Extension Factory Builder
17/10/2012 à 14:03
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Issoufou appelle les Nigeriens à s'unir contre le terrorisme. Issoufou appelle les Nigeriens à s'unir contre le terrorisme. © AFP

Pour Mahamadou Issoufou, qui s'exprimait mardi 16 octobre, l'enlèvement de six travailleurs humanitaires africains, deux jours plus tôt au Niger, est l'oeuvre de "bandits, de mécréants sans foi ni loi". Le chef de l'État affirme que son pays assumera toutes ses "responsabilités" en matière de luttre contre le terrorisme.

Lors d’une cérémonie à Niamey, mardi 16 octobre après-midi, le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a condamné avec une grande fermeté le récent enlèvement dans son pays de six employés d'ONG humanitaires. « Notre peuple doit connaître sans ambiguïté le visage de l'ennemi : l'ennemi, c'est celui qui déshonore notre religion en volant, en violant, en s'adonnant au trafic de drogue. L'ennemi, c'est celui qui vit de l'industrie des otages », a-t-il déclaré.

« Notre peuple doit se mobiliser comme un seul homme pour traquer ces bandits, ces mécréants sans foi ni loi », a-t-il ajouté. « Enlever le personnel humanitaire d'une ONG chargée de lutter contre le paludisme, notamment au bénéfice des enfants de moins de cinq ans, n'est-ce pas un crime ? N'est-ce pas agir directement contre les intérêts de notre peuple, qu'on veut priver de services sociaux de base dans l'éducation, la santé, le secteur de l'eau et aussi celui de l'alimentation ? Qui osera dire que les auteurs de tels actes sont des musulmans ? », a-t-il fustigé.

"Assumer ses responsabilités"

Le chef de l’État réagissait au premier enlèvement intervenu au sud-est du Niger, dans la région de Maradi, frontalière du Nigeria, quand quatre Nigériens et un Tchadien, ainsi que leur chauffeur nigérien ont été pris en otages par des inconnus, le 14 octobre. Depuis, ils ont été localisés mardi avec leurs ravisseurs dans le nord-ouest du pays, non loin de la frontière malienne.

« Notre position est claire, a ajouté Issoufou : nous assumerons toutes nos responsabilités face aux menaces auxquelles la sous-région est exposée, et notre peuple doit apporter tout le soutien nécessaire » aux forces de sécurité nigériennes, qui devraient intervenir au Nord-Mali avec une coalition de la Cedeao pour en déloger les groupes affiliés à Al-Qaïda.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Les gens, l'art et l'argent

Article pr�c�dent :
Le livre de mon père, par Alain Mabanckou

Réagir à cet article

Niger

Sahel : l'armée française multiplie les opérations contre les jihadistes

Sahel : l'armée française multiplie les opérations contre les jihadistes

Les militaires français déployés au Sahel dans le cadre de l’opération Barkhane multiplient ces dernières semaines les frappes contre des bases jihadistes entre le Niger et le Mali.  [...]

Une épidémie de méningite a déjà fait 75 morts au Niger

À la date du 13 avril, 75 personnes étaient mortes des suites de méningite à méningocoques au Niger, une épidémie qui sévit depuis le mois de janvier. Plus de la[...]

Grève de trois jours à la mine Somaïr d'Areva au Niger

Les employés de la mine de la Somaïr, filiale du groupe français Areva au Niger, ont entamé une grève de trois jours pour protester contre le non versement de primes. [...]

Ces otages occidentaux que les forces spéciales étrangères n'ont pas réussi à libérer en Afrique

Avant ce week-end et la libération réussie de l'otage néerlandais Sjaak Rijke, détenu depuis plus de trois ans par Aqmi au Mali, plusieurs Occidentaux ont perdu la vie en Afrique lors[...]

Niger : nouvelle attaque de Boko Haram refoulée par les armées nigériennes et tchadiennes

Une nouvelle attaque de Boko Haram dans le sud-est du Niger s'est terminée comme les précédentes, selon un communiqué officiel : par de nombreuses pertes dans les rangs de la secte islamiste.[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Niger : plus de 200 combattants de Boko Haram tués en dix jours, selon l'armée

Dans un communiqué lu jeudi à la télévision nationale, l'armée nigérienne a affirmé avoir tué plus de 200 combattants du groupe islamiste Boko Haram au cours de l'offensive[...]

Boko Haram ne prendra plus de ville au Niger, assure un ministre nigérien

Boko Haram n'est plus en mesure de prendre de ville dans le sud-est du Niger, frontalier du Nigeria, car les islamistes nigérians ont été rendus inopérants par deux mois d'opérations militaires,[...]

Nigeria : offensive militaire "terrestre et aérienne" du Niger et du Tchad

Les armées du Niger et du Tchad ont lancé dimanche une offensive "terrestre et aérienne" d'envergure au Nigeria contre les islamistes de Boko Haram depuis le sud-est du Niger, frontalier, a-t-on[...]

Areva au Niger : plan social d'envergure sur le site d'Imouraren

La grande majorité des salariés de la filiale nigérienne d'Areva a appris la situation délicate de l'entreprise affectée par d'importantes pertes en 2014. Dans une lettre, signée du[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121017135608 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121017135608 from 172.16.0.100