Extension Factory Builder
12/10/2012 à 14:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Carlos Kameni, gardien de l'équipe du Cameroun. Carlos Kameni, gardien de l'équipe du Cameroun. © AFP

Carlos Kameni n’envisage rien d’autre qu’une qualification du Cameroun pour la CAN 2013 face au Cap Vert le 14 octobre à Yaoundé (0-2 à l’aller). Et le gardien des Lions indomptables, guère surpris par l’éviction de Denis Lavagne, voit d’un bon œil les retours d’Eto’o, Makoun ou Webo.

Jeune afrique : Avez-vous été étonné du remplacement de Denis Lavagne par Jean-Paul Akono, quelques jours après la défaite au Cap Vert ?

Carlos Kameni : Non, pas vraiment. Dans ces circonstances, c’est toujours l’entraîneur qui est visé. Et puis, nous savons tous que les relations entre la Fédération, qui avait choisi Denis Lavagne, et le ministère des Sports ne sont pas très bonnes. Mais une chose est certaine : le sélectionneur n’était pas responsable des tensions qui existent entre certains joueurs. Et ces tensions ont des conséquences sur le terrain.

Fallait-il préparer ce match à Yaoundé, dans un contexte obligatoirement pesant ?

Bien sûr ! On joue à Yaoundé, il est normal de s’y préparer. Il y aura de la pression, mais on doit être capable de l’assumer et de la supporter.

Samuel Eto’o  a accepté de revenir en sélection, tout comme Jean II Makoun. Webo et Womé ont également été rappelés. On dit aussi que vos relations avec Eto’o ne sont pas toujours simples…

(Il coupe) C’est une bonne nouvelle. On a besoin des meilleurs pour se qualifier. Et j’ai des relations tout à fait normales avec Samuel ! Aujourd’hui, le plus important, c’est la qualification. On doit tous être concentrés sur cet objectif. Moi, je n’envisage pas une élimination, qui serait un véritable drame ! Nous respectons le Cap Vert, mais une équipe comme le Cameroun doit pouvoir se qualifier.

Une qualification ne règlerait pas tous les problèmes de la sélection…

Non, mais au moins, il est plus facile d’avancer quand on gagne. Le Cameroun traverse une période difficile, mais cela arrive à tous les clubs et à toutes les sélections. Une qualification ne règlerait pas tout, mais cela permettrait d’améliorer certaines choses.

___

Propos recuillis par Alexis Billebault

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Cameroun

Cameroun : huit soldats et 107 islamistes de Boko Haram tués dans des combats

Cameroun : huit soldats et 107 islamistes de Boko Haram tués dans des combats

Huit militaires camerounais et 107 islamistes du groupe islamiste armé nigérian Boko Haram ont été tués lors d'intenses combats dans l'Extrême-Nord Cameroun, près de la fronti&egra[...]

[Diaporama] : Dix chefs ou rois traditionnels puissants du Sud du Sahara

Sur le continent, il ne reste qu'une seule monarchie absolue contrôlant un État internationalement reconnu. Mais les chefferies et les royautés traditionnelles n'ont pas disparu pour autant, surtout en Afrique[...]

Football : et si le Cameroun jouait mieux... sans Eto'o ?

Des retraites internationales – dont celle de Samuel Eto’o –, des joueurs qui ne sont plus convoqués, un afflux de jeunes, un sélectionneur maintenu dans ses fonctions malgré une Coupe du[...]

CAN 2015: l'Algérie et le Cap-Vert ont leur billet pour le Maroc

La quatrième journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015 a eu lieu mercredi. En voici les résultats.[...]

Religion : le Vatican reconnaît que "les homosexuels ont des dons à offrir à la communauté"

C'est un texte qui devrait faire date. Lundi, dans un résumé des travaux du synode des évêques sur la famille, le Vatican "reconnaît que les homosexuels ont des dons à offrir à[...]

Cameroun : après la libération de 27 otages, Paul Biya promet "l'éradication totale" de Boko Haram

Après la libération ce week-end de 27 otages chinois et camerounais, le président (camerounais) Paul Biya a promis, lundi, l'éradication totale du groupe islamiste nigérian Boko Haram.[...]

Cameroun : Philémon Yang arbitre pour Nexttel

Philémon Yang, le Premier ministre camerounais, joue l'arbitre du conflit qui touche la hiérarchie de Nexttel. La gestion du patron vietnamien de l'entreprise est décriée par ses directeurs adjoints[...]

Cameroun : libération de 27 otages chinois et camerounais

Vingt-sept otages chinois et camerounais enlevés en mai et juillet dans l'extrême-nord du Cameroun ont été libérés dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé le[...]

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Nouvelles technologies, marketing, offre et demande, concurrence... À bien des égards, en Afrique aussi, les relations tarifées ressemblent de plus en plus à un business comme un autre.[...]

Pierre de Gaétan Njikam Mouliom, un Franco-Camerounais à la droite d'Alain Juppé à Bordeaux

Homme d'action, l'adjoint d'Alain Juppé à la municipalité bordelaise favorise les échanges entre sa ville et le continent, notamment au travers d'associations locales.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers