Extension Factory Builder
19/10/2012 à 17:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ex-premier ministre tunisien et chef du parti d'opposition Nidaa Tounès, Beji Caïd Essebsi. L'ex-premier ministre tunisien et chef du parti d'opposition Nidaa Tounès, Beji Caïd Essebsi. © AFP

Béji Caïd Essebsi, chef du parti d'opposition Nida Tounès, a dénoncé vendredi 19 octobre le "premier assassinat politique depuis la révolution" après la mort, jeudi, de Lotfi Naguedh, coordinateur du parti à Tataouine (sud de la Tunisie). 

Pour Béji Caïd Essebsi, la mort de Lotfi Naguedh est un « assassinat politique ». Vendredi 19 octobre, au micro de la radio Mosaïque FM, l'ex-Premier ministre tunisien a évoqué la responsabilité des islamistes dans le décès du représentant de son mouvement lors de violences survenues la veille à Tataouine, dans le sud de la Tunisie.

« C'est le premier assassinat politique depuis la révolution et il touche notre parti, Nida Tounès », a déclaré Beji Caïd Essebsi, adversaire juré des islamistes d'Ennahdha qui dirigent la coalition au pouvoir.

« BCE » a accusé Ennahdha et son allié de centre-gauche, le Congrès pour la République (CPR) du président Moncef Marzouki, d'être responsables de la manifestation qui a dégénéré en violences jeudi à Tataouine.

Il a ensuite répété ces déclarations lors d'une conférence de presse à Tunis et a parlé d'« un lynchage », montrant une vidéo où l'on voit une personne présentée comme la victime traînée au sol et frappée par une foule.

Autopsie

Le coordinateur de Nida Tounès à Tataouine, Lofti Naguedh, est mort jeudi en marge d'affrontements entre ses partisans et des manifestants considérés comme proches d'Ennahdha.

La date de son enterrement n'a pas été fixée, son corps ayant été transporté à Tunis vendredi où une autopsie doit avoir lieu, selon M. Essebsi. Le ministère de l'Intérieur a affirmé qu'il avait succombé à un infarctus, alors que les opposants disent qu'il est mort après avoir été battu par les manifestants de la Ligue de protection de la révolution, une organisation proche des islamistes au pouvoir. Le docteur Moncef Dorza de l'hôpital de Tataouine, interrogé sur l'antenne locale de la radio publique, n'a pas voulu trancher sur les causes du décès.

« Lorsqu'il est arrivé, il était dans un coma ou un pré-coma », a-t-il dit à Radio Tataouine, « il était près de la mort et nous n'avions pas le temps pour des examens approfondis et voir s'il y avait des blessures externes ».

Ennahdha vs. Nida Tounès

De son côté, Ennahdha a accusé, dans un communiqué diffusé jeudi soir, les partisans de Nida Tounès d'avoir provoqué les violences en jetant des cocktails molotov sur les manifestants. Les islamistes ont « présenté des condoléances » à la famille du défunt et demandé « une enquête judicaire pour déterminer les causes et circonstances » des violences et du décès.

M. Essebsi, deuxième Premier ministre de transition après la révolution de 2011 qui a renversé Zine el-Abidine Ben Ali, a fondé son parti cet été et connaît, selon des sondages, une popularité croissante. La coalition au pouvoir accuse le mouvement de rassembler des tenants du président déchu.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
L'Unesco otage du Proche-Orient

Article précédent :
Japon : Sayonara, Tokyo !

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : le président Marzouki candidat à sa réélection

Tunisie : le président Marzouki candidat à sa réélection

Le chef de l'Etat tunisien Moncef Marzouki a déposé samedi sa candidature à l'élection présidentielle du 23 novembre, un scrutin crucial pour la Tunisie près de quatre ans après l[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat à New York organisé le 23 septembre par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Tunisie - Philippe Troussier : avec Sfax, "nous voulons remporter la Ligue des champions"

Dimanche à Kinshasa (RDC), Sfax se présentera avec l’étiquette de favori, lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions face à l’AS Vita Club. Philippe Troussier,[...]

La Tunisie face à la menace terroriste à l'approche des élections

Faisant état de "menaces terroristes sérieuses" à l'approche des élections législatives et présidentielle (26 octobre et 23 novembre), le Premier ministre Mehdi Jomaa[...]

Tunisie : jasmin fané...

J'ai failli manquer à mon devoir de vous emmener faire un petit tour du côté de Hammamet, comme chaque été. Puis-je me rattraper ? Voici donc la ville symbole du tourisme tunisien et[...]

Religion : le pape François reçoit le président tunisien Marzouki

Le pape François a reçu jeudi dans la matinée en audience privée au Vatican le président tunisien, Moncef Marzouki. Les deux hommes se sont engagés en faveur du dialogue interreligieux,[...]

En Tunisie, Syphax vote Blanc

La compagnie aérienne Syphax Airlines a choisi comme nouveau patron Christian Blanc, ancien PDG d'Air France de 1993 à 1997.[...]

Tunisie : Kamel Morjane, la force tranquille

Respecté, compétent, homme de consensus s'il en est, l'ex-ministre des Affaires étrangères de Ben Ali, Kamel Morjane, hésite pourtant à briguer la magistrature suprême.[...]

Diplomatie : l'axe Tunis-Riyad passe par Paris

Alors que les Saoudiens s'intéressent à de grands projets en Tunisie, un axe diplomatico-économique semble se dessiner de plus en plus nettement entre Rabat, Tunis, Riyad et Paris.[...]

Le jeune homme retrouvé mort démembré en septembre à Paris était tunisien

Plusieurs sources concordantes ont affirmé, mardi, que le corps démembré retrouvé début septembre dans des sacs poubelles déposés en pleine rue à Villepinte, en[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex