Extension Factory Builder
18/10/2012 à 16:58
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des milliers de fidèles au pèlerinage à La Mecque. Des milliers de fidèles au pèlerinage à La Mecque. © AFP

Le gouvernement saoudien a décidé d’interdire aux musulmans vivant en République démocratique du Congo (RDC) de participer cette année au pèlerinage de La Mecque. La mesure viserait à éviter aux pèlerins tout risque de contamination par le virus Ebola et par le choléra, des fléaux qui touchent actuellement quelques provinces congolaises. Nécessité de prévention ou décision excessive ?

Il n’y aura pas de musulmans vivant en République démocratique du Congo (RDC) au grand pèlerinage prévu à fin du mois d’octobre. L’Arabie Saoudite a décidé de leur fermer la porte de La Mecque, suite aux épidémies d’Ebola et de choléra qui sévissent dans certaines régions du territoire congolais. Une mesure diversement appréciée.

Pour la communauté islamique du Congo (Comico), les autorités saoudiennes ont pris là une « décision responsable ». Son représentant légal, Cheik Abdallah Mangala, soutient que la mesure vise à « protéger la vie des autres pèlerins » qui feront le déplacement à La Mecque. Plus de trois millions de personnes y sont attendues.

"Peur non justifiée", selon Kinshasa

Existerait-il donc des risques de contamination si les musulmans de la RDC participaient au Hajj ? « L’épidémie est pourtant circonscrite à Isiro, à plus de 2000 km de Kinshasa », nuance Lambert Mende. Interrogé par Jeune Afrique, le porte-parole du gouvernement congolais dit « regretter» cette décision de l’Arabie Saoudite qui laisse transparaître une « peur non justifiée », parce que, s’en défend le ministre, « l’épidémie d’Ebola est en train d’être maîtrisée ».

À l’Organisation mondiale de la santé (OMS) également, la décision semble avoir pris tout le monde de court. Aucune limitation d’entrée ou de sortie du territoire congolais n’existe à ce jour. Et  « si on regarde l’évolution du nombre des décès au cours de la durée de l’épidémie [75 cas enregistrés dont 36 décès], nous avons l’impression qu’il n’augmente plus comme au début de l’épidémie », a déclaré le numéro un de l’OMS en RDC, le docteur Leodegat Bazira, à radio Okapi.

Avec ces garanties, Kinshasa espère parvenir à « rassurer les Saoudiens » afin qu’ils lèvent l’interdiction imposée aux musulmans vivant en RDC. « Mais, nous n’avons aucun imperium sur la décision du gouvernement saoudien », reconnaît Lambert Mende.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : Ebola a fait 40 morts, l'épidémie en voie d'être 'maîtrisée'

RDC : Ebola a fait 40 morts, l'épidémie en voie d'être "maîtrisée"

L’épidémie d’Ebola a fait 40 morts dans une zone reculée du nord-ouest de la République démocratique du Congo où la maladie est en voie d’être "maîtris[...]

RDC : remue-ménage à la tête de l'armée

Pas moins de 29 ordonnances ont été signées entre mardi et jeudi par le chef de l'État congolais, Joseph Kabila. Objectif : accélère la réforme de l'armée.[...]

RDC : appel au départ de Kabila, le gouvernement répond à l'Église catholique

Le porte-parole du gouvernement de la RDC, Lambert Mende, a répondu jeudi au message des évêques du pays qui ont réitéré leur appel au départ en 2016 du président Kabila.[...]

Tunisie - Philippe Troussier : avec Sfax, "nous voulons remporter la Ligue des champions"

Dimanche à Kinshasa (RDC), Sfax se présentera avec l’étiquette de favori, lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions face à l’AS Vita Club. Philippe Troussier,[...]

RDC - Nord-Kivu : au moins deux policiers morts dans des affrontements avec des militaires

Au moins deux policiers ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi dans des affrontements avec des militaires congolais dans le Nord-Kivu, dans l'est de la RDC.[...]

RD Congo : y a-t-il un pilote à la Gécamines ?

Scandale de surfacturation, ingérence de l'État, explosion des coûts... Rien ne va plus dans la grande entreprise minière publique du Katanga, qui attend la nomination d'un nouveau dirigeant.[...]

RDC : l'Église congolaise réitère sa volonté de voir Kabila partir en 2016

Après différentes rencontres à Rome avec le pape François, la conférence épiscopale de RDC a publié dimanche une lettre dans laquelle elle réaffirme son opposition à[...]

RDC : Kengo wa Dondo met en garde contre une modification de la Constitution

Léon Kengo wa Dondo, le président du sénat de la RDC, a mis en garde lundi contre un "changement de Constitution" qui pourrait, selon lui, "menacer" la paix et la cohésion[...]

RDC : Kabila gracie le pasteur Kuthino

Le président congolais Joseph Kabila a gracié dimanche, au nom de la "cohésion nationale", le pasteur Ferdinand Kuthino, chef d'une Église évangélique condamné à[...]

RDC : la police disperse une manifestation d'opposition à Kinshasa

La police congolaise a dispersé samedi matin une manifestation d'opposition dans le centre de Kinshasa, interpellant plusieurs personnes dont un journaliste vidéaste de l'AFP.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex