Extension Factory Builder
15/10/2012 à 15:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mokhtar Belmokhtar, dit 'le borgne'. Mokhtar Belmokhtar, dit "le borgne". © SIPA

L’information faisant état de la destitution de Mokhtar Belmokhtar de la tête de sa katiba au Nord-Mali a été aussitôt démentie par l’adjoint du jihadiste et membre du Mujao, Oumar Ould Hamaha.

RFI a annoncé que le chef national d’Al Qaïda au Maghreb (Aqmi), Abdelmalek Droukdel, avait destitué Mokhtar Belmokhtar de la tête de sa katiba (brigade), nommée « El Moulethemine » (« les enturbannés »). « Cette information n’est qu’un écho des services de renseignements algérien et français… Belmokhtar continue de diriger sa katiba sur le terrain, dit Oumar Ould Hamaha, adjoint du jihadiste et membre du Mouvement pour l’unité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao). Nous ne nous sommes pas un gouvernement, encore moins des fonctionnaires d’un État qu’on peut limoger ou changer de place quand on veut », affirme-t-il.

Selon la version de Ould Hamaha, les informations de RFI ferait donc partie de « la guerre des medias à laquelle nous sommes rodés », dit-il. L’islamiste accuse en outre l’Algérie de s’être rangée du côté de la France pour une intervention militaire au Mali. « Nous avons compris que le gouvernement algérien suit les pas de la France pour une intervention au Mali, mais ça ne nous étonne pas. Le gouvernement algérien n’est qu’un déchet de la révolution algérienne, à la botte de la France », lance-t-il.

Recomposition

Malgré les zones d’ombre, une chose est sûre : la présence de Belmokhtar au côté du Mujao, à Gao, n’est pas bien perçue par la chaîne de commandement d’Aqmi, en pleine recomposition. Les circonstances de l’accident dans lequel Nabil Makhloufi, chef d’Aqmi pour la zone 9 (Sud-Algérie et Sahel), a trouvé la mort en septembre entre Gao et Tombouctou, restent floues et sa succession en suspens. Selon une source sécuritaire à Bamako, l’Algérien Yahya Abou El Hamame a refusé de reprendre son commandement. Enfin, alors qu’Aqmi se prépare à la guerre contre les troupes qui tenteront bientôt de reconquérir le Nord-Mali, un nettoyage dans les rangs n’est pas à exclure.

___

Baba Ahmed, à Bamako

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Cameroun : peines de prison pour 14 membres de Boko Haram

Cameroun : peines de prison pour 14 membres de Boko Haram

Quatorze islamistes du groupe armé nigérian Boko Haram ont été condamnés à des peines de prison ferme allant de 10 à 20 ans par la justice militaire camerounaise, a rapporté[...]

Nigeria : un premier cas mortel d'Ebola à Lagos

Un Libérien est mort du virus Ebola à Lagos, la plus grande ville d'Afrique, devenant le premier cas répertorié de cette fièvre mortelle au Nigeria jusque-là épargné par[...]

Crash du vol AH5017 : l'enquête s'annonce délicate

Le travail des enquêteurs, notamment français, attendus samedi sur le site du crash d'un avion ayant fait 118 victimes dans le nord du Mali s'annonce délicat en raison de la désintégration de[...]

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende, ministre de la Communication de RDC et porte-parole du gouvernement, est à Kisangani depuis matin. Objectif : calmer les inquiétudes de la population du chef-lieu de la Province orientale qui [...]

Combats entre l'armée camerounaise et Boko Haram, 2 militaires tués

Plusieurs dizaine de membres de Boko Haram ont attaqué jeudi soir un village camerounais proche de la frontière nigériane. Deux militaires camerounais sont morts.[...]

Madagascar : la justice ordonne la libération de deux journalistes

La libération de deux journalistes malgaches, accusés de diffamation et détenus depuis le 21 juillet, a été ordonnée vendredi par un tribunal d’Antananarivo. La décision de[...]

RDC : les miliciens Enyele ont-ils attaqué le camp militaire Tshatshi ?

Quelques jours après l'attaque contre le camp militaire Tshatshi, le 22 juillet à Kinshasa, l'identité des assaillants et leurs motivations commencent à se préciser. Selon plusieurs sources[...]

Le retour surprise de Jean-Bernard Padaré au Tchad

Jean-Bernard Padaré, l’ancien garde des Sceaux tchadien tombé en disgrâce et poursuivi dans plusieurs affaires, s’était réfugié en France il y a quelques mois. Alors que des[...]

Sida : la circoncision réduit aussi le risque de contamination des femmes

Recommandée par l'OMS dans 14 pays africains, la circoncision réduit les risques de contamination par le VIH pour les hommes. Une étude vient de démontrer que ce constat est également valable[...]

Le 4 août 1984, Thomas Sankara rebaptisait la Haute-Volta en Burkina Faso

Il y a trente ans, le 4 août 1984, Thomas Sankara renommait l'ancienne Haute-Volta en Burkina-Faso, le "Pays des hommes intègres". Un changement de nom officiel et très symbolique, destiné[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers