Extension Factory Builder
13/10/2012 à 10:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Valérie Trierweiler, François Hollande et Macky Sall à la maison des esclaves de l'île de Gorée Valérie Trierweiler, François Hollande et Macky Sall à la maison des esclaves de l'île de Gorée © Élise Colette/J.A.

François Hollande et sa compagne, Valérie Trierweiler, ont visité, le 12 octobre, la Maison des esclaves de l’île de Gorée, en compagnie du président sénégalais Macky Sall. L’occasion d’évoquer les aspects douloureux du passé, mais aussi de se détendre et de rire du présent.

Le très célèbre « twitt » de Valérie Trierweiler, la compagne du chef de l’État français, lors des dernières élections législatives françaises, a allègrement franchi les frontières de l’Hexagone. Et, en Afrique, on en rit encore.

Alors que son président de compagnon était en train de signer le livre d’or de la maison des esclaves de l’île de Gorée, lors de sa visite au Sénégal, le 12 octobre, devant les caméras et les photographes, un responsable sénégalais glissait discrètement à Valérie Trierweiler qui observait religieusement la scène : « Mais vous devriez signer aussi ».

Le mot de François Hollande sur le livre d’or de la maison des esclaves de l’île de Gorée :

Cliquez pour agrandir.

© Élise Colette/J.A.

Donnant son accord immédiatement, elle précise néanmoins: « je le ferai mais quand les caméras seront parties ».

« Mais pourquoi, madame ? s’enquit le Sénégalais. Vous pouvez le faire devant les caméras, ce n’est pas un twitt ! », ponctuant sa phrase d’un rire sonore. Sans se démonter et avec le sourire, Valérie Trierweiler répondit : « Alors je ferai quand même attention de ne pas dépasser 140 signes. »

"Un grand merci"

La Première dame se saisit donc d’un stylo après le départ de François Hollande et de la horde de journalistes qui le suivaient. Et écrivit discrètement, deux pages après le message laissée par le chef de l’État : « Parce que je ne serai pas la même après avoir visité la Maison des esclaves de Gorée, à vous tous, je dis un grand merci. » Soit 122 signes. Promesse tenue !

Le mot de Valérie Trieweiler sur le livre d’or de la maison des esclaves de l’île de Gorée :

Cliquez pour agrandir.

© Élise Colette/J.A.

Le président français, lui, a tenu à rapprocher Histoire et avenir en inscrivant au stylo noir : « Au nom du peuple français, je rends hommage à la mémoire des innombrables victimes de l’esclavage. Le rappel de cette tragédie lie à jamais l’Europe, l’Afrique, l’Amérique et les Caraïbes. Il nous oblige à lutter sans relâche contre toutes les formes de l’exploitation de l’être humain. »

________

Par Élise Colette, envoyée spéciale à Dakar

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Sécurité en Afrique : cinq choses à retenir du Forum de Dakar

Sécurité en Afrique : cinq choses à retenir du Forum de Dakar

Impulsé par la France, le Forum sur la paix et la sécurité en Afrique s'est tenu à Dakar les 15 et 16 décembre. À l'heure du bilan, voici cinq points marquants qui ressortent des éc[...]

Francophonie : règlement de comptes entre de l'Estrac et les autorités sénégalaises

Jean-Claude de l'Estrac, candidat malheureux au secrétariat général de l'OIF, est très remonté contre les dirigeant sénégalais et français. Explications.[...]

Terrorisme : à Dakar, Le Drian plaide pour une "alliance régionale, continentale et mondiale"

À l'ouverture du premier forum international sur la paix et la sécurité en Afrique, qui se tient à Dakar, Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, a appelé lundi les[...]

Sénégal : Aïssa Dione, de fil en aiguille

Avec ses tissus et ses meubles contemporains, fabriqués selon des techniques traditionnelles, la créatrice Aïssa Dione a conquis les plus grands couturiers et décorateurs à travers le[...]

Le forum de Dakar, un Davos de la sécurité en Afrique ?

Co-organisé par le ministère français de la Défense et par l’État sénégalais, le forum international sur la paix et la sécurité en Afrique aura lieu les 15 et[...]

Sénégal : Karim Wade enfonce le clou

L'ancien ministre sénégalais Karim Wade, poursuivi pour enrichissement illicite au Sénégal, et l'expert financier Pape Alboury Ndao, qui est à l'origine de certaines des accusations contre le[...]

Marocains et Sénégalais, frères spirituels

Témoins des solides liens cultuels et commerciaux entre le royaume chérifien et le Sénégal, des milliers de Marocains vivent à Dakar. Et ils y sont bien dans leurs babouches.[...]

Sénégal : à Dakar, ils ont rajeuni les jeudis

Dans la commune populaire de Ouakam, la maison des Petites Pierres sert de QG à un collectif d'artistes pluridisciplinaires. Plongée dans le Dakar underground.[...]

Sénégal : la décentralisation à Dakar, top ou flop ?

L'Acte III de la décentralisation a été promulgué pour rénover le code des collectivités locales (dont l'acte II date de 1996), avec pour objectif d'"organiser le[...]

CAN 2015 : les dix buteurs africains qui affolent les compteurs

Des valeurs sûres, des révélations et des come-back inespérés… Alors que la fin de l’année approche, certains joueurs africains squattent le haut du classement des buteurs des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers