Extension Factory Builder
10/10/2012 à 16:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Joseph Kabila, le 8 octobre 2012 à Kampala. Joseph Kabila, le 8 octobre 2012 à Kampala. © Isaac Kasamani/AFP

Lors de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), qui a eu lieu lundi 8 octobre à Kampala, l’Ouganda et l’Angola ont pris position pour qu’un dialogue soit ouvert entre les rebelles du M23 et les autorités congolaises.

Le quatrième sommet de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), qui a eu lieu lundi 8 octobre à Kampala, n’a accouché d’aucune mesure concrète, mais les appels au dialogue entre les rebelles du Mouvement du 23 mars et les autorités congolaises s'y sont fait plus pressants.

Le président ougandais Yoweri Museveni aurait chargé son ministre de la Défense, Chrispus Kiyonga, de convaincre Kinshasa de dialoguer avec la rébellion qui contrôle un territoire important du Nord-Kivu, rapporte Reuters qui affirme que l’information a été confirmée par une source à la présidence ougandaise.

"Force négative"

L’idée d’un dialogue avec le M23, encore considéré en juillet comme une « force négative », semble faire son nid au sein des membres de la CIRGL, puisque le ministre angolais de la Défense, Candido Pereira dos Santos Van-Dunem, a affirmé mardi 9 octobre dans un communiqué que son pays avait défendu cette position lors sommet des chefs d'État et de gouvernement de la CIRGL.

« La République d'Angola défend le principe de dialogue pour la solution du conflit à l'Est de la République Démocratique du Congo (RDC), ceci pour le bénéfice des populations locales souffrantes, aussi bien que pour la sous-région australe en général », indique cette note.

Le ministre angolais de la Défense avait participé samedi et dimanche, à la réunion des ministres de Défense des États membres de la CIRGL, dont  le principal objectif  était  d'analyser la situation sécuritaire dans l'Est de la RDC.

Refus congolais

Les autorités de Kinshasa refusent officiellement toute négociation avec le M23 et ont déclaré qu'elles ne comptaient pas faire évoluer sur ce point. « Le M23 a été condamné comme étant une force négative par la CIRGL… Nous n’avons absolument pas changé d’avis », a réagi le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Membe.

Les rebelles, dont une délégation était présente à Kampala, assure vouloir « discuter avec le gouvernement de Kinshasa ». « Nous avons rencontré le président ougandais et nous le rencontrerons de nouveau demain (mercredi), mais il n’a pas réussi à nous organiser une réunion directe avec la délégation congolaise », a déclaré à Reuters un représentant du M23 Bertrand Bisimwa.

(Avec Agences)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

'Tram 83' : le Fiston des lettres congolaises...

"Tram 83" : le Fiston des lettres congolaises...

Il rêvait de devenir V.-Y. Mudimbe ou Pius Ngandu Nkashama. Mais il a fini par dessiner sa propre voie. À 33 ans, Fiston Mwanza Mujila signe un premier roman très prometteur, Tram 83.[...]

Diaporama : les 15 leaders religieux africains les plus influents

Qu'ils soient animistes, chrétiens ou musulmans, les leaders religieux du continent possèdent souvent une influence considérable sur les plans politique et économique. Connaissez vous les plus[...]

Carte interactive : où et quand se tiennent les élections de 2015 en Afrique

Du Nigeria au Burundi en passant par la Côte d'Ivoire et la Centrafrique, les élections présidentielles, législatives et locales sont nombreuses en 2015 sur le continent africain. "Jeune[...]

RDC : qui est responsable de la mort de Mamadou Ndala ?

Près de neuf mois jour pour jour après les faits, le procès des accusés du meurtre du colonel congolais Mamadou Ndala s'est ouvert mercredi devant la cour opérationnelle militaire du[...]

Séance académique

Un après-midi de septembre, quelque part à Kinshasa, une école supérieure de commerce est en effervescence. La raison en est simple : des étudiants doivent défendre leur travail[...]

RDC : manifestation contre la modification de la Constitution

Plus de deux mille personnes ont manifesté, samedi matin, à Kinshasa, contre l'intention prêtée au président Joseph Kabila de modifier la Constitution pour se maintenir au pouvoir.[...]

RDC : Joseph Kabila "réaffirme la tenue des élections conformément au calendrier arrêté"

Les élections en RDC se tiendront conformément au calendrier prévu. C'est ce qu'a affirmé Joseph Kabila jeudi aux Nations unies.[...]

RDC - Kimwaki (TP Mazembe) : "Ne pas laisser Sétif respirer"

Même s’il conserve toutes ses chances de disputer la finale de la Ligue des champions, le TP Mazembe, battu (1-2) par les Algériens de Sétif le 20 septembre, n’est pas forcément en[...]

RDC : l'AS Vita Club monte en puissance face au TP Mazembe

L’AS Vita Club, vainqueur de Sfax (2-1) le 21 septembre en demi-finale aller de la Ligue des champions, ne dispose pas des mêmes moyens que le TP Mazembe, son grand rival de Lubumbashi. Alors qu’une finale[...]

Évolution d'Ebola en RDC : Kinshasa et l'OMS ne parlent pas le même langage

Alors que les autorités congolaises affirment que l'épidémie est "en bonne voie d'être maîtrisée", l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé mardi qu'il[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers