Extension Factory Builder
18/10/2012 à 17:08
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un soldat ivoirien patrouille à proximité de la frontière avec le Libéria. Un soldat ivoirien patrouille à proximité de la frontière avec le Libéria. © AFP

Bobby Shappy Julu, un chef de guerre libérien soupçonné d’être impliqué dans des violences en Côte d’Ivoire, a été arrêté dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 octobre. L’annonce, faite jeudi 18 octobre, intervient le jour de la visite de la présidente libérienne Ellen Johnson-Sirleaf qui vient discuter avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara de la sécurité à leur frontière.

Soupçonné d’être « le principal cerveau du groupe » responsable de l’attaque dans le Sud-Ouest ivoirien ayant fait 18 morts en juin, un chef de guerre libérien a été arrêté, a annoncé jeudi 18 octobre Lewis Brown. Selon, le ministre libérien de l’Information, « la police a arrêté Bobby Shappy Julu dans la nuit du lundi au mardi » à Ganta (Nord), non loin de la frontière ivoirienne, et transféré à Monrovia. « Il se trouve actuellement à la police où des enquêtes préliminaires sont en cours », a-t-il pousuivi. « Son arrestation est très significative », a précisé une source policière à l’AFP.

Bobby Shappy Julu figurait sur une liste de dix personnes recherchées par le gouvernement libérien depuis les attaques de juin. Le 17 juillet, le Liberia avait annoncé l’arrestation de trois personnes liées à ces violences. Deux autres s’étaient rendues et une autre avait été arrêtée en septembre. Six autres civils ivoiriens ont été arrêtés au Liberia après l’attaque le 13 août d’un poste de l’armée ivoirienne dans la localité de Pekambly. Abidjan réclame leur extradition.

Johnson-Sirleaf à Abidjan

L’annonce de son arrestation intervient le jour de la visite en Côte d'Ivoire de la présidente libérienne Ellen Johnson-Sirleaf, venue à Abidjan évoquer avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara la sécurité à leur frontière.

Fermée depuis le 8 juin par Monrovia, la frontière du Libéria avec la Côte d’Ivoire a été partiellement rouverte vendredi 14 septembre. Le 17 septembre, le Conseil de sécurité  de l’ONU a demandé aux deux pays une meilleure collaboration dans la surveillance de leur frontière commune, afin que les rebelles ne la traversent pas pour trouver refuge dans le pays voisin.

Selon les conclusions d’un rapport d'experts travaillant pour l’ONU, l’est du Liberia est devenu « une plateforme de recrutement et une base arrière » dotée de camps d'entraînement pour des groupes armés pro-Gbagbo.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
L'Afrique, continent enfumé

Article pr�c�dent :
Afrique du sud : SABC 24 en stand-by

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Abidjan remporte le premier round dans son différend maritime avec le Ghana

Abidjan remporte le premier round dans son différend maritime avec le Ghana

En attendant de se prononcer définitivement, la chambre spéciale qui arbitre le désaccord entre la Côte d'Ivoire et le Ghana sur leur frontière maritime a rendu des mesures conservatoires, le 25 a[...]

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara investi candidat de la coalition au pouvoir pour la présidentielle

Le président sortant Alassane Ouattara a été investi samedi à Abidjan "candidat unique" de la coalition au pouvoir en Côte d'Ivoire pour l'élection présidentielle[...]

Côte d'Ivoire : Ouattara va demander la levée totale de l'embargo sur les armes

Le président ivoirien Alassane Ouattara demandera, au lendemain de la présidentielle d'octobre prochain, la levée totale de l'embargo de l'ONU sur les armes que subit son pays depuis 2004, a-t-on appris[...]

Journée mondiale contre le paludisme : la Côte d'Ivoire à l'heure de la moustiquaire

Au bout d'une longue file d'attente, la distribution de moustiquaires se déroule dans le calme à Abidjan: la Côte d'Ivoire, l'un des pays les plus touchés par le paludisme, tente de combler son retard[...]

Annick Girardin, première ministre française en visite au Burkina depuis la chute de Compaoré

Annick Girardin, la secrétaire d’Etat française au Développement et à la Francophonie arrive ce samedi le 25 avril à Abidjan, première étape d’une tournée en[...]

Côte d'Ivoire - Hervé Renard : "Personnellement, il me manque deux primes"

L’affaire des primes non versées aux champions d’Afrique ivoiriens prend de grosses proportions en Côte d’Ivoire. Hervé Renard, le sélectionneur des Éléphants qui est[...]

Côte d'Ivoire : où sont passées les primes de la CAN 2015 ?

Gros malaise entre la FIF, le gouvernement et le Trésor public ivoiriens. Une grande partie des primes des Éléphants victorieux de la CAN 2015 se serait volatilisée : plus de 700 millions de F CFA sont[...]

Everjobs veut doper le marché de l'emploi en Afrique

Everjobs a choisi le Cameroun pour lancer ses activités, le 23 avril. Opérationnel en Côte d’Ivoire, au Sénégal et en Ouganda, ce portail d'offres d'emploi développé par[...]

Kaaris, un rappeur sur le ring

Kaaris, Français d'origine ivoirienne, entend bien sonner le rap français à coup de punchlines dévastatrices.[...]

La Chine "offre" un stade olympique de 50 milliards de F CFA à la Côte d'Ivoire

Payé et construit par la Chine, le futur stade de la CAN 2021 sera bâti à Ebimpé dans la banlieue nord d'Abidjan. Mais on ne connaît pas les contreparties obtenues par le partenaire financier de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121018162138 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121018162138 from 172.16.0.100