Extension Factory Builder
17/10/2012 à 16:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Combattants du M23 sur la route de Rutshuru, le 28 juillet. Combattants du M23 sur la route de Rutshuru, le 28 juillet. © Sipa

L’agence de presse britannique Reuters s’est procuré le rapport final du groupe d’experts de l’ONU sur la République démocratique du Congo (RDC), dont la publication est prévue pour le mois de novembre. "Le Rwanda et l’Ouganda soutiennent la rébellion armée du M23", assure le texte malgré les démentis des intéressés.

L’Organisation des nations unies (ONU) est décidément bien peu étanche. Le très polémique rapport final du groupe d’experts de l’ONU sur la République démocratique du Congo (RDC), dont la publication est seulement prévue pour le mois novembre, a d’ores et déjà « fuité », comme on dit. Un procédé identique avait déjà accompagné le rapport préliminaire, rendu public le 21 juin.

Malgré le démenti catégorique des intéressés, les experts onusiens persistent et signent. « Le Rwanda et l’Ouganda soutiennent la rébellion armée du M23 », écrit le rapport, selon l’agence de presse britannique Reuters qui en pris connaissance. « Kigali a coordonné la création du M23 comme ses principales opérations militaires, alors que l'Ouganda a permis à la branche politique du mouvement d’opérer à Kampala et de développer ses liens avec l’extérieur », affirme le groupes d’experts.

D’après le rapport, les leaders du M23 auraient « reçu des ordres militaires directs du chef de l’armée rwandaise Charles Kayonga ». Comme dans sa version préliminaire, le rapport final affirme que Kigali fourni « armes lourdes, conseils militaires et politiques » aux rebelles. Selon les experts de l’ONU, les armées rwandaises et ougandaises auraient accompagné le M23 lors de ses principales opérations militaires dans le Rushuru et sur la base de l’armée congolaise (FARDC) de Kiwanja. Des éléments des Forces spéciales rwandaises auraient même engagé le combat contre les FARDC à cette occasion.

"Quelles sont leurs preuves ?"

De graves accusations, toujours aussi difficiles à vérifier, et que l’Ouganda et le Rwanda démentent avec vigueur. « Quelles sont leurs preuves ? Où sont les faits réels qui corroborent leurs accusations ? Ces fameux experts sont venus ici, mais ne nous ont pas contactés », a réagi Felix Kulayigye, porte-parole de l'armée ougandaise.

Le Rwanda a de son côté dénoncé « l’agenda politique poursuivi par les experts ». Un agenda « qui n’a rien à voir avec les vraies causes du conflit qui touche l’Est de la RDC ». Kigali a déjà mis en cause l’impartialité du groupe d’experts de l’ONU, accusant son coordinateur, Steve Hege, de sympathie avec les Forces démocratiques du Rwanda (FDRL). Dénonçant un rapport biaisé et contestant la méthodologie utilisée, les autorités rwandaises ont fait appel à un cabinet d’avocat américain basé à Washington, Akin Gump.

Ce cabinet, qui a présenté vendredi 12 octobre ses conclusions devant le Conseil de sécurité, estime que « le manque de transparence, le manque complet d’analyse des motivations et de l'impartialité des témoins, comme des contradictions du rapport, rendent les conclusions du rapport extrêmement peu fiables ».

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Rwanda

RDC - Rwanda : 'Rumeurs du lac', ou quand les eaux du Kivu se racontent

RDC - Rwanda : "Rumeurs du lac", ou quand les eaux du Kivu se racontent

Dans un documentaire de 52 minutes dont la diffusion en avant-première est prévue le 10 mars en Belgique, la journaliste congolaise Wendy Bashi interroge le lac Kivu, témoin séculaire de la situation s&[...]

Une commission d'enquête rwandaise accuse la BBC de négationnisme

Dans un rapport rendu public le 28 février, la commission rwandaise chargée d'évaluer le documentaire controversé de la BBC "Rwanda's Untold Story" recommande notamment d'engager des[...]

Rwanda - France : Kagamé, en visite éclair à Paris, s'entretient avec Sarkozy

Paul Kagamé a effectué une visite au siège parisien de l’Unesco, le vendredi 27 février. Aucune rencontre avec des responsables du gouvernement français n’était au programme,[...]

Rwanda : dix ans de prison pour Kizito Mihigo, jugé coupable de conspiration contre le gouvernement

Le chanteur Kizito Mihigo a été condamné vendredi à dix ans de prison à Kigali. Il a été reconnu coupable de conspiration contre le gouvernement rwandais.[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Rwanda : le Dr Gasakure, ex-médecin personnel de Kagamé, meurt dans un commissariat

Le docteur Emmanuel Gasakure, qui fut le médecin personnel du président rwandais Paul Kagamé, est mort en détention à Kigali le 25 février. Présenté comme dépressif,[...]

Afrique du Sud : que nous apprend le scandale des "Spy Cables" ?

Des documents révélant les échanges entre les services secrets sud-africains et leurs homologues étrangers et publiés depuis lundi par la chaîne Al-Jazeera et le quotidien britannique The[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

RDC : début de l'offensive de l'armée contre les FDLR dans l'Est

Attendue depuis fin janvier, l’opération de l’armée congolaise contre les combattants des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) semble s’amorcer ce mardi avec le[...]

Rwanda : Kagamé en déplacement à Paris le 27 février

Alors que sa dernière visite officielle en France remonte au mois de septembre 2011, le président rwandais Paul Kagamé sera à Paris vendredi. Aucune rencontre n'est pour l'instant prévue avec les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121017152344 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121017152344 from 172.16.0.100