle de mars 2012. Soutenu par le marabout, l'ancien président Abdoulaye Wade, avait été battu par Macky Sall.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sénégal

L'Afrique part à la pêche aux 'islamodollars'

L'Afrique part à la pêche aux "islamodollars"

Au Maghreb comme au sud du Sahara, les produits financiers compatibles avec la charia se multiplient. Autant de vecteurs qui permettent aux pays du Golfe d'investir dans les infrastructures.[...]

Basketball : exploit du Sénégal face à la Croatie

Le Sénégal a réussi le plus grand exploit de son histoire en battant la Croatie (77-75), l'un des candidats au podium, à la Coupe du monde messieurs de basket, lundi à Séville.[...]

Racisme au Maroc : à Tanger, un pogrom anti-migrants fait au moins un mort

À Tanger, une expédition sauvage menée par des Marocains contre des migrants à fait au moins un mort, le 29 août. Un drame qui met à nouveau en lumière le problème du racisme[...]

Ebola atteint le Sénégal, un quartier de Monrovia sort de l'isolement

Le Liberia doit lever samedi matin la quarantaine d'un quartier de la capitale, 10 jours après avoir imposé son isolement face à la progression de l'épidémie d'Ebola, qui touche désormais[...]

Sénégal : Mamadou Jean-Charles Tall, une mosquée et un manifeste

"La mosquée de Donaye (dans la vallée du fleuve Sénégal) doit être une sorte de manifeste. Au-delà de son caractère religieux, de l'impératif fonctionnel, elle[...]

Ebola : premier cas officiellement confirmé au Sénégal

La ministre sénégalaise de la Santé, Awa Marie Coll Seck, a officiellement confirmé au cours d'une conférence de presse, vendredi, le premier cas de fièvre hémorragique Ebola dans[...]

Braconnage en Afrique : Bring back our elephants !

Malgré les arrestations, le braconnage menace l'espèce. En Asie et au Moyen-Orient, l'ivoire vaut de l'or. Du Darfour au Congo, il finance les groupes armés.[...]

Coupe du monde de basket-ball : que peuvent faire les Africains ?

À partir du 30 août, trois équipes africaines participent à la Coupe du monde de basket-ball, en Espagne. Si les Américains sont favoris, et que les Espagnols espèrent également[...]

RDC - Affaire Chebeya : plainte contre Mwilambwe confirmée au Sénégal

À la suite de la plainte déposée par la FIDH et les familles des victimes dans l'affaire Chebeya début juin, la justice sénégalaise a ouvert mardi une information judicaire à[...]

Assane Dioma Ndiaye : "La CREI viole les principes élémentaires des droits de la défense"

Le président de la Ligue sénégalaise des droits humains voit dans le procès du fils de l'ancien président un "règlement de comptes" orchestré par le régime[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex