Extension Factory Builder
18/10/2012 à 17:08
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un soldat ivoirien patrouille à proximité de la frontière avec le Libéria. Un soldat ivoirien patrouille à proximité de la frontière avec le Libéria. © AFP

Bobby Shappy Julu, un chef de guerre libérien soupçonné d’être impliqué dans des violences en Côte d’Ivoire, a été arrêté dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 octobre. L’annonce, faite jeudi 18 octobre, intervient le jour de la visite de la présidente libérienne Ellen Johnson-Sirleaf qui vient discuter avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara de la sécurité à leur frontière.

Soupçonné d’être « le principal cerveau du groupe » responsable de l’attaque dans le Sud-Ouest ivoirien ayant fait 18 morts en juin, un chef de guerre libérien a été arrêté, a annoncé jeudi 18 octobre Lewis Brown. Selon, le ministre libérien de l’Information, « la police a arrêté Bobby Shappy Julu dans la nuit du lundi au mardi » à Ganta (Nord), non loin de la frontière ivoirienne, et transféré à Monrovia. « Il se trouve actuellement à la police où des enquêtes préliminaires sont en cours », a-t-il pousuivi. « Son arrestation est très significative », a précisé une source policière à l’AFP.

Bobby Shappy Julu figurait sur une liste de dix personnes recherchées par le gouvernement libérien depuis les attaques de juin. Le 17 juillet, le Liberia avait annoncé l’arrestation de trois personnes liées à ces violences. Deux autres s’étaient rendues et une autre avait été arrêtée en septembre. Six autres civils ivoiriens ont été arrêtés au Liberia après l’attaque le 13 août d’un poste de l’armée ivoirienne dans la localité de Pekambly. Abidjan réclame leur extradition.

Johnson-Sirleaf à Abidjan

L’annonce de son arrestation intervient le jour de la visite en Côte d'Ivoire de la présidente libérienne Ellen Johnson-Sirleaf, venue à Abidjan évoquer avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara la sécurité à leur frontière.

Fermée depuis le 8 juin par Monrovia, la frontière du Libéria avec la Côte d’Ivoire a été partiellement rouverte vendredi 14 septembre. Le 17 septembre, le Conseil de sécurité  de l’ONU a demandé aux deux pays une meilleure collaboration dans la surveillance de leur frontière commune, afin que les rebelles ne la traversent pas pour trouver refuge dans le pays voisin.

Selon les conclusions d’un rapport d'experts travaillant pour l’ONU, l’est du Liberia est devenu « une plateforme de recrutement et une base arrière » dotée de camps d'entraînement pour des groupes armés pro-Gbagbo.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
L'Afrique, continent enfumé

Article pr�c�dent :
Afrique du sud : SABC 24 en stand-by

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

La Côte d'Ivoire veut sa part du marché du chocolat

La Côte d'Ivoire veut sa part du marché du chocolat

Si l'exportation de fèves de cacao a rapporté plus de 2 milliards d'euros aux producteurs ivoiriens l'an dernier, ces profits pèsent peu par rapport aux revenus de la fabrication de chocolat, un marché [...]

Côte d'Ivoire : FPI, la chute de la maison Gbagbo

Au Front populaire ivoirien, on dialogue à coup de plaintes devant les tribunaux et par communiqués interposés. Les héritiers de l'ancien président se déchirent à l'approche[...]

Football : l'Ivoirien Yaya Touré va-t-il prendre sa retraite internationale ?

Yaya Touré va-t-il imiter son frère Kolo et prendre sa retraite internationale ? Le milieu de terrain a annoncé qu'il prendrait sa décision dans les jours qui viennent.[...]

Côte d'Ivoire : retour sur l'affaire Youssoufou Bamba

Retour sur le limogeage de l'ambassadeur de Côte d'Ivoire auprès des Nations unies à la suite d'un couac diplomatique entre Abidjan et Rabat.[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Côte d'Ivoire : Bernard Kieffer, à la recherche du frère perdu

Dans le "Frère perdu", le frère de Guy-André Kieffer, disparu en Côte d'Ivoire en 2004, relate sa quête de vérité au coeur de la Françafrique.[...]

Côte d'Ivoire - Kolo Touré : "Gagner un titre avec son pays, il n'y a rien de plus fort"

À 34 ans, Kolo Touré est un jeune retraité international heureux. Pour "Jeune Afrique" il revient sur sa carrière en Premier League, parle de son avenir et de sa joie d'avoir remporté[...]

Une nouvelle carte diplomatique pour la Côte d'Ivoire

D'ici à 2018, la Côte d'Ivoire devrait s'être dotée de 175 représentations diplomatiques. Résultat d'une réforme de la diplomatie à la fois ambitieuse et... économe.[...]

Livres : Houphouët par son docteur

Le médecin Edmond Bertrand publie ses carnets de souvenirs avec l'ancien président ivoirien Félix Houphouët-Boigny.[...]

NSIA-Banque nationale du Canada, "une alliance de long terme"

La Banque Nationale du Canada a confirmé le 25 mars l'information publiée une dizaine de jours plus tôt par Jeune Afrique. Elle entre au capital de l'ivoirien NSIA, prenant 20,9% des parts.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121018162138 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121018162138 from 172.16.0.100