Extension Factory Builder
10/10/2012 à 18:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Pour Sabri Lamouchi (à d.) l'exil chinois de Drogba n'est pas un problème. Pour Sabri Lamouchi (à d.) l'exil chinois de Drogba n'est pas un problème. © Reuters

Samedi à Dakar, une des meilleures sélections d’Afrique abandonnera tout espoir de participer à la CAN 2013 en Afrique du Sud. La Côte d’Ivoire, qui s’était imposée face au Sénégal à l’aller (4-2, le 8 septembre) est en ballotage favorable. Une qualification atténuerait la polémique née de la nomination de Sabri Lamouchi au poste de sélectionneur des Éléphants, en mai dernier.

Samedi soir, Sabri Lamouchi ne sera plus tout à fait le même homme. si les Éléphants franchissent l’obstacle sénégalais, ses détracteurs d’hier l’encenseront. Au moins pour un temps. Mais si la Côte d’Ivoire est éliminée, ils poursuivront à coup sûr leur entreprise de démolition, et seront sans doute rejoints par la foule des modérés, ceux qui n’avaient pas hurlé au scandale le jour de sa nomination.

« Les critiques, je les accepte. Elles viennent surtout de la presse, moins de l’opinion publique. Je peux comprendre le scepticisme de certains, car je n’ai aucune expérience d’entraîneur. Je demande à être jugé sur les résultats.» Mais l’ancien international est également attaqué sur son salaire – 60 000 euros selon les uns, 200 000 selon les autres. Des chiffres qui ont beaucoup alimenté les conversations en terre d’Éburnie.

Drogba en Chine ? Pas un problème

Le successeur de François Zahoui n’a pas encore convaincu les plus réticents. Mais ses premiers résultats (victoires 2-0 face à la Tanzanie et 4-2 contre le Sénégal, matches 2-2 au Maroc et 1-1 en Russie en amical) ont atténué le flot des critiques, devenues au fil du temps moins violentes. Et tant pis si la Côte d’Ivoire n’a pas toujours séduit. « J’ai des joueurs qui adhèrent au projet, et c’est l’essentiel, insiste Lamouchi. Je sais que l’équipe doit encore faire des progrès, trouver le bon équilibre. »

Le sélectionneur des Éléphants a beau disposer d’un des effectifs les plus riches d’Afrique, cela ne l’empêche pas d’avoir ses petits tracas. L’exil de Didier Drogba en Chine n’est pas le principal de ces soucis. « Didier a choisi d’évoluer dans une ligue peu relevée. Mais il est très pro, et le plus difficile à gérer, ce sont les voyages et le décalage horaire. »

En fait, Lamouchi est surtout contrarié par le peu de solutions au poste stratégique de gardien de but. « Derrière Boubacar Barry (Lokeren, Belgique), il n’y a pas beaucoup de monde. Daniel Yeboah ne joue pas à Dijon (France, Ligue 2), et Sayouba Mande (19 ans), qui évolue à Stabaek (Norvège), n’a aucune expérience internationale. » Une expression qui pourrait bien se retourner contre le sélectionneur français en cas de défaite samedi…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : un VRP nommé Ouattara

Côte d'Ivoire : un VRP nommé Ouattara

Pour le président ivoirien Alassane Ouattara, qui savourait fin août ses derniers jours de vacances à Mougins, dans le sud de la France, la rentrée s'annonce chargée avec un voyage en Co[...]

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Après avoir octroyé 60 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour lutter contre l’épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la Banque africaine de[...]

Côte d'Ivoire : la commune du Plateau se fait noter

La commune du Plateau est devenue la deuxième collectivité locale d’Afrique occidentale francophone, après la ville de Dakar, à se faire noter par Bloomfield Investments.[...]

Côte d'Ivoire : Guillaume Koffi et Issa Diabaté, l'architecture et l'art de la passivité

Les architectes ivoiriens Guillaume Koffi et Issa Diabaté s'inspirent de l'architecture traditionnelle africaine pour concevoir des bâtiments de plus en plus passifs. Mais résolument modernes.[...]

CAN 2015 : Ouattara ne veut pas de match Côte d'Ivoire-Sierra Leone à Abidjan

Le président ivoirien Alassane Ouattara a exprimé à un ministre son refus de voir le match Côte d'Ivoire-Sierra Leone se tenir à Abidjan, le 6 septembre. Mais pour l'instant, aucune solution de[...]

Présidentielle ivoirienne 2015 : les lièvres et la tortue

Alors que l'élection présidentielle ivoirienne aura lieu en octobre 2015, seul Alassane Ouattara a pour l'instant déclaré sa candidature. Les autres leaders politiques continuent de chercher celui qui[...]

Stanislas Zézé : "La notation de la Côte d'Ivoire a rassuré les entreprises locales"

Stanislas Zézé, PDG de Bloomfield Investment, et Jean-Paul Tonga, directeur des opérations de l'agence de notation basée à Abidjan, reviennent pour "Jeune Afrique" sur l'impact du[...]

Côte d'Ivoire : "Stop Ebola", un clip pour lutter contre le virus

Spots publicitaires, communiqués, messages radiophoniques, les campagnes de sensibilisation contre le virus Ebola battent leur plein sur le continent. En Côte d'Ivoire, un blogueur a décidé de[...]

Bientôt, les palmiers ivoiriens produiront de l'électricité

 À Aboisso, en Côte d'Ivoire, une minirévolution qui s'annonce : la construction d'une centrale d'énergie alimentée par de la biomasse, la première en Afrique à être[...]

Côte d'Ivoire : le FPI en a-t-il vraiment fini avec sa crise interne ?

La crise qui secoue le Front populaire ivoirien (FPI) a officiellement pris fin mardi. Mais les divergences de fond sur la ligne adoptée par la formation de l'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, n'ont pas[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex