Extension Factory Builder
10/10/2012 à 09:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Rmano Prodi sera basé en Italie et assisté d'une équipe. Rmano Prodi sera basé en Italie et assisté d'une équipe. © AFP

La nomination de Romano Prodi comme envoyé spécial des Nations unies pour le Sahel a été officialisée, mardi 9 octobre. Le premier objectif de l'ancien président de la Commission de l’Union européenne (1999-2004) et chef du gouvernement italien à deux reprises (1996-1998 et 2006-2008) est la résolution de la crise malienne.

Sa nomination par le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, n’ayant soulevé aucune objection, elle est donc devenue officielle, mardi 9 octobre. Romano Prodi, ancien président de la Commission de l’Union européenne (1999-2004) et chef du gouvernement italien à deux reprises (1996-1998 et 2006-2008), endosse désormais le rôle d’envoyé spécial des Nations unies pour le Sahel, avec en ligne de mire le règlement de la crise malienne.

Sa feuille de route est claire. Premier point : « coordonner les efforts de l'ONU pour mettre au point et appliquer une stratégie régionale intégrée pour le Sahel ». Deuxième : « susciter, soutenir et coordonner l'engagement international en appui aux efforts des pays du Sahel pour régler la crise complexe de la région, y compris en se concentrant dans un premier temps sur le Mali, dont le nord est contrôlé par des islamistes extrémistes ».

Négociateur habile et pugnace

« M. Prodi sera basé en Italie et sera assisté par une équipe », précise le porte-parole de l’ONU Martin Nesirky. Surnommé « il Professore » (le professeur), une référence à sa première carrière de professeur d'économie et à son abord austère, Prodi a montré des talents de négociateur habile et pugnace, d'abord à la tête de l'Institut pour la reconstruction industrielle (IRI), la plus importante holding publique italienne à partir de 1982, puis en politique où il s'est lancé dix ans plus tard, à 50 ans passés.

De 1999 à 2004, il a supervisé à Bruxelles deux étapes historiques de la construction de l'Union européenne: l'introduction de l'euro et l'élargissement à 25 pays membres. À nouveau à la tête du gouvernement italien à partir de 2006, il avait mis des soldats italiens à la disposition des opérations de maintien de la paix de l'ONU, notamment au Liban.

Après son départ du pouvoir, Romano Prodi avait repris des activités universitaires et diplomatiques, enseignant à l'université américaine Brown ou à la China-Europe International Business School. En 2008, il avait présidé un comité conjoint de l'ONU et de l'Union africaine sur le maintien de la paix en Afrique.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Mali : mort de la fillette, premier cas d'Ebola dans ce pays

Mali : mort de la fillette, premier cas d'Ebola dans ce pays

Le premier cas d'Ebola identifié au Mali, une fillette de deux ans récemment revenue de Guinée, est morte vendredi, a annoncé le gouvernement.[...]

Ebola : un premier cas au Mali fait craindre l'arrivée de l'épidémie

Le Mali connaît son premier cas d'Ebola. Il s'agit d'une fillette de deux ans venue de Guinée avec sa grand-mère. Elle a été placée en quarantaine à Kayes (Ouest), a[...]

Mali : les Casques bleus, cibles privilégiées des jihadistes

Rarement mission onusienne aura autant été prise pour cible. Dans le Nord, les soldats de la Minusma sont seuls et en première ligne. Mines, tirs de roquettes et attentats ont déjà fait[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Mali : ouverture du troisième round de négociations à Alger

Les pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés ont repris mardi à Alger. Le ministre malien des Affaires étrangères a appelé les différents mouvements à[...]

Mali : réouverture des négociations de paix à Alger

La reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés, samedi, à Alger s'inscrit dans un contexte sécuritaire particulièrement tendu dans le nord du pays.[...]

Mali : à Alger, la médiation face à deux plans de sortie de crise

Alors que la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés a été reportée au 22 octobre à Alger, "Jeune Afrique" a pu se procurer en[...]

Mali : au moins 7 morts dans des combats entre le MNLA et le Gatia près de Gao

Au moins sept personnes ont été tuées lors d'affrontements jeudi après-midi, près de Gao, principale ville du nord du Mali, entre et le MNLA et le Gatia, deux groupes armés touaregs de[...]

Mali : discussions à Alger, combats vers Gao

Le MNLA et le Gatia, une milice progouvernementale, s’affrontent dans la région de Gao depuis jeudi matin. Des combats qui interviennent alors que devaient reprendre à Alger, la veille, des négociations[...]

Mali : Sultan Ould Bady et le Mujao, un jihadiste en rupture de ban

Le jihadiste Sultan Ould Bady serait en conflit avec le Mujao, au nom duquel il a pourtant récemment revendiqué plusieurs attaques contre les Casques bleus au nord du Mali.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers