Extension Factory Builder
18/10/2012 à 16:58
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des milliers de fidèles au pèlerinage à La Mecque. Des milliers de fidèles au pèlerinage à La Mecque. © AFP

Le gouvernement saoudien a décidé d’interdire aux musulmans vivant en République démocratique du Congo (RDC) de participer cette année au pèlerinage de La Mecque. La mesure viserait à éviter aux pèlerins tout risque de contamination par le virus Ebola et par le choléra, des fléaux qui touchent actuellement quelques provinces congolaises. Nécessité de prévention ou décision excessive ?

Il n’y aura pas de musulmans vivant en République démocratique du Congo (RDC) au grand pèlerinage prévu à fin du mois d’octobre. L’Arabie Saoudite a décidé de leur fermer la porte de La Mecque, suite aux épidémies d’Ebola et de choléra qui sévissent dans certaines régions du territoire congolais. Une mesure diversement appréciée.

Pour la communauté islamique du Congo (Comico), les autorités saoudiennes ont pris là une « décision responsable ». Son représentant légal, Cheik Abdallah Mangala, soutient que la mesure vise à « protéger la vie des autres pèlerins » qui feront le déplacement à La Mecque. Plus de trois millions de personnes y sont attendues.

"Peur non justifiée", selon Kinshasa

Existerait-il donc des risques de contamination si les musulmans de la RDC participaient au Hajj ? « L’épidémie est pourtant circonscrite à Isiro, à plus de 2000 km de Kinshasa », nuance Lambert Mende. Interrogé par Jeune Afrique, le porte-parole du gouvernement congolais dit « regretter» cette décision de l’Arabie Saoudite qui laisse transparaître une « peur non justifiée », parce que, s’en défend le ministre, « l’épidémie d’Ebola est en train d’être maîtrisée ».

À l’Organisation mondiale de la santé (OMS) également, la décision semble avoir pris tout le monde de court. Aucune limitation d’entrée ou de sortie du territoire congolais n’existe à ce jour. Et  « si on regarde l’évolution du nombre des décès au cours de la durée de l’épidémie [75 cas enregistrés dont 36 décès], nous avons l’impression qu’il n’augmente plus comme au début de l’épidémie », a déclaré le numéro un de l’OMS en RDC, le docteur Leodegat Bazira, à radio Okapi.

Avec ces garanties, Kinshasa espère parvenir à « rassurer les Saoudiens » afin qu’ils lèvent l’interdiction imposée aux musulmans vivant en RDC. « Mais, nous n’avons aucun imperium sur la décision du gouvernement saoudien », reconnaît Lambert Mende.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : le discours de Denis Mukwege, prix Sakharov 2014, devant le Parlement européen

RDC : le discours de Denis Mukwege, prix Sakharov 2014, devant le Parlement européen

On le connaît comme le "juste qui répare les femmes". Mercredi, le docteur Denis Mukwege a reçu le prix Sakharov du Parlement européen, qu'il a dédié au "peuple congolais&q[...]

RDC - Massacres à Beni : des députés réclament l'ouverture d'une enquête parlementaire

Dans un rapport, douze députés congolais, de retour de cinq jours de mission à Beni, territoire endeuillé par une série de massacres depuis début octobre, fustigent les défaillances[...]

RDC : un nouveau massacre porte à 200 le nombre de civils tués près de Beni

Un nouveau massacre près de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a fait une centaine de morts, selon des députés de la région. L'identité des responsables[...]

RDC : reddition du chef rebelle Cobra Matata

Le chef rebelle congolais Cobra Matata s'est rendu vendredi soir aux autorités congolaises à Bunia, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, où il a semé la[...]

RDC : bêcheurs en eaux troubles

De jour comme de nuit, cela ne peut passer inaperçu. Qu'est-ce donc ? Des lettres en gros caractères gravées sur un immeuble : "Bandal, c'est Paris." Bandal - ou plutôt Bandalungwa,[...]

Après la chute de Compaoré, Kabila peut-il faire réviser la Constitution de RDC ?

On le sait : la chute de Blaise Compaoré a été énormément suivie et commentée dans les pays africains. En RDC notamment, où l'hypothèse d'une révision[...]

Pierre Kwenders, son excellence l'ambassadeur plénipotentiaire du Bantouland

Avec un premier album métissant hip-hop, jazz et rumba, le chanteur Pierre Kwenders ose un mélange des genres détonnant.[...]

CAN 2015 : Nigeria out, Côte d'Ivoire, RDC et Guinée in

Le Nigeria, tenant du titre, a été éliminé lors de la dernière journée des qualifications à la CAN 2015, le 19 novembre, au profit du Congo de Claude Le Roy. La RDC a[...]

Football - RDC : Yannis Mbombo, futur attaquant des Léopards ?

Né à Bruxelles de parents originaires de RD Congo, Yannis Mbombo (20 ans), prêté par le Standard Liège à Auxerre (Ligue 2), a été approché par Florent Ibenge, le[...]

RDC : les autorités annoncent la fin de l'épidémie d'Ebola dans le pays

Les autorités de Kinshasa ont annoncé samedi la fin de l'épidémie d'Ebola qui avait été déclarée fin août dans une zone reculée de la République[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers