Extension Factory Builder
13/10/2012 à 10:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Valérie Trierweiler, François Hollande et Macky Sall à la maison des esclaves de l'île de Gorée Valérie Trierweiler, François Hollande et Macky Sall à la maison des esclaves de l'île de Gorée © Élise Colette/J.A.

François Hollande et sa compagne, Valérie Trierweiler, ont visité, le 12 octobre, la Maison des esclaves de l’île de Gorée, en compagnie du président sénégalais Macky Sall. L’occasion d’évoquer les aspects douloureux du passé, mais aussi de se détendre et de rire du présent.

Le très célèbre « twitt » de Valérie Trierweiler, la compagne du chef de l’État français, lors des dernières élections législatives françaises, a allègrement franchi les frontières de l’Hexagone. Et, en Afrique, on en rit encore.

Alors que son président de compagnon était en train de signer le livre d’or de la maison des esclaves de l’île de Gorée, lors de sa visite au Sénégal, le 12 octobre, devant les caméras et les photographes, un responsable sénégalais glissait discrètement à Valérie Trierweiler qui observait religieusement la scène : « Mais vous devriez signer aussi ».

Le mot de François Hollande sur le livre d’or de la maison des esclaves de l’île de Gorée :

Cliquez pour agrandir.

© Élise Colette/J.A.

Donnant son accord immédiatement, elle précise néanmoins: « je le ferai mais quand les caméras seront parties ».

« Mais pourquoi, madame ? s’enquit le Sénégalais. Vous pouvez le faire devant les caméras, ce n’est pas un twitt ! », ponctuant sa phrase d’un rire sonore. Sans se démonter et avec le sourire, Valérie Trierweiler répondit : « Alors je ferai quand même attention de ne pas dépasser 140 signes. »

"Un grand merci"

La Première dame se saisit donc d’un stylo après le départ de François Hollande et de la horde de journalistes qui le suivaient. Et écrivit discrètement, deux pages après le message laissée par le chef de l’État : « Parce que je ne serai pas la même après avoir visité la Maison des esclaves de Gorée, à vous tous, je dis un grand merci. » Soit 122 signes. Promesse tenue !

Le mot de Valérie Trieweiler sur le livre d’or de la maison des esclaves de l’île de Gorée :

Cliquez pour agrandir.

© Élise Colette/J.A.

Le président français, lui, a tenu à rapprocher Histoire et avenir en inscrivant au stylo noir : « Au nom du peuple français, je rends hommage à la mémoire des innombrables victimes de l’esclavage. Le rappel de cette tragédie lie à jamais l’Europe, l’Afrique, l’Amérique et les Caraïbes. Il nous oblige à lutter sans relâche contre toutes les formes de l’exploitation de l’être humain. »

________

Par Élise Colette, envoyée spéciale à Dakar

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

CAN 2015 : Le Sénégal arrache un point précieux

CAN 2015 : Le Sénégal arrache un point précieux

Le Sénégal a été tenu en échec par les Bafana Bafana (1-1) vendredi 23 janvier à Mongomo lors de la deuxième journée de la phase de poule. Menés au score dès le[...]

Sénégal - Mame Mactar Gueye : "'Charlie Hebdo' a jeté de l'huile sur le feu"

Mame Mactar Gueye est le vice-président de l'ONG islamique Jamra, à Dakar. À la veille de la manifestation anti-"Charlie Hebdo" prévue dans la capitale sénégalaise, il donne[...]

Foot : avant son exploit avec le Congo, les sept CAN de Claude Le Roy

Avec le Congo, Claude Le Roy dispute en Guinée équatoriale (17 janvier-8 février) sa huitième phase finale, un record. Le technicien français, champion d’Afrique en 1988 avec le Cameroun,[...]

Sénégal : le procès de Karim Wade dans l'impasse

Nouveau rebondissement au procès de Karim Wade : tandis que le principal accusé, qui dénonce "une parodie de justice", refuse d'assister aux audiences, les avocats des différents[...]

CAN 2015 : Le Sénégal est renversant !

Les Lions de la Teranga ont battu le Ghana dans le premier choc du groupe C grâce à un but de Moussa Sow à la dernière seconde de jeu (2-1). Un succès mérité pour des[...]

CAN 2015 : Algérie, Cameroun, Ghana, Sénégal... 4 favoris vus par 4 spécialistes

Alors que la CAN a débuté samedi 17 janvier, "Jeune Afrique" a demandé à quatre spécialistes du football africain de livrer le nom de leur favori pour la compétition. En[...]

CAN 2015 : ça s'annonce corsé...

Le Nigeria, tenant du titre, ne sera pas là, et une bonne demi-douzaine de sélections peuvent prétendre à sa succession. Avec, dans le costume du favori, l'Algérie. Suspense assuré[...]

Un vent de francophonie sur la CAN 2015

Cinq entraîneurs, onez pays francophones, une majorité de joueurs de Ligue 1, la CAN 2015 qui se tient en Guinée-Equatoriale du 17 janvier au 8 février ressemblerait presque à une coupe de la[...]

Foot : le top 10 des joueurs à suivre pendant la CAN 2015

Déjà connus ou en quête de reconnaissance, certains joueurs vont profiter de la CAN 2015 pour tenter de frapper les esprits. Jeune Afrique en a sélectionnés dix, toutes nationalités[...]

Sénégal : Mokhsine Diouf, le vin, c'est sa passion

Rien ne prédestinait pourtant Mokhsine Diouf à se faire un nom dans le milieu. À Dakar, il organise des dégustations et compte bientôt ouvrir une cave.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121013161144 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121013161144 from 172.16.0.100